Découvrez le son du futur avec KISSonix 3D

Nom:KISSonix Inc.
Pays / Territoire:Japon
Droit(s) de P.I.:Brevets, Marques, Secrets commerciaux
Date de publication:10 août 2018
Dernière mise à jour:10 août 2018

Une technologie qui était l’apanage de quelques entreprises spécialisées est en passe de devenir accessible au grand public. Les technologies associées aux techniques d’ambiophonie existent depuis les années 1970, mais Kazuyuki Ito les a transposées dans le XXIe siècle en inventant un procédé permettant de convertir en son 3D le son de n’importe quelle source audio au moyen d’un système d’encodage spécialement développé à cet effet.

Afin de mettre son matériel de sonorisation sur le marché, il a créé la société KISSonix Inc. en 2014 et a travaillé à la production d’un contenu audio immersif de haute qualité grâce au système KISSonix 3D.

article_0220_1_845
(Photo: KISSonix Inc.)

Le secteur du divertissement a toujours généré des milliards de dollars de recettes, mais affiche depuis peu une croissance sans précédent. Cela s’explique notamment par les progrès des technologies audiovisuelles et par un accroissement de la demande. Le public n’a plus seulement le choix entre les cinémas et les salles de concert, et peut désormais regarder ses films favoris ou écouter sa musique préférée sur ses appareils portables ou son grand écran. De même, les joueurs de jeux vidéo n’ont plus besoin de se rendre en salle de jeux pour s’adonner à leur passion, et peuvent maintenant se mesurer les uns aux autres sans quitter leur canapé.

Conscient de cette évolution du secteur, Kazuyuki Ito, compositeur japonais de renom, s’est appuyé sur des innovations technologiques pour mettre au point un nouveau dispositif de production de son 3D. Il espère que le son stéréophonique, qui est basé sur deux haut-parleurs (gauche et droite), finira par disparaître au profit du son 3D, qui est émis tout autour de l’utilisateur de manière à reproduire la réalité. Ce système permet d’écouter en direct un concert ou une manifestation sportive de façon immersive sans sortir de chez soi.

Réinventer le son en direct

Il a fallu à M. Ito beaucoup de temps pour trouver comment développer un logiciel propre à convertir en 3D le son des sources sonores traditionnelles sans compromettre sa qualité. Il a aussi dû identifier le meilleur moyen de rendre cette technologie audio de haute qualité accessible au grand public, et pas seulement aux professionnels et aux audiophiles.

Après une longue période de recherche-développement, M. Ito est parvenu à mettre au point le logiciel KISSonix HDFX, grâce auquel il est possible d’obtenir un son 3D d’excellente qualité à partir de n’importe quelle source sonore traditionnelle sans qu’il soit nécessaire de remplacer le matériel habituel des utilisateurs. Son logiciel permet à des appareils stéréophoniques traditionnels, comme le système audio d’une voiture ou n’importe quel type d’enceinte, de produire des résultats nettement supérieurs à ceux de technologies existantes telles que le système ambiophonique multicanal 5.1, qui requiert plusieurs enceintes.

article_0220_1_845
(Photo: KISSonix Inc.)

En outre, du fait de la facilité d’utilisation du logiciel, la technologie KISSonix 3D pourrait être intégrée dans le système audio de nombreux appareils courants tels que les télévisions, les ordinateurs, les smartphones, ou encore les voitures.

La technologie KISSonix 3D

La technologie élaborée par M. Ito semble très prometteuse, mais en quoi consiste-t-elle au juste?

Les appareils stéréophoniques traditionnels ne font qu’émettre des sons depuis deux sources sonores de manière indistincte, tandis qu’un système ambiophonique nécessite généralement de disposer plusieurs enceintes d’une manière bien précise tout autour de l’auditeur. M. Ito a créé un logiciel permettant d’encoder le son classique en son 3D en ajustant les paramètres sonores d’une façon optimale pour produire un son de haute qualité totalement enveloppant.

M. Ito a développé l’algorithme de KISSonix 3D en s’appuyant à la fois sur ses années d’expérience dans l’industrie musicale et sur des connaissances issues des neurosciences.

Chez l’humain, les vibrations des cils de l’oreille interne sont transformées en signaux électriques. La direction et la distance des sons sont déterminées par le cortex auditif du cerveau. En d’autres termes, les sons sont reconnus par le cerveau, et non par les oreilles.

Kazuyuki Ito, PDG de KISSonix Inc.
article_0220_2_845
Perception du son stéréophonique (à gauche), ambiophonique 5.1 (au centre) et KISSonix 3D (à droite) (Photo : KISSonix Inc.)

Mettre le son 3D à la portée de tous

Le logiciel étant compatible avec les formats audio numériques standard tels que .mp3, .mp4 et .wav, il peut être utilisé avec de nombreux types d’appareils audio. De plus, il est en voie d’intégration dans des casques de réalité virtuelle afin d’accroître l’impression d’immersion à 360 degrés procurée par cette technologie.

Comme la technologie KISSonix 3D repose sur un logiciel, elle ne nécessite pas de matériel particulier et fonctionne sur n’importe quels ordinateur ou application pour smartphone. Toutefois, un ordinateur plus puissant que celui dont disposent généralement les consommateurs est actuellement nécessaire pour obtenir de tels résultats.

C’est pour s’affranchir de cette contrainte que M. Ito a mis au point le prototype des toutes premières enceintes 3D dotées d’un port HDMI, spécialement conçues pour intégrer ce logiciel d’encodage qui convertit en son 3D n’importe quel signal audio. En d’autres termes, l’utilisateur final n’a pas besoin d’avoir des connaissances techniques ou d’investir dans un système d’exploitation plus puissant pour utiliser ce logiciel de traitement audio. M. Ito envisage de commercialiser sa technologie KISSonix HDFX sous la forme de ces petites enceintes, les KISSonix HDS4, en lançant dans un premier temps une campagne de financement participatif sur le site Kickstarter.

Cette technologie réunit en seulement deux enceintes la qualité du son stéréophonique et les trois dimensions du son ambiophonique, lequel nécessite habituellement une installation coûteuse et encombrante comprenant au moins trois enceintes. De surcroît, un bon système ambiophonique requiert de fixer des enceintes supplémentaires au plafond pour que les sons enveloppent l’auditeur de toutes parts. Grâce à la nouvelle technologie révolutionnaire de son 3D développée par KISSonix Inc., les auditeurs peuvent apprécier un son cinématographique de haute qualité sans sortir de chez eux.

article_0220_2_845
(Photo: KISSonix Inc.)

Faire connaître une marque grâce aux partenariats

M. Ito sait que son produit peut remporter du succès non seulement auprès des consommateurs, mais aussi auprès de l’industrie du divertissement. Par exemple, ces dernières années, le musicien a effectué des mixages en son 3D en collaboration avec des cinéastes, pour lesquels il a réalisé des bandes sonores, et avec des musiciens tels que Koda Kumi, pour laquelle il a mixé le Blu-ray/DVD “KODA KUMI LIVE TOUR 2017 – W FACE” en son Kissonix 3D. Cela a valu à KISSonix 3D l’attention et les éloges des médias.

article_0220_4_845
Le son KISSonix 3D est mentionné sur le Blu-ray/DVD de la tournée “KODA KUMI LIVE TOUR 2017 — W FACE”. (Photo : Rhythm Zone)

M. Ito a également entrepris d’établir des partenariats pouvant lui permettre de présenter toutes les possibilités offertes par son produit. Par exemple, la société a installé KISSonix 3D dans des lieux d’exposition permanents appelés “espaces sonores”, dans deux quartiers de Tokyo (Shibuya et Kachidoki), pour montrer sa qualité sonore au grand public. Le son KISSonix 3D est aussi utilisé par des cinémas 3D d’immersion à 360 degrés dans certains parcs de loisir japonais comme Cosmo World, à Yokohama.

Dans le cadre d’autres partenariats, KISSonix Inc. a mis à disposition sa technologie KISSonix 3D lors de grandes manifestations promotionnelles organisées par des entreprises intéressées par cette technologie, telles que Mazda Motor Co., Bandai Co., Ltd. et Walmart Inc. Enfin, M. Ito mène par ailleurs des activités destinées aux particuliers, en collaborant au développement de sonneries de téléphone, de jeux vidéo et de CD, Blu-ray et DVD en 3 D.

Protéger ou ne pas protéger?

M. Ito travaille à la commercialisation de son invention, mais doit aussi raisonner en termes de portefeuille de propriété intellectuelle s’il veut protéger son produit sur le marché.

Sa première demande de protection de la protection intellectuelle concernait la marque liée au nom de la société, “KISSonix”. En 2014, il a demandé l’enregistrement de “KISSonix” en tant que marque pour les produits de la classe 9 de la classification de Nice (logiciel de traitement des fichiers musicaux numériques et dispositifs de traitement du signal audio) et pour les services de la classe 41 de la classification de Nice (mise à disposition de vidéos et de sons à partir de réseaux informatiques, mixage et traitement de données sonores à partir d’un support d’enregistrement, et production de disques originaux à partir d’un support d’enregistrement musical). La marque a été enregistrée en 2016.

article_0220_5_845
La marque de KISSonix Inc. (enregistrement JPO n° 5860718)

S’agissant du logiciel en lui-même, M. Ito a grandement hésité à breveter son invention de production de son 3D, qui n’est autre que le logiciel d’encodage. Il a finalement décidé qu’il valait mieux ne pas déposer de demande de brevet, car pour bénéficier de la protection par brevet, l’inventeur doit rendre publiques des explications détaillées sur la technologie brevetée. La société a préféré protéger ce composant essentiel de son produit en tant que secret d’affaires afin de ne pas avoir à divulguer au public, et donc à des concurrents, des informations sur son invention.

Même si certains tentaient d’imiter cette technologie par rétro-ingénierie, la tâche serait extrêmement difficile.

Kazuyuki Ito, PDG de KISSonix Inc.