Des contenants alimentaires pour demain

  • Nom: Promens Dalvik Ehf.
  • Pays / Territoire: Islande
  • Droit(s) de P.I.: Integrated Circuits, Marques
  • Date de publication: 24 octobre 2014
  • Dernière mise à jour: 25 août 2021

Promens Dalvik, Islande

Depuis près de 165 000 ans (Scientific American, 2007) les immenses océans, mers, lacs et fleuves de notre planète constituent une source considérable de nourriture pour les êtres humains. De nos jours, les produits de la mer demeurent une composante essentielle du régime alimentaire de millions de gens. En 2011, d’après l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), la contribution des produits de la mer à l’alimentation atteignait en moyenne un record de près de 17 kg par habitant, et le poisson assurait au moins 15% des besoins moyens en protéines animales (FAO, 2011). Assurer la disponibilité immédiate des produits de la mer au profit d’une telle population, telle est la mission d’un énorme secteur économique qui fait vivre quelque 540 millions de personnes dans le monde (FAO, 2011).

Promens Dalvik tire en partie son nom du village de Dalvik, où l’entreprise est implantée, au nord de l’Islande. (Photo : Flickr/Gudny Olafsdottir)

Bien que les stocks de poissons de l’océan Atlantique Nord paient un lourd tribut au réchauffement planétaire (Northeast Fisheries Science Center, 2009), les produits de la mer pêchés dans cette région représentent encore près de 11% de la production mondiale totale (Íslandsbanki, 2013). Les pays de la région disposent donc d’un énorme potentiel pour exploiter cette abondante ressource et la commercialiser sur le marché international. Parmi ces pays figure la République d’Islande (Islande), dont la capture de poissons, vendus sur le marché intérieur et exportés vers les marchés internationaux, constitue le pilier de l’économie depuis le XIIe siècle (selon l’Office national du tourisme, Promote Iceland). La production halieutique des entreprises islandaises dépassant les 1440 tonnes par an, la pêche est l’un des secteurs économiques les plus prospères du pays (Statistics Iceland, 2013). Cette longue tradition, ainsi que la richesse des savoirs acquis au fil des siècles, font de l’Islande la terre d’élection d’entreprises spécialisées dans l’équipement halieutique et connexe, à la pointe de l’innovation.

Parmi celles ci, Promens Dalvik Ehf. (Promens Dalvik), actuellement l’un des premiers fabricants mondiaux de contenants en matière plastique, est fermement ancré dans le secteur de la pêche. Fondé en 1984 sous le nom Sæplast dans la ville de Dalvik, au nord de l’Islande, Promens Dalvik a été l’un des pionniers de la mise au point de bacs isothermes en matière plastique, à double paroi, destinés aux secteurs de la pêche, de la transformation et de la logistique (selon (l’entreprise et Green Marine Technology). Au fil des ans, l’entreprise a développé des bacs de stockage recyclables, légers mais robustes, qui contribuent à la pêche durable (Green Marine Technology). Forte d’un large portefeuille de brevets et de marques qui lui assurent une solide assise de propriété intellectuelle, ainsi que de liens de partenariat noués avec des promoteurs et des organisations qui plaident en faveur de technologies écologiques, Promens Dalvik s’efforce de mettre à profit l’innovation pour apporter une contribution pérenne à un secteur halieutique durable.

Recherche développement

Quand on pense à des conteneurs de poisson, ce n’est pas l’importance de ce produit qui vient en premier à l’esprit. On peut se demander pourquoi un bac servant à contenir du poisson pêché devrait présenter des propriétés particulières. Le poisson capturé commence par être embarqué à bord d’un bateau; puis il est transporté jusqu’aux installations de stockage d’un dock, à des usines de transformation, et enfin chargé sur des camions de livraison. Il est donc manipulé par de nombreuses personnes et exposé à diverses conditions ambiantes. À chaque fois que le poisson est chargé et déchargé, il peut être abîmé, soit par erreur humaine, soit du fait de machines (UK P&I Club, septembre 2006). Un contenant mince et fragile peut endommager le poisson frais pêché, et une mauvaise isolation thermique peut entraîner des variations de température susceptibles de rendre le produit impropre à la consommation. Ainsi, le poisson frais n’est consommable que dans un délai de 15 jours à 0 degré Celsius (°C), six jours à 6 °C, trois à 12 °C et un jour et demi seulement à 18 °C Containers in the Fishing Industry). Le poisson a d’autant plus de chances de ne pas être déversé ou contaminé qu’il est facile à saisir et à manipuler. Dans de nombreux pays, jusqu’à 30% du poisson est altéré, faute de contenants appropriés (FAO).

Selon la FAO, les produits de la mer représentent 15% des apports annuels en protéines animales d’un individu, d’où l’importance de la sûreté des conditions de transport du poisson. (Photo : Flickr/Jens Schott Knudsen)

Reconnaissant l’importance de la qualité des contenants pour le secteur halieutique, tant en Islande qu’à l’étranger, Promens Dalvik s’est lancé en 1984 dans la recherche développement (R D), afin de mettre au point une nouvelle gamme de contenants, commercialisés et vendus sous l’appellation Sæplast. Polyvalents, les contenants Sæplast conviennent parfaitement à d’autres secteurs de transformation. Forte d’atouts tels que la facilité de manutention et d’empilement, l’isolation thermique et la robustesse des conteneurs Sæplast, l’entreprise a été propulsée au sommet du secteur de la pêche islandaise et n’a pas tardé à investir les marchés internationaux. À mesure que l’entreprise poursuivait son expansion dans le secteur halieutique, les clients de Promens Dalvik, dans le monde entier, réclamèrent de plus en plus des contenants de poisson perfectionnés et adaptés à leurs besoins particuliers. Cette demande portait notamment sur la capacité de stocker efficacement des poissons fragiles, nécessitant une manipulation délicate, une protection thermique renforcée et une construction plus écologique, et visait à appuyer la démarche entreprise en faveur de pratiques halieutiques plus durables (World Fishing & Aquaculture, 2012).

Promens Dalvik a pu répondre aux besoins de ses clients du secteur halieutique, et relever des défis environnementaux, en lançant plusieurs produits innovants. L’entreprise a commencé par mettre au point un nouveau bac à poisson, commercialisé sous la marque déjà bien connue de Saeplast. Puis elle a poursuivi ses opérations de R D pour mettre au point un nouveau type de cages de débarquement, utilisant de nouveaux modèles de conteneurs de l’entreprise, qui permettent de décharger et charger dans des conditions plus sûres et plus efficaces. Récemment, grâce à un fructueux partenariat industriel, Promens Dalvik a mis au point un bac spécial autorisant le transport de coquillages et crustacés (palourdes, huîtres et crevettes) vivants et frais, de manière économique et écologique, sans risque sanitaire pour le consommateur.

Inventions

La nouvelle génération de conteneurs Promens Dalvik, en plastique recyclé, exploite plusieurs innovations. Ainsi, ce bac allégé présente un volume intérieur supérieur, et par conséquent une plus grande capacité de stockage (World Fishing & Aquaculture, 2007). Autrement dit, il faut moins de bacs pour contenir la même quantité de poisson, ce qui permet à un bateau de pêche de rapporter une plus grande prise.

Le bac présente des bords et surfaces arrondis, ce qui facilite son lavage sur toutes les faces et évite la pénétration de saleté et d’autres substances contaminantes (selon Promens Dalvik). Aisément empilables, un plus grand nombre de bacs peuvent être gerbés et transportés en une seule opération, d’où une moindre dépense d’énergie humaine et d’énergie mécanique générée par des combustibles fossiles (chariots élévateurs à fourche par exemple) pour déplacer les conteneurs et, par conséquent, une efficience et une rentabilité accrues. Le nouveau modèle comporte aussi une double paroi en polyéthylène (pour les conteneurs plus lourds et plus robustes) ou de polyuréthane (pour les conteneurs plus légers, plus souples), ce qui évite au poisson de ne pas être exposé aux variations de température extérieure et augmente ainsi leur durée de conservation (World Fishing & Aquaculture, 2007).

Ce conteneur innovant est en outre entièrement recyclable et existe en de nombreuses couleurs. Il peut être orné du logo du client, son numéro de référence ou tout autre texte destiné à promouvoir sa marque et ses produits. Les années que Promens Dalvik a consacrées à la R D sur les puces d’identification par radiofréquence (RFID) ont également été payantes : à la demande du client, des puces RFID peuvent être implantées dans le nouveau modèle de bacs, ce qui évite la perte ou le vol de ceux ci ou, du moins, facilite leur récupération (Eurofish Magazine, 2012).

En 2014, l’entreprise a lancé une invention complémentaire, la cage de débarquement Safe2Land, qui sert à transporter le poisson frais d’un bateau de pêche à un dock de manière rapide, sûre et efficace (World Fishing & Aquaculture, 2014). Ce système original réduit le risque de chute des conteneurs empilés au cours de leur déplacement, ce qui rend plus sûrs le chargement et le déchargement des conteneurs Saeplast. Cette invention n’était pas encore prête à une mise en production à grande échelle à la fin de 2014, mais elle a été présentée à l’exposition Icelandic Fisheries qui a eu lieu en Norvège en septembre 2014. Dans un entretien accordé au magazine World Fishing & Aquaculture, Holmar Svansson, directeur des ventes et du marketing de Tubs Europe chez Promens (la société mère de Promens Dalvik) a déclaré, nous avons constaté que cet investissement suscite un vif intérêt. Nous sommes très optimistes après cette exposition."

Le transport du poisson entre le chalutier et le dock est une opération à forte intensité de main d’œuvre. Le conteneur innovant de Promens Dalvik contribue à réduire l’énergie humaine et mécanique requise. (Photo : Flickr/John Nuttall)

Partenariats

L’ancrage historique de Promens Dalvik dans le secteur de la pêche a permis à l’entreprise de répondre aux besoins d’amélioration de cette activité, notamment en matière de transport des coquillages et crustacés. Traditionnellement, ceux ci sont transportés par avion, en petites quantités, ce qui explique le prix exorbitant des crustacés vivants (homards ou crabes, par exemple), imposant une marge qui peut aller jusqu’à 500% (Packaging Gateway, 2009). L’entreprise a réfléchi : si les coquillages et crustacés pouvaient être expédiés par bateau, cette marge pourrait être réduite, et l’environnement y gagnerait, les navires émettant 70% de moins de carbone que les avions (Packaging Gateway, 2009).

Pour résoudre ce problème, Promens Dalvik a noué des liens de partenariat avec Aqualife, entreprise implantée au Danemark et spécialisée dans le transport de produits de la mer vivants, afin de mettre au point le “Shellfish Tank”, un bac à crustacés qui permet de conserver les animaux dans leur état biologique naturel depuis le lieu de leur capture Aqualife et Promens Dalvik), et de les transporter vivants par bateau, pendant une traversée pouvant prendre jusqu’à deux mois (Packaging Gateway, 2009).

Soucieuse de continuer à jouer un rôle dans la pêche durable et proposer des solutions écologiques, la société Promens Dalvik a formé en 2013 des partenariats avec neuf autres entreprises islandaises du secteur halieutique (notamment Thor Ice, Dis Solutions et 3X Technology), et a lancé l’initiative de marketing “ Green Marine Technology” qui promeut les technologies innovantes, écologiques et durables mises au point par ces 10 entreprises (World Fishing & Aquaculture, 2013). Grâce à cette initiative, qui a pour but de promouvoir les énergies renouvelables, de réduire les émissions de gaz à effet de serre et de développer des technologies écologiques, Promens Dalvik a pu participer à un mouvement de grande ampleur qui met en avant les qualités des technologies islandaises (selon Green Marine Technology).

Brevets, marques et noms de domaine

Après avoir mis au point son contenant empilable ouvert sur le dessus, Promens Dalvik déposa en 2006 une demande de brevet international selon le système du Traité de coopération en matière de brevets (PCT) géré par l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI), les principaux marchés et États désignés étant l’Union européenne, les États Unis d’Amérique et le Canada. En outre, la société avait déposé en 2003 une demande de brevet selon le PCT sur son procédé et appareil pour simuler la marée descendante et la marée montante dans une cuve pour transporter par mer des espèces marines telles que les crustacés. Cette technique, utilisée dans le Shellfish Tank, a été mise au point et commercialisée en partenariat avec Aqualife.

Ce bac, innovation de l’entreprise, a fait l’objet d’une demande de brevet selon le PCT.
(Image: PATENTSCOPE/WO2007054980)

Pour protéger son image de marque, le nom et le logo de l’entreprise ont fait l’objet d’une demande internationale selon le système de Madrid (géré par l’OMPI) et ont été enregistrés en septembre 2007, tandis que son nom Promens a été enregistré selon le système de Madrid en tant que marque verbale dans l’Union européenne, en Suisse et en Norvège. L’entreprise a également déposé une demande supplémentaire selon le système de Madrid pour sa marque de conteneurs Sæplast qui a été enregistrée en janvier 2014.

Afin de maintenir sa présence sur l’Internet, la société mère de Promens Dalvik – Promens – détient le nom de domaine promens.com où toutes les filiales (par exemple Promens Dalvik) sont présentées et promues. Cette présence en ligne permet aux visiteurs de prendre connaissance des produits, de l’histoire et des coordonnées des services de vente de Promens Dalvik.

Environnement

La pêche durable revêt d’autant plus d’importance que les ressources halieutiques du monde continuent d’être exploitées et qu’une population croissante tire ses moyens de subsistance des océans, des mers, des lacs et des cours d’eau. Des inventions telles que le conteneur original de Promens Dalvik permettent de réduire l’empreinte carbone causée par les activités halieutiques. Ce conteneur recyclable, robuste et d’une longue durée de vie libère un maximum d’espace de stockage tout en réduisant les contaminants, ce qui diminue le temps de chargement et déchargement des conteneurs et réduit à son tour le volume des émissions causées par les bateaux, les chariots élévateurs et le fonctionnement d’autres équipements logistiques (Green Marine Technology). Des produits tels que le Shellfish Tank contribuent aussi à la diminution des émissions d’origine logistique tout en fournissant aux clients des produits frais et non toxiques (Packaging Gateway, 2009). 2009). Ces atouts, conjugués au lancement de l’initiative Green Marine Technology, conduisent Promens Dalvik à contribuer de manière positive au respect de l’environnement dans le secteur de la pêche (World Fishing & Aquaculture, 2013).

Commercialisation

Depuis 1984, Promens Dalvik équipe le secteur halieutique en contenants innovants, durables et sans risque. D’envergure nationale à ses débuts, cette PME est devenue l’une des plus grandes entreprises du secteur, et compte parmi les plus réputées, grâce à son engagement en faveur de la qualité, de la protection de l’environnement et de la satisfaction des besoins de ses clients (Eurofish Magazine, 2012). En 2014, Promens Dalvik commercialise des produits non seulement destinés à l’industrie de la pêche, mais aussi à d’autres secteurs, grâce à la polyvalence des contenants qu’elle fabrique. Ces produits légers, durables et recyclables sont appréciés, par exemple, en boucherie et en boulangerie, ainsi que par les usines de recyclage (Eurofish Magazine, 2012). Ces contenants coûtent moins cher que ceux en acier et sont faciles à nettoyer, à manipuler et à recycler, ce qui leur vaut d’être appréciés sur le marché national et international.

Promens Dalvik est devenu l’un des tout premiers fournisseurs de contenants durables et respectueux de l’environnement destinés au secteur halieutique. (Photo : Flickr/Ubac)

Résultats commerciaux

En 2014, Promens Dalvik était l’une des entreprises les plus lucratives du groupe Promens et commercialisait ses produits en Europe, en Amérique du Nord, en Amérique du Sud et en Afrique. Dès 2010, l’entreprise détenait 75% du marché mondial des contenants isothermes (World Fishing & Aquaculture, 2010), et la marque Sæplast est l’une des plus connues dans ce secteur. En 2012, l’entreprise a ouvert une nouvelle usine à Dalvik, et elle exportait ses produits dans plus de soixante pays du monde (Plastic News, 2012). Les innovations de Promens Dalvik ont été saluées à l’échelon international et couronnées par diverses récompenses. Ainsi, en 2009, le Shellfish Tank, développé en partenariat avec Aqualife, a remporté le prix de l’emballage durable (WorldStar Sustainable Packaging Award) décerné par l’Organisation mondiale de l’emballage (WPO) et, en 2008, le prix scandinave de l’emballage innovant Nordic Scanstar.

Une marée d’innovations

Depuis plus de 160 000 ans, les hommes sont tributaires des océans de la planète dont ils tirent leur subsistance. Il se pourrait bien que le maintien de millions de personnes en bonne santé, leur bien être et leurs moyens de subsistance dépendent de la pérennisation de ces ressources. Une entreprise visionnaire, issue d’une petite nation insulaire, est en train de relever ce défi grâce à des produits innovants, des dépôts de brevets et un nom de marque réputé.