Le gisement de l’innovation

Septembre 2015

Fidel Báez Nuñez, directeur du service Technologie et innovation, Codelco (Chili)

Le Chili est un pays minier par excellence, son sous-sol regorgeant de métaux et de minéraux précieux comme l’or, le molybdène ou le lithium, mais surtout de cuivre. Le Chili détient près de 30% des réserves mondiales de cuivre et représente environ un tiers de la production mondiale de ce métal non ferreux, ce qui en fait le plus grand producteur et le premier exportateur de métal rouge au monde.

La Codelco est la plus grande société minière au monde.  Pour cette société chilienne, l’innovation est une priorité stratégique.  Chaque année, elle investit près de 100 millions de dollars É.-U. dans la mise au point de technologies de pointe et met tout en œuvre pour garantir la qualité hors pair de ses activités. (photo: Codelco)

Le secteur minier mondial face à des défis majeurs

Le secteur minier chilien et l’ensemble de l’industrie minière dans le monde se heurtent néanmoins à des défis majeurs.  Outre leur teneur de plus en plus faible et leur complexité accrue, les gisements sont enfouis à des profondeurs de plus en plus importantes, ce qui rend leur exploitation bien plus onéreuse et bien plus difficile du point de vue technique.

L’augmentation des coûts de production est vertigineuse.  Selon une étude menée par la Commission chilienne du cuivre (Cochilco), ils ont affiché une hausse moyenne de 10% par an depuis 2005.  À cette date, produire une livre de cuivre revenait à 90 cents;  en 2014, il fallait compter pas moins de 217 cents.

Le secteur est également en proie à l’inflation des salaires, à des pénuries d’eau, à des normes environnementales de plus en plus strictes et à une hausse des coûts de l’énergie liée à la nécessité de transporter les roches contenant le minerai sur de plus longues distances et de traiter et d’affiner des métaux plus complexes et d’une plus faible teneur.

La Codelco : la plus grande société minière au monde

Entreprise publique, la Codelco est la plus grande société minière au monde.  Nous nous classons au premier rang des producteurs de cuivre du Chili et au deuxième rang des producteurs de molybdène, un élément chimique métallique utilisé dans les alliages en acier.

La Codelco est spécialisée dans l’exploration des gisements ainsi que dans l’élaboration, l’exploitation, le traitement et la commercialisation du cuivre et de ses sous-produits.  Nous sommes à l’origine de près de 10% de la production mondiale annuelle de cuivre et détenons 9% des réserves mondiales de cuivre.

En 2014, la Codelco a produit plus de 1,84 million de tonnes de cuivre pur.  La société compte actuellement plus de 18 000 employés et est présente dans les secteurs de l’extraction souterraine, de l’exploitation à ciel ouvert, du traitement des minerais, de la fonderie, de l’affinage et de la bio-hydrométallurgie.  En 44 ans d’existence, nous avons contribué à hauteur de plus de 115 milliards de dollars É.-U. à l’économie chilienne.

Il n’en reste pas moins que face à la hausse des coûts de production, aux sombres perspectives quant à l’évolution du marché du cuivre et à la dégradation des ressources minérales, la Codelco, comme bien d’autres entreprises du secteur, lutte pour préserver sa compétitivité.

La réduction des coûts d’exploitation, l’augmentation de la productivité et l’amélioration de la santé et de la sécurité au travail sont les trois grandes priorités que s’est fixées l’entreprise.

L’innovation, un élément décisif

Déterminée à assurer la viabilité à long terme de ses activités et à atteindre les plus hauts niveaux de rendement, la Codelco investit massivement dans l’accroissement des capacités de production de ses mines vieillissantes et dans la recherche de nouveaux gisements à forte teneur.  Or l’innovation a un rôle déterminant à jouer dans la réalisation de ces objectifs.  Ces dernières décennies, l’innovation technologique nous a ainsi permis d’augmenter notre productivité et de réduire les risques d’accident.  Aujourd’hui, elle est la clé de notre avenir.

La politique de l’entreprise en matière d’innovation technologique et de recherche vise à lui permettre de trouver des solutions novatrices pour relever les défis que pose l’exploitation minière et auxquels le marché n’apporte actuellement aucune réponse satisfaisante.  Chaque année, nous investissons près de 100 millions de dollars É.-U. dans la mise au point de technologies de pointe et mettons tout en œuvre pour garantir la qualité hors pair de nos activités.  Notre objectif est d’être à l’avant-garde de la technologie dans le secteur de l’exploitation minière, ce qui nous permettra de stimuler la productivité, d’améliorer la sécurité de nos employés, de préserver l’environnement et de rester compétitifs.

La demande mondiale en minerais et en métaux ne cesse d’augmenter.  Or l’expérience montre qu’une hausse annuelle de 2% doit se traduire par une multiplication par deux de la production actuelle tous les 38 ans.  Pour répondre à cette demande, nous n’avons pas d’autre choix que de trouver des solutions novatrices et plus efficaces pour localiser et exploiter les réserves de la planète.  Avec le vieillissement des mines, ces réserves se révèlent de plus en plus difficiles à exploiter, ce qui rend d’autant plus impérieux le besoin d’innover qui sous-tend nos activités de recherche.

La stratégie de la Codelco en matière d’innovation consiste à transférer et à adapter des technologies existantes et à en concevoir de nouvelles pour résoudre les difficultés auxquelles se heurte chacune des huit mines et usines de traitement de la société. (photo: Codelco)

Les technologies intelligentes : une solution d’avenir

La stratégie de la Codelco en matière d’innovation consiste à transférer et à adapter des technologies existantes et à en concevoir de nouvelles pour résoudre les difficultés auxquelles se heurtent chacune des huit mines et usines de traitement de la société (Andina, Chuquicamata, El Teniente, Gabriela Mistral, Ministro Hales, Radomiro Tomic, Salvador et Ventanas).

Ces dernières années, l’entreprise a mis l’accent sur la mise au point de technologies intelligentes susceptibles d’être utilisées à chaque stade du processus de production, depuis l’extraction sur le site minier jusqu’à la fabrication de cathodes entrant dans la composition de toute une gamme de produits et de systèmes électriques et électroniques.

Ces technologies nous aident à augmenter notre productivité et notre efficacité opérationnelle et à réaliser des économies substantielles.  L’extraction minière par télérobotique par exemple, à savoir l’utilisation d’engins robotisés télécommandés pour extraire du minerai, contribue à réduire les risques d’accident des mineurs.  De même, nous nous servons de robots dans la mine Gabriela Mistral d’Antofagasta pour inspecter le matériel de façon à accroître l’efficacité de nos services de maintenance.  Les camions utilisés sur ce site pour le transport des roches sont eux aussi entièrement autonomes.  Des technologies numériques innovantes permettent également à nos activités de traitement d’afficher des niveaux d’intégration et d’automatisation plus élevés et d’être gérées à distance.

Le rôle crucial de la propriété intellectuelle dans la stratégie d’innovation de la Codelco

Pour relever les nouveaux défis auxquels elle était confrontée dans les secteurs de l’exploitation minière et de la métallurgie, la société a mis au point de nombreuses technologies pionnières aujourd’hui protégées par brevet.  La propriété intellectuelle est en effet indissociable des activités de recherche-développement de la Codelco.

La stratégie de la société en matière de propriété intellectuelle comprend trois grands volets.

Premièrement, elle joue un rôle dans le développement de prototypes d’équipements miniers.  Nous passons des accords avec des fournisseurs commerciaux portant sur la conception de prototypes qui, une fois approuvés, sont intégrés dans nos processus de production.  Dans le cadre de ces accords, nous transférons notre propriété intellectuelle à notre partenaire commercial afin d’optimiser le développement des produits.

Deuxièmement, la Codelco protège par brevet les technologies qu’elle met au point.  À ce jour, la société a déposé 250 demandes de brevet nationales et internationales;  elle s’est vu délivrer 134 brevets au Chili, 21 à l’étranger et se classe parmi les principales compagnies minières utilisatrices du système des brevets au Chili.

Délivré en 1978, le premier brevet de la Codelco portait sur le convertisseur Teniente, un fourneau à faible consommation d’énergie capable d’assurer la fusion et la conversion du concentré de cuivre.  Au fil des ans, nous avons considérablement amélioré l’efficacité du convertisseur et il est désormais utilisé par des sociétés minières au Chili, au Mexique, au Pérou, en Thaïlande et en Zambie.  Nous sommes également titulaires de brevets sur de nombreux procédés d’exploitation minière, notamment dans le domaine de la biolixiviation, une technique fondée sur l’utilisation de micro-organismes pour extraire de manière économique et efficace le cuivre de minerais sulfurés pauvres.

Troisièmement, la propriété intellectuelle joue un rôle important dans le cadre du réseau d’alliances que nous créons avec de multiples sociétés, instituts de recherche et universités dans le but de proposer des solutions innovantes et performantes en adéquation avec nos objectifs stratégiques.  Dix alliances de ce type ont déjà été nouées.

La sensibilisation de nos employés aux questions de propriété intellectuelle

En collaboration avec l’Institut national de la propriété intellectuelle (INAPI) et l’Institut pour l’innovation dans l’industrie minière et la métallurgie (IM2), nous avons également lancé un projet destiné à sensibiliser l’ensemble de notre personnel aux questions de propriété intellectuelle.  L’objectif est de faire mieux comprendre l’incidence de la propriété intellectuelle sur nos activités et sur notre résultat et les raisons pour lesquelles il importe non seulement de protéger et de gérer efficacement les propres actifs de propriété intellectuelle de l’entreprise mais aussi de respecter ceux de tiers.  Dans le cadre de ce projet, nous mettons également en place une unité spécialisée dans la propriété intellectuelle au siège de l’IM2 afin de proposer des services d’assistance et de conseil dans ce domaine.

L’innovation est au cœur des projets d’avenir de la Codelco.  Seules l’exploitation de technologies de pointe et la mise au point de nouvelles technologies permettront à la société de réussir à atteindre ses objectifs stratégiques.

Le Magazine de l’OMPI vise à faciliter la compréhension de la propriété intellectuelle et de l’action de l’OMPI parmi le grand public et n’est pas un document officiel de l’OMPI. Les désignations employées et la présentation des données qui figurent dans cette publication n’impliquent de la part de l’OMPI aucune prise de position quant au statut juridique des pays, territoires ou zones concernés ou de leurs autorités, ni quant au tracé de leurs frontières ou limites territoriales. Les opinions exprimées dans cette publication ne reflètent pas nécessairement celles des États membres ou du Secrétariat de l’OMPI. La mention d’entreprises particulières ou de produits de certains fabricants n’implique pas que l’OMPI les approuve ou les recommande de préférence à d’autres entreprises ou produits analogues qui ne sont pas mentionnés.