Le recyclage, c’est l’avenir

Nom:Tomra Systems ASA
Pays / Territoire:Norvège
Droit(s) de P.I.:Brevets
Date de publication:31 août 2010
Dernière mise à jour:16 septembre 2015

Généralités

Il circule dans le monde à tout moment plus de 800 millions de récipients, bouteilles et boîtes en plastique, dont les trois quarts environ finissent à la décharge, ce qui fait de leur taux de recyclage un problème environnemental majeur. Non seulement les décharges nuisent à l’environnement, mais les matières premières et l’énergie qu’exige la fabrication des bouteilles ne fait qu’aggraver le problème et l’épuisement des ressources naturelles. De nombreux pays industrialisés font des efforts considérables pour développer le recyclage, mais la Norvège est parvenue quant à elle à amener 90% des consommateurs à rapporter, pour les recycler, leurs bouteilles usagées moyennant un remboursement en liquide. Le succès de la Norvège est dû en partie à l’ingéniosité de deux frères, Petter et Tore Planke, qui ont lancé Tomra Systems ASA (TOMRA) en 1972 pour commercialiser leur invention, la “distributrice automatique inversée”.

Invention


Une distributrice automatique inversée TOMRA
(photo : Lars Kristian Flem)

En 1971, le propriétaire d’un des plus grands supermarchés d’Oslo a contacté Petter, alors vendeur de matériel d’étiquetage et d’affichage des prix pour les supermarchés, en lui soumettant un problème. En Norvège, les supermarchés sont tenus de rembourser aux clients les bouteilles vides qu’ils rapportent, mais au début des années 70, ils croulaient sous la masse de bouteilles retournées. Le propriétaire avait besoin, sous une forme ou sous une autre, d’un système de traitement automatique des bouteilles vides pour mettre fin à ce problème et en l’absence d’une technologie de ce genre à l’époque, Petter lui a suggéré de demander de l’aide à son frère Tore, un ingénieur qui mettait alors au point les premiers systèmes de navigation automatique du monde.

Après une série de réunions avec un groupe de propriétaires de supermarchés et d’embouteilleurs, les frères ont conçu le premier prototype de distributrice automatique inversée. Celle-ci comprenait un trou unique pouvant être utilisé pour le retour de tous les types de bouteilles, et une imprimante émettant des reçus correspondant au montant à rembourser. La technologie sur laquelle reposait le dispositif était un système automatique de reconnaissance capable de différencier tous les types de bouteilles. Forts de leur invention, les frères Planke ont fait une proposition aux propriétaires de supermarchés et aux embouteilleurs : si le groupe prenait en charge la totalité des coûts de développement, ils travailleraient gratuitement pour lui. Marché conclu, et en janvier 1972, le premier prototype de distributrice automatique inversée TOMRA fabriqué à la main était installé dans un supermarché d’Asker, en Norvège. Convaincus de la valeur de leur invention, les frères ont commencé à accepter les commandes d’autres supermarchés. Leur objectif initial de 15 ventes a été atteint en un mois seulement et en avril 1972, ils ont quitté officiellement leur emploi et lancé TOMRA. À la fin de 1972, l’entreprise avait installé 29 machines dans toute la Norvège, et elle était bien partie pour commercialiser sa production à l’étranger.

Recherche-développement

Depuis l’invention du premier système de reconnaissance automatique de récipients du monde, TOMRA conserve sa position de leader en développant régulièrement de nouvelles technologies dans le cadre de son programme détaillé de recherche et de développement (R-D). L’entreprise concentre ses efforts de R-D sur son principal domaine de compétence, à savoir la reconnaissance et le traitement des matériaux, le contrôle des machines, le logiciel de systèmes et les dessins ou modèles industriels.

Le groupe R-D de reconnaissance des matériaux travaille sur la technologie sur laquelle repose toute distributrice automatique inversée, à savoir le moyen d’identifier les récipients par une machine. Distinguer rapidement et exactement entre des milliers de produits différents n’est pas chose facile. Face à cette difficulté, l’entreprise a développé sa technologie brevetée de reconnaissance des récipients appelée Sure Return™. Cette technologie comporte un système de surveillance vidéo unique qui assure un suivi et un contrôle constants des objets insérés dans la machine, et est doté de capacités de reconnaissance, de sécurité et de tri qui restent sans égales. Elle permet d’enregistrer immédiatement un objet et d’en reconnaître la forme exacte, et est dotée d’un système antifraude perfectionné qui empêche toute tentative d’utiliser frauduleusement la machine en en retirant l’objet et en le réinsérant pour obtenir plusieurs remboursements.

Le traitement des matériaux est étroitement lié à leur reconnaissance, et TOMRA offre donc également des solutions pour optimiser la manipulation et le traitement logistique des matériaux collectés au moyen des produits de l’entreprise. Il s’agit notamment de concevoir des solutions pour des systèmes de tri, de transport, de compactage et de stockage des matériaux.


Le brevet relatif à la distributrice automatique inversée TOMRA tel qu’il a été soumis dans la demande PCT/NO2009/000247 (PATENTSCOPE® search)

Deux autres domaines de R-D essentiels pour les produits TOMRA sont ses groupes de contrôle des machines et de systèmes logiciels. Ces groupes se concentrent sur l’interface et la mécanique des produits automatisés de l’entreprise ainsi que sur le logiciel qui leur permet de fonctionner. Le dernier groupe de R-D est l’équipe de conception, qui joue un rôle vital dans le développement des produits de l’entreprise et revêt une importance stratégique pour la durabilité de son succès. Ce groupe collabore avec tous les autres groupes de R-D tout au long du processus de développement des produits, en vue de créer un modèle permettant de concilier technologie et considérations environnementales et esthétiques.

Brevets

Les frères Planke étaient parfaitement conscients du grand intérêt que présentait leur invention, et ils ont soumis leur première demande de brevet à l’Office norvégien de la propriété industrielle (NIPO). Depuis lors, l’entreprise TOMRA s’est constitué une riche bibliothèque de propriété intellectuelle qu’elle continue à protéger avec des brevets. Ses demandes de brevet pour des inventions ont porté sur plus de quarante de ses technologies. En plus des enregistrements en Norvège, l’entreprise compte plus de 50 dépôts ou demandes de brevet auprès de l’Office européen des brevets (OEB), et plus de trente enregistrements dans le cadre du système international du Traité pour la coopération en matière de brevets (PCT).

Marques

Le nom de l’entreprise étant associé à des produits de qualité qui aident à préserver l’environnement, la reconnaissance de la marque est importante. En 2007, l’entreprise a présenté une demande d’enregistrement dans le cadre du système international de Madrid pour la protection de son nom et du slogan “Aider à recycler”. Les États-Unis d’Amérique constituant pour elle un important débouché, elle a également enregistré en décembre 2007 une marque pour son nom et son slogan auprès de l’Office des brevets et des marques de ce pays (USPTO). Au total, TOMRA a enregistré plus de 10 marques auprès de l’USPTO, et en 1999, une marque pour ses centres de recyclage populaires rePLANET.

Dessins et modèles industriels

Par ailleurs, le succès de l’entreprise dépend de façon cruciale de l’obtention de droits de propriété intellectuelle sur ses dessins et modèles. TOMRA a consacré beaucoup de temps et de fonds à des travaux de R-D pour créer des produits adaptés à des environnements particuliers, faciles à utiliser et agréables à l’œil. L’entreprise a donc enregistré sept dessins ou modèles industriels auprès de l’Office d’enregistrement de l’Union européenne (OHMI) pour ses distributrices automatiques inversées et les récipients.


TOMRA a installé plus de 50 000
distributrices automatiques
inversées dans le monde entier
pour encourager le recyclage des
récipients de boisson.
(Photo : TOMRA)

Commercialisation

L’activité de TOMRA comporte trois volets : collecte, manutention des matériaux et traitement industriel. La technologie de collecte est au cœur de son activité, et les frères Planke ont initialement fabriqué à la main leur distributrice automatique et l’ont commercialisée eux-mêmes par vente directe. Aujourd’hui, les produits de l’entreprise sont fabriqués dans des usines modernes, et en dehors de son produit de base (continuellement modernisé à l’aide des technologies nouvelles), TOMRA vend également des kiosques de recyclage. L’entreprise commercialise ses produits à la fois directement et par l’intermédiaire de distributeurs, et plus de 50 000 de ses machines sont installées dans 55 pays.

La branche “manutention des matériaux” de l’entreprise s’occupe du ramassage, du transport et du traitement des récipients usagés en Amérique du Nord. L’entreprise confie ses activités de traitement industriel à ses deux filiales, TiTech et Orwak. La technologie innovante de TiTech offre un moyen rapide et d’un bon rapport coût efficacité pour trier des matériaux très variés à recycler. Après le tri, Orwak fournit toute une gamme de systèmes de compactage et de mise en balles des déchets, qui permettent de les manipuler et de les transporter efficacement. On trouve des produits Orwak dans plus de 45 000 endroits dans le monde, et la filiale est reconnue comme un fournisseur de premier plan dans sa branche.


Une distributrice automatique inversée TOMRA avec
deux boutons, l’un pour obtenir un bon de remboursement
et l’autre pour faire un don (Photo : Lars Plougmann)

Questions sociales

À mesure que l’entreprise se développe, ses produits innovants peuvent avoir un impact encore plus grand sur le recyclage et l’environnement. Ils sont souvent fabriqués en matériaux d’aspect plaisant, et d’une certaine valeur (comme l’aluminium, l’acier et le verre) et bien qu’ils soient recyclables, ils finissent le plus souvent à la décharge. Pour préserver l’environnement et inciter les consommateurs à recycler, les produits de TOMRA aident à récupérer la ressource que représentent les emballages et d’autres matériaux usagés, ainsi que leur valeur monétaire. Chaque année, les produits de TOMRA permettent de collecter et de recycler une trentaine de milliards de récipients de boisson usagés dans le monde, soit environ 3% de la consommation annuelle mondiale.

Au lieu de finir à la décharge, les déchets sont recyclés par l’entreprise, ce qui transfère une valeur monétaire aux consommateurs et a un effet positif pour l’environnement. Les services de TOMRA, comme ceux qui sont assurés par sa filiale Orwak, peuvent compacter 85 millions de tonnes de déchets par jour. Cela permet d’économiser chaque jour les 700 000 litres de combustible que nécessiterait sinon l’élimination de ces matériaux, et en plus de cette économie de combustible, les matériaux recyclés sont réutilisés. On estime qu’en un an, les produits et les opérations de TOMRA permettent d’éviter plus de 10 millions de tonnes d’émissions d’oxyde de carbone. Pour mieux mettre les choses en perspective, cela représente environ 20% des émissions totales de la Norvège.


Les stations de distributrices automatiques inversées sont maintenant courantes dans les supermarchés de toute l’Europe (Photo : Ian Kennedy)

Résultats commerciaux

Née dans une petite ville de Norvège, l’idée d’une distributrice automatique inversée a transformé TOMRA, petite entreprise de deux personnes devenue une société internationale présente dans 55 pays. En 2000, l’entreprise comptait plus de 1700 salariés travaillant sur 46 marchés différents. Les commandes affluent et en 2006, des clients allemands en ont passé à eux seuls plus de 8000. À la fin du deuxième trimestre de 2010, les recettes de l’entreprise dépassaient 1,6 milliard de couronnes norvégiennes (NOK), avec un bénéfice d’exploitation de 220 millions de NOK. Les efforts déployés par TOMRA pour incorporer les nouvelles technologies dans ses innovations ont également été salués. En 2004, l’entreprise a reçu de l’Association des États-Unis d’Amérique pour les télécommunications cellulaires et l’Internet le Prix Qualcomm 3G cdmA List pour son utilisation d’une technologie de télécommande pour ses distributrices automatiques inversées.

Des déchets à l’innovation

En commençant par trouver une solution innovante à un problème précis, TOMRA a mis au point des produits qui non seulement lui assurent un profit, mais donnent aussi quelque chose en échange au consommateur, qui est ainsi incité à les recycler. L’effet positif des produits de TOMRA sur l’environnement est déjà manifeste, et il ne fera que s’accentuer à mesure que le chiffre d’affaires de l’entreprise augmentera et que ses produits seront recyclés par davantage de gens.