Les États membres de l’OMPI clôturent les assemblées sur des accords décisifs concernant les travaux futurs

Genève, 12 octobre 2017
PR/2017/812

Les États membres de l’OMPI ont conclu leurs assemblées annuelles sur des accords décisifs qui renforcent l’action de l’Organisation dans la mise en place d’un système de propriété intellectuelle efficace et équilibré.

Dans son allocution de clôture de la série de réunions des assemblées des États membres, tenue du 2 au 11 octobre, le Directeur général, M. Francis Gurry, s’est félicité de l’esprit d’engagement des États membres, déclarant notamment : “Je pense que nous avons obtenu des résultats très positifs.  Vous, les États membres, nous avez donné, à nous le Secrétariat, les moyens d’aller de l’avant dans le travail de l’Organisation.  Et je vous remercie de votre confiance.”

“Il est vrai que les débats sont de plus en plus intenses dans le domaine de la propriété intellectuelle, mais l’aspect positif est qu’ils suscitent un intérêt croissant pour la propriété intellectuelle, l’innovation et la créativité”, a-t-il ajouté.

Les États membres ont approuvé le programme et budget pour l’exercice biennal 2018-2019 qui prévoit une hausse de 10,9% des recettes résultant de la demande croissante de services de l’OMPI en rapport avec le dépôt de demandes de titres de propriété intellectuelle à l’échelle mondiale et d’autres services, sans augmentation des taxes payées par les utilisateurs.  La hausse des dépenses sera maintenue à 2,7% et aucune création de poste n’est prévue.

Dans le cadre du programme et budget pour l’exercice biennal 2018-2019, les États membres ont approuvé un financement spécial des investissements d’équipement afin que l’OMPI soit à même de s’acquitter de son mandat, l’accent étant mis en particulier sur le renforcement des technologies de l’information et de la communication.

Les États membres sont également convenus d’étudier la possibilité d’ouvrir un maximum de quatre bureaux extérieurs au cours de l’exercice 2018-2019, y compris en Colombie, ce qui permettra d’élargir le réseau de bureaux extérieurs.

Par ailleurs, les États membres ont approuvé le renouvellement pour deux ans du mandat du Comité intergouvernemental de la propriété intellectuelle relative aux ressources génétiques, aux savoirs traditionnels et au folklore aux fins des négociations sur la propriété intellectuelle relative aux savoirs traditionnels, au folklore et aux ressources génétiques, ainsi que son programme de travail pour l’exercice biennal.

En prononçant la clôture de la session, le président de l’Assemblée générale, M. l’Ambassadeur Jānis Kārkliņš, représentant permanent de la Lettonie auprès de l’Office des Nations Unies et des autres organisations internationales à Genève, a remercié les délégués.

Lors de l’ouverture des assemblées, le 2 octobre, M. Gurry avait diffusé un rapport écrit sur les résultats obtenus par l’OMPI au cours de l’année précédente et, dans son allocution d’ouverture à l’intention des délégués, il avait évoqué quelques pistes éventuelles pour l’action future de l’Organisation.

Au cours des assemblées, l’Indonésie a adhéré au système international des marques, dont elle devenue le centième membre, tandis que le Nigéria a adhéré à quatre traités dans le domaine du droit d’auteur, entre autres activités.

L’OMPI et l’industrie pharmaceutique fondée sur la recherche, représentée par l’IFPMA, ont lancé un nouveau partenariat en vue de faciliter l’accès à l’information en matière de brevets aux organismes de santé publique chargés de l’approvisionnement en médicaments.

Pendant les assemblées, les délégués ont pu assister à toute une série de colloques, expositions et spectacles organisés à l’initiative d’États membres, notamment les membres de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est, l’Australie, la Colombie, la Géorgie, l’Italie, le Mexique et le Paraguay.

Synthèse des principales décisions

Les assemblées des États membres et des différentes unions ont (dans l’ordre des points inscrits à l’ordre du jour) :

À propos de l'OMPI

L'Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI) est au cœur des questions mondiales de politique, service, information et coopération en matière de propriété intellectuelle. En tant qu'institution spécialisée des Nations Unies, l'OMPI aide ses 191 États membres à élaborer un cadre juridique international de la propriété intellectuelle qui soit équilibré et en accord avec l'évolution des besoins de la société. Elle offre des services aux entreprises qui souhaitent obtenir des droits de propriété intellectuelle dans plusieurs pays ou qui souhaitent régler des litiges. Elle propose des programmes de développement des compétences afin d'aider les pays en développement à tirer parti de l'utilisation de la propriété intellectuelle. Enfin, elle permet d'accéder gratuitement à des bases de données uniques sur l'information en matière de propriété intellectuelle.

Pour plus de renseignements, on peut s’adresser à la Section des relations avec les médias (OMPI) :
  • Tél: (+41 22) 338 81 61 / 338 72 24
  • Tlcp: (+41 22) 338 81 40
  • Mél