De la couture à l’industrie internationale de l’habillement

Nom:Suberis International Ltd.
Pays / Territoire:Italie
Droit(s) de P.I.:Brevets, Marques, Modèles industriels
Date de publication:10 décembre 2010
Dernière mise à jour:16 septembre 2015


Company brand name

Généralités

Anna Grindi a débuté comme couturière à 18 ans à Tempio Pausania, petite ville située au nord de la Sardaigne et deuxième île italienne de la Méditerranée. Après avoir passé des années à découper des étoffes à l’abri des célèbres chênes-lièges centenaires de la ville, les Quercus Suber L., l’intrépide couturière a créé un tissu qui devait révolutionner l’industrie de l’habillement. Portant le nom des anciens chênes-lièges de la Sardaigne, Suberis® est une marque et un tissu très recherché, dont les propriétés innombrables et les usages multiples ont introduit de nouveaux modèles dans le monde de la mode et des étoffes de qualité.


Brevet Suberis sur la méthode de traitement du liège (tel qu’il figure dans la demande de brevet PCT n° PCT/IT98/00133, recherche effectuée dans PATENTSCOPE®)

Recherche-développement

En 1997, Mme Grindi a entrepris des activités de recherche développement en vue de créer un nouveau tissu. Travaillant avec une petite équipe d’assistants uniquement sur des matières premières, la couturière a récolté des écorces de liège, qu’elle a fait sécher pendant plusieurs années, puis pressées en fines couches de quelques millimètres d’épaisseur avant d’accoupler le liège à la viscose – liquide organique – pour former une masse compacte à l’aide de coton, de soie, de polyester ou de chanvre.

Ensuite, cette masse compacte était coupée en bandes de trois millimètres d’épaisseur, puis modelée et traitée avec de la résine naturelle telle que la subérine – substance cireuse provenant du chêne-liège très résistante à l’eau. Le processus inventif mis au point par Mme Grindi a permis de créer un nouveau tissu remarquable dont les qualités uniques et variées défient toute tentative de définition simple ou de catégorisation.

Le tissu – Subéris – est une matière véritablement révolutionnaire. Il est pratiquement indestructible, imperméable, résistant au feu, intachable, antimites et antibactérien, extensible, respirant et lavable à la machine à trente degrés C. Le Suberis est aussi léger que la soie, aussi doux que le velours et aussi chaud que le cuir. Il peut être conçu pour un usage individuel ou industriel sous forme de fil tissé – en rouleaux de 140 centimètres de haut – ou de larges bandes de tissu.

Les caractéristiques variées et uniques du Subéris en font un tissu à usages multiples. Il peut être utilisé pour fabriquer des vêtements décontractés, élégants et des tenues de sport; des articles de chapellerie, des chaussures et des accessoires; ainsi que des articles pour habiller l’intérieur des automobiles, des bateaux et des hélicoptères. Il est également utilisé pour les meubles et les revêtements accessoirisés et à diverses autres fins et dans différents autres secteurs. En outre, la production du tissu de Mme Grindi est écologique, économique et rentable.

Reconnaissant la valeur potentielle de ce nouveau tissu et soucieuse de faire avancer ses recherches, ainsi que le développement et la commercialisation de son produit, Mme Grindi a créé la société GRINDI S (Grindi) en vue de promouvoir son invention révolutionnaire, tout en la protégeant au moyen de titres de propriété intellectuelle.

En 2000, Grindi a présenté officiellement une gamme de vêtements en Suberis, à l’occasion d’un défilé de mode tenu dans la prestigieuse salle d’opéra et de ballet, La Scala Milan, en Italie. La collection de mode a immédiatement fait sensation, lançant la marque Suberis sur le marché mondial de la mode.

Brevets

Ayant pris conscience de l’aspect révolutionnaire du tissu Suberis et de l’intérêt qu’il suscite à l’échelle mondiale, la société Grindi s’est efforcée de protéger son invention dans tous les pays et les régions où le produit devait être vendu.

Après avoir testé et codifié le procédé de traitement de feuilles de liège toilées, Mme Grindi a déposé en 1998 une demande internationale de brevet en vertu du Traité de coopération en matière de brevets (PCT).

Le traitement inventif de la société a été breveté par l’Office européen des brevets (17 pays) et la République de Corée, et les procédés de fabrication de liège, par l’Office européen des brevets (20 pays), ce qui a permis à la société de s’implanter en toute confiance et sans difficulté sur de nouveaux marchés.


Brevet Suberis sur le procédé de traitement de feuilles de liège toilées (tel qu’il figure dans la demande de brevet PCT n° PCT/IT98/00133, recherche effectuée dans PATENTSCOPE®)

Marques et dessins et modèles industriels

Fidèle à ses objectifs en matière de commercialisation, Grindi a pris des mesures afin de soigner son image et de faire connaître sa marque en assurant la protection de sa marque Suberis. Suberis est une marque enregistrée auprès de l’Office pour l’harmonisation dans le marché intérieur comme marque figurative dans l’Union européenne, aux États-Unis d’Amérique auprès de l’Office des brevets et des marques des États-Unis d’Amérique (USPTO), ainsi que dans d’autres pays.

Environnement

Les possibilités de commercialisation du Suberis et l’attrait qu’il suscite augmentent rapidement non seulement du fait de ses diverses applications possibles, mais également grâce à son caractère durable sur les plans économique et écologique.

Du début à la fin, le processus de fabrication du Suberis est non polluant; les produits utilisés sont naturels et durables (l’écorce du chêne liège elle-même – dont la récolte ne nécessite pas l’abattage de l’arbre – le coton, la soie, le chanvre et la résine). Placé sous le signe du développement durable, ce tissu a été sacré “fibre végétale” ou “cuir végétal”.

En outre, selon les spécialistes de l’industrie, le Suberis, disponible à la fois sous forme de tissu et de bobine de fil et pouvant être tissé à la main ou par des machines industrielles, constituera un tissu de choix aux yeux des stylistes et des utilisateurs de tissus et devancera ainsi son principal concurrent, le cuir, dont la production est moins écologique et dont les applications sont plus limitées par rapport au Suberis.

Résultats commerciaux

Alliant créativité, technologie et nature, le Suberis a astucieusement tiré le meilleur parti du système de la propriété intellectuelle et s’est étendu de son lieu d’origine sur une île italienne aux marchés de l’Australie, de l’Asie orientale, de l’Union européenne et des Amériques. La société a obtenu plusieurs prix et titres honorifiques, y compris de la part du jury de l’International Convention Hall tenu à Genève et du Système de reconnaissance des certifications forestières (Programme for the Endorsement of Forest Certification, PEFC) – la plus grande organisation de certification forestière du monde. Suberis continue d’exploiter de nouveaux marchés et industries pour son produit révolutionnaire, en vue d’atteindre des ventes annuelles d’une valeur d’environ 5 à 10 millions de dollars É.-U.

L’histoire d’une couturière sarde

Anna Grindi a investi judicieusement dans Suberis, protégé intelligemment ses droits de propriété intellectuelle et renforcé astucieusement son attrait commercial. La couturière sarde est aujourd’hui une inventrice de renommée internationale, une entrepreneuse dans l’industrie du vêtement et chef d’une entreprise dont le siège s’élève au-dessus des chênes-lièges de Tempio Pausania.