Régénération osseuse sans douleur

Nom:Osteopore International Pte. Ltd.
Pays / Territoire:Singapour
Droit(s) de P.I.:Brevets, Marques
Date de publication:31 août 2010
Dernière mise à jour:16 septembre 2015

Généralités

Les patients ayant subi une blessure à la tête et ayant besoin de faire réduire une fracture du crâne par un neurochirurgien se feront généralement forer ce que l’on appelle un “trou de trépan”; il s’agit d’un trou foré dans le crâne pour faire baisser la pression et prévenir une hémorragie. Une fois le danger initial passé, le neurochirurgien a quelques options pour réparer le trou de trépan et réduire toute autre fracture. Prélever de l’os sur une autre partie du corps (telle que la hanche) ou utiliser une plaque de titane sont les méthodes les plus communément utilisées par les neurochirurgiens. Toutefois, ces méthodes ne sont pas sans danger. Rechercher un os de remplacement approprié peut s’avérer délicat et bien que les implants en titane soient facilement disponibles, ils peuvent présenter certains risques d’infection. Le coût de ces deux options peut aussi être prohibitif. Ces problèmes sont particulièrement graves dans les pays en développement où un manque d’appareils d’imagerie médicale peut obliger le chirurgien à forer et boucher de multiples trous afin de trouver l’endroit approprié. En 1999, une équipe de six médecins et ingénieurs de l’Hôpital universitaire national (NUH) et de l’Université nationale de Singapour (NUS), dirigée par le Professeur Teoh Swee Hin, a uni ses efforts afin d’inventer une technologie de régénération des tissus et des organes pour résoudre ces problèmes.

En 2004, l’équipe a réalisé son rêve : elle a mis au point un tissu à mailles biorésorbable qui constitue une autre solution pour boucher un trou dans le crâne. Ce tissu est appliqué sur la fracture et, tout en étant absorbé sans le moindre danger, il facilite la régénération osseuse. Peu de temps après, l’Université nationale de Singapour a créé une entreprise dérivée Osteopore International Pty. Ltd. (Osteopore) pour commercialiser cette innovation. Établie à Singapour, Osteopore est actuellement une entreprise de matériel médical occupant une position dominante dans son secteur, qui participe à la conception, à l’élaboration et à la commercialisation d’implants en polymères bio résorbables destinés aux patients ayant subi des interventions de neurochirurgie, ou de chirurgie orthopédique et faciale.


Brevet d’implant biorésorbable d’Osteopore utilisé pour boucher des trous dans l’os (suivant la description figurant dans la demande PCT PCT/SG2004/000380, service de recherche PATENTSCOPE®)

Invention

Conscient de la nécessité de disposer d’un autre implant d’un coût abordable, l’équipe du Professeur Hin a eu l’idée d’en réaliser un qui serait suffisamment solide pour favoriser la croissance d’un nouvel os et qui, dans un même temps, se résorberait lentement et sûrement dans les tissus osseux. Cette innovation vise à utiliser une pièce maillée en polymères biocompatibles (polycaprolactone, ou PCL) applicable aussi bien sur des tissus osseux que sur des tissus mous et constituant une espèce de support sur lequel un nouvel os vient se fixer, recouvrant ainsi les trous de trépan. Ce support se résorbe alors dans les tissus régénérés. Fabriqué sur mesure à l’aide de cette pièce de tissu à mailles spéciale, l’implant est façonné comme un champignon aplati qui viendrait obstruer les trous de trépan. Contrairement aux plaques de titane, il ne doit pas être fixé à l’aide de vis, et le chirurgien peut facilement modifier sa forme au bloc opératoire en utilisant simplement de l’eau chaude.

La matrice tridimensionnelle poreuse unique de la pièce de tissu à mailles qui sert de support – aspect important de l’innovation – est rapidement comblée par la moelle, elle facilite une longue vie des cellules et le flux sans entrave des substances qui favorisent la croissance des os et leur remodelage. Cette pièce de tissu est créée à l’aide d’un processus d’imagerie unique qui permet de mettre au point un implant ayant la forme voulue sans recourir à un moule, ce qui diminue le risque d’infection. En outre, elle peut être découpée à la taille voulue et elle est beaucoup moins coûteuse que d’autres options. Appliquée sur le trou de trépan, l’implant en mailles se résorbe lentement et il est remplacé par un os régénéré.

Recherche développement

Les premiers essais cliniques de l’implant se sont avérés satisfaisants, le numéro de février 2006 du Journal du Congrès des neurochirurgiens a d’ailleurs décrit la croissance d’un nouvel os qui remplit sans aucune complication l’espace poreux dans les 12 mois qui suivent l’opération. Les essais réalisés ultérieurement sur des patients pendant deux ans ont donné des résultats positifs analogues, les implants à mailles s’imbriquant sans suture dans les tissus périphériques et ne produisant aucun effet secondaire indésirable. Le choix du PCL fait par la compagnie pour sa pièce de tissu à mailles a été déterminant dans le succès de son implant, et les bienfaits du PCL ont été confirmés par l’agrément accordé par la United States Food and Drug Administration pour des applications cranio faciales (chirurgie reconstructive du crâne, du visage et de la mâchoire). L’implant en mailles est commercialisé sous le nom d’Osteoplug.

Profitant de ces premiers succès, Osteopore recherche activement de nouveaux moyens d’utiliser sa technologie grâce à la recherche et au développement. Le département de recherche développement de la compagnie a créé, dans le sillage de son implant en mailles, une pièce à mailles biorésorbable de plus grande taille qui peut être utilisée pour réduire divers types de fractures du crâne et de la face. Baptisée “Osteomesh”, cette pièce s’appuie sur la même technologie que l’implant et permet une saturation rapide du sang et des substances nutritives, transmettant ainsi aux propres cellules du patient les signaux chimiques nécessaires pour favoriser la croissance d’un nouvel os. Osteomesh présente au fond les mêmes avantages que l’implant mais il est conçu pour des fractures plus importantes. De nouveaux projets de recherche développement fondés sur la technologie du support en mailles appartenant à la société portent notamment sur des supports spéciaux adaptés à la croissance osseuse dans l’orbite de l’œil, autour de la moelle épinière et dans les genoux.

Outre la recherche de nouveaux produits, Osteopore offre une recherche développement adaptée aux besoins des professionnels des soins de santé et des soins hospitaliers. Parmi les éléments pris en compte dans la fabrication sur mesure de ces produits, il y a lieu de citer les supports en mailles d’une forme et d’une structure uniques en leur genre, dotés de propriétés particulières pour l’acheminement des protéines ou de dimensions particulières. Le recours à cette technologie pour créer un implant crânien adapté à la reconstruction faciale d’une victime d’un grave accident de voiture est un exemple des produits sur mesure fabriqués par la société.


Brevet protégeant une pièce de tissu à mailles biorésorbable d’Osteopore (suivant la demande PCT PCT/SG2009/000384, service de recherche PATENTSCOP®)

Brevets et marques

Osteopore étant une société dérivée, il est important qu’elle protège ses droits de propriété intellectuelle pour favoriser l’intensification de la recherche développement et la multiplication de produits novateurs. Ainsi en 2004, l’entreprise a déposé une demande de brevet auprès de l’Office de propriété intellectuelle de Singapour (IPOS) pour ses implants biorésorbables et sa méthode de régénération des tissus osseux. Au cours de cette même année, la société a déposé une demande de brevet supplémentaire selon le Traité de coopération en matière de brevets (PCT) pour les mêmes implants et la même méthode. En 2009, au même titre que l’Université nationale de Singapour (NUS), elle a déposé une autre demande PCT pour ses supports absorbables favorisant la réparation osseuse et pour sa technologie de génie tissulaire appliquée aux os longs, utilisée dans son produit Osteomesh.
En 2009, la société enregistre aussi une marque au nom de Osteopore et de ses produits Osteoplug et Osteomesh auprès de l’Office de propriété intellectuelle de Singapour (IPOS). L’enregistrement de ces marques permet à la société de créer une marque solide, garantissant aux consommateurs qu’ils utilisent un produit de qualité qui a subi des essais cliniques et a des antécédents de succès éprouvé.

Commercialisation et partenariats

La société a été initialement constituée par l’Université nationale de Singapour pour la commercialisation exclusive de l’innovation que constitue l’implant en mailles. Suite au succès qu’elle a remporté, la société met désormais au point, fabrique et commercialise tous les produits résultant du support en mailles qu’elle a inventé. Dès 2010, Osteoplug et Osteomesh s’imposent comme les principaux produits de la société.

Pour se maintenir à l’avant garde du progrès en matière de régénération tissulaire, la compagnie a constitué en 2007 un partenariat avec l’Institute of Innovative Oral Surgery (Institut de chirurgie buccodentaire innovatrice) et avec le Medicine Center for Tissue Engineering (Centre médical de génie tissulaire) à Tampere (Finlande). Ce partenariat porte tout particulièrement sur l’utilisation de la technologie de régénération des tissus de la bouche, propriété de la société.

Résultats commerciaux

Le génie tissulaire est un domaine de recherche dynamique appelé à révolutionner les secteurs de la biotechnologie et des soins de santé. Il a un potentiel de croissance considérable et, d’après les estimations, la taille du marché atteindrait 90 milliards de dollars É. U. en 2010 et son taux de croissance se situerait entre 8 et 20%. Osteopore est à l’avant garde de la recherche développement dans ce secteur et la société est appelée à occuper une position dominante sur le marché grâce à sa technologie exclusive. Des demandes de renseignements sur cette dernière ont afflué du monde entier, et les bailleurs de capital risque et les investisseurs se sont dits intéressés à prendre des participations sur le développement d’Osteopore.

La société s’est désormais dotée d’une équipe complète de spécialistes ayant plus de vingt années d’expérience dans ce secteur. C’est un point fort car l’équipe connaît bien les questions relatives au développement de l’entreprise, à la commercialisation et à la réglementation qui entourent la fabrication des matériels médicaux. Les applications multiples de ses produits, les nouvelles évolutions rendues possibles grâce à la recherche développement, ainsi que l’obtention rapide d’un agrément des autorités réglementaires sont autant d’éléments clés qui offriront à la société de nombreuses possibilités de croissance.

Une innovation adossée à la propriété intellectuelle au service d’un avenir plus sain

La réduction de fractures crâniennes a toujours été coûteuse, douloureuse, risquée (apparition d’effets secondaires non désirés). La technologie novatrice d’Osteopore atténue substantiellement ces risques et offre au secteur des soins de santé un moyen meilleur et plus sûr de soigner les patients. Elle a aussi des applications pour les pays en développement car son faible coût offrira aux patients de ces pays une option plus fiable et plus sûre. La protection de la technologie au moyen de la propriété intellectuelle permet à la société de tirer des bénéfices financiers des technologies passées pour continuer d’investir dans la recherche développement et de mettre au point de nouvelles innovations dans l’intérêt du bien être des patients du monde entier.