World Intellectual Property Organization

Les dessins et modèles couronnés de succès

Mai 2005

Le
Le "Canapé-croissant", du lauréat philippin Kenneth Cobonpue, est réalisé en rameaux de corypha, corde d'abaca et acier.

C’est le dessin ou le modèle qui fait toute la différence. C’est ainsi qu’un tee-shirt sera considéré comme “sympa” ou non par un adolescent, qu’un site Web sera considéré comme clair ou confus par un utilisateur à la recherche d’informations, qu’un ébéniste aura bien en main un tournevis ou que la paume de sa main sera couverte d’ampoules. Un bon modèle consiste en une combinaison harmonieuse de la fonction et de la forme : le côté pratique s’allie à l’esthétique, les besoins du consommateur à ses attentes. Cet article évoque quelques dessins et modèles de produits primés avant d’évoquer les nouvelles tendances.

Le stylisme au niveau de la science

Les sociétés qui s’en remettaient auparavant à leurs innovations techniques pour devancer la concurrence s’emploient à repenser leur stratégie de création de produits et investissent maintenant énormément dans le stylisme, aussi appelé design, en tant que clé du succès. Cela est évident dans le secteur électronique de pointe axé sur les consommateurs, ou les leaders du marché s’affrontent pour convaincre les consommateurs de choisir leur dernier téléphone portable ou téléviseur.

Le groupe électronique néerlandais Philips, qui a été récompensé 12 fois à l’occasion du 2005 International Forum Design tenu en Allemagne, est persuadé de l’importance des modèles industriels dans le succès de la société. Philips Design emploie non seulement de brillants concepteurs mais aussi des anthropologues et des psychologues pour étudier les besoins, les attentes et le comportement des hommes et des femmes. Les travaux de recherche ayant montré que la modulation de l’éclairage ambiant contribuait à accroître le plaisir du téléspectateur en le plaçant dans des conditions plus reposantes, Philips a mis au point le système Ambilight qui consiste à diffuser, derrière le téléviseur, une lumière aux couleurs modulables. Deux téléviseurs de la gamme Ambilight figuraient parmi les objets primés en mai au Forum international du design.

“Pendant les années 70 et 80 du siècle dernier, l’idée était de proposer des produits impressionnants par leur complexité technique… Actuellement, la tendance est à rejeter tout ce qui est source de complication.” - Stefano Marzano, Philips Design.

Le directeur général et le directeur de la création de Philips Design, M. Stefano Marzano, souligne que l’heure est à la simplicité en matière de dessins et modèles industriels, à la fois sur le plan de la forme et sur celui de la fonction. Il note également une tendance vers l’“humanisation”, avec des produits faisant davantage appel à l’émotionnel et comportant davantage de côtés humains, et vers une “féminisation”, synonyme de formes et de couleurs plus douces qui contribuent à rendre le produit plus attrayant. Ces tendances se retrouvent dans les modèles d’autres lauréats récompensés pendant le Forum international du design, parmi lesquels la société coréenne LG Electronics. LG note que la forme courbée du dos de leurs moniteurs à affichage à cristaux liquides de la série LX40 a été comparée aux lignes du corps humain, ce qui a inspiré au styliste italien, Giorgetto Giugiaro, cette formule lyrique : “Ce n’est pas du design, c’est de la poésie”.

Objets de la vie quotidienne

Mais qui dit stylisme ne dit pas systématiquement produits de haute technicité ou adjonction de composants luxueux réservés aux acheteurs fortunés. Le London Design Museum a publié en février 2005 les résultats d’un sondage réalisé auprès de 40 000 visiteurs, d’où il ressort que le modeste stylo à bille, dit “biro-pen” en anglais, est la plus populaire des innovations bon marché (c’est-à-dire d’un prix inférieur à 10 livres) jamais réalisées. Le stylo bille, breveté dans les années 30 du siècle dernier par les frères Biro de nationalité hongroise, a été plébiscité comme un exemple d’objet simple et pratique, qui a résisté à l’épreuve du temps et à la concurrence de rivaux plus tapageurs.

Améliorer l’esthétique d’objets quotidiens est un défi permanent. Le concours international de 2004 consacré à la conception des bicyclettes, tenu à Taiwan, a mis en évidence une très grande richesse d’idées. Le premier prix a été attribué à un professeur et à deux étudiants du programme d’esthétique industrielle de l’Université Purdue (États-Unis d’Amérique), qui ont réalisé SHIFT, bicyclette destinée à aider les enfants à apprendre à faire du vélo. Elle comporte deux roues stabilisatrices flexibles situées à l’arrière, qui se déplacent vers l’intérieur pour se fondre en une seule roue arrière lorsque la bicyclette se déplace et que l’enfant trouve son équilibre, puis se repositionnent vers l’extérieur pour assurer une plus grande stabilité lorsque la bicyclette ralentit. Le modèle a suscité l’intérêt de 12 investisseurs potentiels.

Stylisme et écologie

*
Le poêle Vesto, réalisé à partir d'un bidon à peinture de 25 litres. Des chambres de préchauffage font monter la température de l'air de combustion, d'où un meilleur rendement calorifique. (Photo C. Pemberton-Pigott)

Le développement durable fait partie du langage courant dans le domaine du stylisme, où les acteurs prennent en considération des notions telles que recyclage de matériaux, réduction des déchets dans le cycle de production, augmentation de l’efficacité énergétique, élimination des toxines et extension de la durée de vie du produit, toutes ces préoccupations étant intégrées dans la notion de stylisme.

Le concours “organic AWARDS” couronne l’innovation dans le domaine de l’esthétique industrielle répondant à des critères écologiques. Parmi les tendances constatées dans le stylisme écologique, les organisateurs du concours ont noté le désir d’utiliser des matériaux biocomposites, tels que des panneaux fabriqués à partir de graines de tournesol et du feutre naturel à base de paillage. Parmi les produits récompensés en 2004 figuraient des haut-parleurs en carton pour ordinateur de bureau conçus par le détaillant japonais Muji, et des dalles de moquette conçues par Interface Carpets, recyclables dans une large mesure et destinées à être posées de façon à réduire le gaspillage au maximum.

Le lauréat 2004 du Prix du président décerné pour l’objet le plus exceptionnel en compétition dans le cadre du programme dénommé “Disa Design Excellence Award”, administré par le Design Institute of South Africa, a été guidé par des préoccupations liées à l’environnement et au développement durable : le four Vesta est un four de combustion à biomasse peu coûteux, produit pour répondre aux besoins des pays en développement par New Dawn Energy Systems. Il ne nécessite environ qu’un tiers du bois ou du fumier normalement nécessaire pour cuire un repas et les faibles émissions de fumée réduisent les risques pour la santé. Il est plus sûr que les fourneaux de paraffine et les fours comparables, et s’il est renversé, le combustible ne coulera pas. Le prix Disa fait partie de l’action menée par l’Afrique du Sud en vue d’exporter des modèles industriels, de manière à faire en sorte que le secteur manufacturier du pays puisse être compétitif sur les marchés internationaux.

Humaniser les modèles industriels dans le domaine médical

L’objet récompensé cette année par le Prix du président dans le cadre du concours Disa est un scanner médical de pointe produit par Lodox Systems Ltd. Le Statscan Critical Imaging System est un système numérique à rayons X destiné à être utilisé dans les services médicaux d’urgence. Il permet de scanner entièrement le corps en 13 secondes environ; le personnel médical peut ainsi avoir une image totale - de la tête aux pieds - des blessures subies par un patient. La dose de rayons X utilisés s’élève, d’après les estimations, à environ 25% de la quantité nécessitée par d’autres techniques équivalentes.

Des évolutions positives ont été relevées par les observateurs pendant l’édition 2005 du prestigieux concours “Reddot Awards”dans un domaine où les créateurs de dessins et modèles exercent plus rarement leur activité, à savoir celui des sciences médicales et des sciences de la vie. Les membres du jury ont primé des dessins et modèles témoignant d’un intérêt accru porté aux éléments relevant de l’affectif et du cadre de vie du patient. Ils ont aussi souligné l’utilisation des modèles industriels pour simplifier le fonctionnement des appareils médicaux et réduire les possibilités d’erreur de la part des utilisateurs.

Associer tradition et innovation

De nombreux stylistes jouissant d’une très grande renommée fusionnent des éléments traditionnels et des éléments modernes dans leurs dessins et modèles. Kenneth Cobonpue de Cebu (Philippines) dirige une société concevant et fabriquant des meubles, Interior Crafts of the Islands, Inc. Ses créations, qui font l’objet de multiples éloges, sont vendues dans le monde entier et il a reçu de nombreuses distinctions dont le Japan Good Design Award (2003), et le Golden Shell Award (2002) pour avoir su matérialiser les principes du design asiatique. Intégrant des matériaux traditionnels d’origine locale, tels que le bambou, le chanvre de Manille et le palmier buri, et des techniques de production manuelles novatrices, M. Cobonpue cherche une alternative à la définition occidentale du design moderne.

Des techniques de pointe aux techniques courantes, des objets de luxe aux besoins vitaux, à l’Est comme à l’Ouest, ce sont les produits intégrant un dessin ou un modèle novateur qui continueront de faire toute la différence.

Explorez l'OMPI