Francis Gurry a dirigé l’OMPI en qualité de Directeur général du 1er octobre 2008 au 30 septembre 2020.

Comités : Francis Gurry désigné pour devenir le prochain directeur général

Juin 2008

*
Francis Gurry, directeur général élu de l’OMPI

Le 13 mai dernier, le Comité de coordination de l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI) a désigné M. Francis Gurry, ressortissant de l’Australie, pour devenir le prochain directeur général de l’OMPI.

Cette nomination sera soumise aux fins de confirmation à l’Assemblée générale de l’OMPI à sa prochaine réunion, qui se tiendra du 22 au 30 septembre. Le directeur général élu prendra ses fonctions le 1er octobre.

M. Gurry a été choisi à partir d’une liste initiale de 15 candidats, soumise au comité de coordination par les États membres de l’OMPI. Trois journées avaient été réservées pour la réunion du Comité de coordination, mais le processus a été accéléré par le retrait de sept candidatures après le deuxième tour de scrutin.

Après l’élimination, au troisième tour de scrutin, de M. M. Masood Khan, actuellement ambassadeur du Pakistan auprès des Nations Unies à Genève, le dernier tour s’est déroulé entre deux fonctionnaires en exercice de l’OMPI, M. Gurry et M. José Graça Aranha, ressortissant du Brésil. M. Gurry l’a emporté, avec 42 voix contre 41 pour M. Graça Aranha.

Le processus d’élection des directeurs généraux est régi par la Convention instituant l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle et la Procédure de désignation d’un candidat et de nomination au poste de directeur général de l’OMPI, adoptée par l’Assemblée générale de l’OMPI en septembre 1998. Francis Gurry deviendrait le quatrième directeur général de l’OMPI, après M. Kamil Idris (Soudan, 1997‑2008), M. Arpad Bogsch (États‑Unis d’Amérique, 1973‑1997) et M. Georg Bodenhausen (Pays‑Bas, 1970‑1973).

Carrière à l’OMPI

Depuis son entrée à l’OMPI en 1985 en qualité de consultant au Bureau de la coopération pour le développement et des relations extérieures avec l’Asie et le Pacifique. M. Gurry a occupé les postes suivants :

1988 à 1990 :           chef de la Section du droit de la propriété industrielle

1990 à 1993 :           Cabinet du directeur général

1993 à 1997 :           directeur du Centre d’arbitrage et de médiation; conseiller juridique par intérim (1996‑97)

1997 à 1999 :          conseiller juridique; également chargé de superviser les domaines d’activité suivants : Centre d’arbitrage et de médiation de l’OMPI; commerce électronique

1999 à 2003 :           sous‑directeur général et conseiller juridique; également chargé de superviser les domaines d’activité suivants : Centre d’arbitrage et de médiation de l’OMPI; commerce électronique; et à partir de 2002 : Traité de coopération en matière de brevets (PCT); droit et politiques en matière de brevets et classification internationale des brevets (CIB); savoirs traditionnels, expressions culturelles traditionnelles, ressources génétiques et sciences de la vie

depuis 2003 :           vice‑directeur général, chargé de superviser les domaines d’activité suivants : PCT; droit et politiques en matière de brevets et classification internationale des brevets (CIB); normes de l’OMPI; statistiques de l’OMPI; Centre d’arbitrage et de médiation de l’OMPI; savoirs traditionnels, expressions culturelles traditionnelles, ressources génétiques et sciences de la vie.

Au cours de sa carrière à l’OMPI, M. Gurry a pris une part active à la création du Centre d’arbitrage et de médiation de l’OMPI ainsi qu’à l’élaboration du Règlement uniforme des litiges relatifs aux noms de domaine, adopté en 1999 par l’Internet Corporation for Assigned Names and Numbers (ICANN) et observé par l’ensemble des unités d’enregistrement de noms de domaine de l’Internet.

Avant d’entrer à l’OMPI, M. Gurry était juriste de profession et avait occupé plusieurs postes universitaires. Il est titulaire d’une licence et d’une maîtrise de droit de l’Université de Melbourne, ainsi que d’un doctorat de l’Université de Cambridge au Royaume Uni. Il est l’auteur de nombreuses publications et articles sur les questions de propriété intellectuelle, parus dans des revues internationales.

Le Magazine de l’OMPI vise à faciliter la compréhension de la propriété intellectuelle et de l’action de l’OMPI parmi le grand public et n’est pas un document officiel de l’OMPI. Les désignations employées et la présentation des données qui figurent dans cette publication n’impliquent de la part de l’OMPI aucune prise de position quant au statut juridique des pays, territoires ou zones concernés ou de leurs autorités, ni quant au tracé de leurs frontières ou limites territoriales. Les opinions exprimées dans cette publication ne reflètent pas nécessairement celles des États membres ou du Secrétariat de l’OMPI. La mention d’entreprises particulières ou de produits de certains fabricants n’implique pas que l’OMPI les approuve ou les recommande de préférence à d’autres entreprises ou produits analogues qui ne sont pas mentionnés.