World Intellectual Property Organization

Réunions des comités

Août 2006

Nominations à la haute direction

Les États membres du Comité de coordination de l’OMPI ont approuvé par consensus, le 20 juin, les propositions présentées par le directeur général, M. Kamil Idris, concernant une nouvelle équipe pour la haute direction. À l’exception d’un poste de vice-directeur général, ces postes ont été attribués à des fonctionnaires de l’Organisation afin de favoriser une certaine continuité dans la structure de gestion. Ces nominations sont faites pour la période allant du 1er décembre 2006 au 30 novembre 2009.

Le comité a souligné que tous les candidats sont idéalement qualifiés pour les postes proposés. Le directeur général et le Comité de coordination ont rendu un chaleureux hommage aux vice-directeurs généraux qui vont quitter leurs fonctions, Mme Rita Hayes (États-Unis d’Amérique) et M. Geoffrey Yu (Singapour), pour leur dévouement et la volonté d’excellence avec laquelle ils ont servi l’OMPI.

M. Idris s’est dit attaché, tout comme les délégations qui l’ont évoquée, à la question de la nécessité d’assurer une répartition géographique équitable ainsi qu’une parité hommes-femmes dans le recrutement à l’OMPI. Il a indiqué que des progrès importants avaient été réalisés à cet égard depuis sa nomination au poste de directeur général, en novembre 1997. Il a précisé que le nombre d’États membres représentés au sein du personnel de l’OMPI était passé de 68 en décembre 1997 à 94 en mai 2006, soit une augmentation de 28%.

M. Idris a aussi indiqué que le nombre de femmes dans les catégories professionnelle et supérieures s’élevait à 63 sur 209 (30%) en décembre 1997, contre 184 sur 433 (42%) en mai 2006, soit une hausse de 12%.

La nouvelle équipe est composée des vice-directeurs généraux ci-après :

  • M. Philippe Petit (France) (renouvellement)
  • M. Francis Gurry (Australie) (renouvellement)
  • M. Narendra Kumar Sabharwal (Inde)
  • M. Michael Keplinger (États-Unis d’Amérique)

et des sous-directeurs généraux ci-après :

  • M. Ernesto Rubio (Uruguay) (renouvellement)
  • M. Geoffrey Onyeama (Nigéria)
  • Mme Binying Wang (Chine)

______________

L’Assemblée générale se prononcera sur les travaux futurs relatifs à un plan d’action pour le développement

Le Comité provisoire sur les propositions relatives à un plan d’action de l’OMPI pour le développement (PCDA), qui s’est réuni du 26 au 30 juin, a décidé de renvoyer une décision sur les travaux futurs relatifs à un plan d’action de l’OMPI pour le développement à l’Assemblée générale de l’OMPI qui se réunira en septembre.

Lors de la précédente session du PCDA en février 2006, les discussions relatives à l’établissement d’un plan d’action de l’OMPI pour le développement ont abouti à un accord sur une structure consistant à axer les travaux futurs sur six thèmes principaux, groupant 111 propositions présentées par les États membres. Le comité provisoire, qui a été créé par l’Assemblée générale de l’OMPI en automne 2005 afin d’accélérer et d’achever les discussions sur cette question, est convenu que la structure en six thèmes constituerait la base de ces délibérations futures.

Lors de sa récente réunion, le PCDA a examiné les propositions groupées sous les différents thèmes et les États membres ont exprimé leurs préoccupations particulières à l’égard de ces questions. Ils ont souligné la nécessité de parvenir à des décisions rapides afin que le processus puisse se poursuivre. Quelques propositions ont été faites à l’égard du programme de travail futur et des recommandations à soumettre à l’Assemblée générale. Les délégations les ont examinées en détail et ont décidé de laisser cette question à l’Assemblée générale.

Toutes les délégations ont reconnu l’importance des questions soulevées lors du processus d’élaboration du plan d’action, ainsi que la nécessité de poursuivre les discussions sur la façon de mieux prendre en considération la dimension développement dans tous les travaux de l’OMPI.

Explorez l'OMPI