Nouvelle cartographie : les demandes de brevet portant sur des technologies propres de “piles à hydrogène” destinées au secteur des transports sont en plein essor

Genève, 17 mai 2022
PR/2022/890

L’innovation dans le domaine des piles à hydrogène pour les transports a connu un véritable boom depuis 2016 - l’Allemagne, la Chine et le Japon étant les principaux pays d’origine des demandes de brevet relatives à cette technologie qui permet d’alimenter les véhicules sans créer d’émissions contribuant au changement climatique mondial, selon une nouvelle cartographie de l’OMPI.

(image: OMPI)

Le secteur mondial des transports est responsable d’environ un quart des émissions directes de dioxyde de carbone, mais la récente adoption massive des véhicules électriques et d’autres indicateurs montrent que les consommateurs sont prêts à intégrer les progrès technologiques qui permettent de lutter contre le changement climatique, selon la cartographie.  Celle-ci porte sur un domaine majeur de croissance de l’innovation technologique verte : les piles à combustible qui convertissent l’hydrogène et l’oxygène en électricité pour alimenter les véhicules, en ne rejetant que de l’eau et de la chaleur.

Entre 2016 et 2020, le nombre de demandes de brevet déposées dans le domaine des piles à hydrogène a augmenté de près d’un quart (23,4%).  En 2020, les innovateurs établis en Chine étaient les principaux déposants avec 7261 demandes, soit 69% du total, suivis par le Japon (1186 demandes, 11,3% du total), l’Allemagne (646, 6,2%), la République de Corée (583, 5,6%) et les États-Unis d’Amérique (403, 3,8%).

Le changement climatique est un enjeu mondial majeur qui exige des innovations dans tous les pays, dans notre intérêt commun.  Les nouvelles technologies propres, comme les piles à hydrogène, joueront un rôle essentiel dans la création d’une planète plus saine pour les générations futures.

Le changement climatique exige que nous renforcions les politiques, les mesures d’incitation et les investissements axés sur l’innovation pour que la pile à hydrogène et les autres technologies propres parviennent rapidement aux consommateurs.

Daren Tang, Directeur général de l’OMPI

M. Tang a dévoilé la “Cartographie des brevets – Piles à hydrogène dans les transports” lors de la “Conférence sur les technologies de l’hydrogène dans les transports”, organisée conjointement par le Gouvernement slovaque et l’OMPI.

Cette cartographie s’inscrit dans le cadre des efforts déployés par l’OMPI pour lutter contre le changement climatique, comme la plateforme en ligne d’échange de technologies de l’OMPI, WIPO GREEN, qui met en relation des fournisseurs de technologies vertes et des personnes à la recherche de solutions respectueuses de l’environnement.  L’OMPI a également lancé récemment IPO GREEN, une nouvelle initiative qui aide les offices de propriété intellectuelle des États membres à élaborer des politiques et des programmes verts.

Autres conclusions essentielles de la cartographie

  • Alors que la Chine se classait au cinquième rang des pays déposant le plus de brevets il y a 10 ans, elle occupe aujourd’hui la première place au niveau mondial et constitue la principale source de croissance dans ce domaine.
  • Les entreprises jouent un rôle important dans le dépôt des demandes de brevet, avec près de 80% de l’ensemble des demandes déposées pour des piles à combustible utilisées dans les transports.
  • Les 30 principales entreprises représentent 40% de l’ensemble des demandes de brevet déposées pour des piles à combustible destinées aux transports.
  • Un seul établissement universitaire ou institut de recherche, l’Académie chinoise des sciences, figure parmi les 30 principaux déposants dans ce domaine.
  • Les portefeuilles de brevets en vigueur des entreprises sont toujours plus solides en Allemagne, aux États-Unis d’Amérique, au Japon et en République de Corée, mais la très forte tendance des entreprises chinoises à déposer des brevets, si elle se poursuit, risque de modifier cette dynamique dans les prochaines années.
  • Le secteur du transport routier représente la plus grande catégorie au regard de l’ensemble des données de brevet analysées, les autres domaines tels que la navigation, l’aviation et les véhicules spéciaux ne constituant qu’une petite partie en comparaison. Cependant, la cartographie fait état d’un développement rapide dans des niches comme les véhicules spéciaux, qui incluent notamment les véhicules de construction, les chariots élévateurs à fourche et les remorqueurs d’aéroport.

À propos de l'OMPI

L'Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI) est au cœur des questions mondiales de politique, service, information et coopération en matière de propriété intellectuelle. En tant qu'institution spécialisée des Nations Unies, l'OMPI aide ses 193 États membres à élaborer un cadre juridique international de la propriété intellectuelle qui soit équilibré et en accord avec l'évolution des besoins de la société. Elle offre des services aux entreprises qui souhaitent obtenir des droits de propriété intellectuelle dans plusieurs pays ou qui souhaitent régler des litiges. Elle propose des programmes de développement des compétences afin d'aider les pays en développement à tirer parti de l'utilisation de la propriété intellectuelle. Enfin, elle permet d'accéder gratuitement à des bases de données uniques sur l'information en matière de propriété intellectuelle.

Pour plus de renseignements, on peut s’adresser à la Division de l’information et des medias de l’OMPI:
  • Tél: (+41 22) 338 81 61 / 338 72 24
  • Mél