La Conférence de l’OMPI sur le marché mondial des contenus numériques s’ouvre à New Delhi (Inde) - Conséquences de la transformation numérique dans la région Asie-Pacifique et équilibre entre les intérêts des créateurs et ceux des consommateurs

New Delhi, Inde, 14 novembre 2018
PR/2018/825

Le Directeur général de l’OMPI, M. Francis Gurry, et le secrétaire du Département de la politique et de la promotion industrielles du Gouvernement indien, M. Ramesh Abhishek, ont aujourd’hui ouvert la Conférence 2018 de l’OMPI sur le marché mondial des contenus numériques, dont l’objectif est de promouvoir l’équilibre entre les créateurs et les consommateurs de supports numériques sur un marché des produits culturels caractérisé par une mondialisation croissante.

Vidéo: Video conférence de presse

Des centaines de délégués, y compris des chefs d’entreprise, des hauts fonctionnaires et des responsables de l’industrie de la création assistent à la réunion, qui met cette année la région Asie-Pacifique à l’honneur, pour discuter des difficultés suscitées par la définition d’un juste équilibre entre l’amélioration de l’accès à la musique, aux films et aux autres œuvres de création, et la possibilité pour les créateurs de vivre de leur travail.

Si l’environnement numérique a créé d’énormes possibilités pour les consommateurs aussi bien que pour les créateurs, il a également entraîné une perturbation massive des modèles économiques existants.  Les tensions qui en résultent sont au cœur de la conférence de l’OMPI, accueillie par le Département de la politique et de la promotion industrielles du Ministère du commerce et de l’industrie de l’Inde.

(Photo: Cigma Events Pvt. Ltd)

Contenu, Industries de la création

Dans son message à la conférence, le Ministre du commerce, de l’industrie et de l’aviation civile de l’Inde, M. Suresh Prabhu, s’est félicité de la convocation par l’OMPI de la conférence en Inde, indiquant que son pays était “un fervent défenseur de la protection des droits de propriété intellectuelle” et avait pris des mesures pour renforcer son infrastructure dans ce domaine.  Il a reconnu l’importance du contenu pour les industries de la création et a affirmé que toutes les décisions issues de la conférence seraient menées à bien.

M. Gurry a remercié le Gouvernement indien et a déclaré que c’était un immense privilège pour l’OMPI d’organiser cet événement qui met l’accent sur le dynamisme de l’Asie, une région qui, selon les projections, devrait compter pour environ deux tiers de la croissance économique mondiale en 2018.

“L’économie numérique a transformé le secteur de la création.  Elle a créé de nouveaux outils pour la création et la diffusion des contenus culturels, offrant de nouvelles possibilités intéressantes pour les consommateurs comme pour les créateurs”, a déclaré M. Gurry.  “Cette évolution numérique mondiale ébranle néanmoins les fondements des modèles économiques établis de longue date à un rythme rapide – et de nouvelles pratiques adaptées doivent apparaître.”

M. Gurry a souligné l’importance de la conférence de l’OMPI pour réunir des acteurs et des disciplines très variés, afin d’étudier l’ensemble des possibilités offertes par l’environnement numérique mondial.

Il a également souligné l’importance du droit d’auteur pour stimuler l’activité créatrice et financer la création culturelle.  “Si les nouveaux modèles économiques ont été sources de perturbations, un principe demeure inchangé : le rôle central du droit d’auteur en tant que mécanisme de financement du contenu créatif qui sous-tend l’activité culturelle humaine.”

M.Abhishek a déclaré : “Cette conférence démontre l’engagement de l’Inde en faveur de la numérisation et réalise ainsi la vision du Premier ministre de l’Inde, connue sous le nom de “Digital India””. Il a ajouté que l’Inde, comme d’autres pays en développement, était témoin d’un changement radical de ses modèles économiques et “souhaitait atteindre de nouveaux sommets en tant que société numérique fondée sur l’économie du savoir.”

À propos de la Conférence

Au nombre des participants de la conférence figurent aussi bien des artistes primés que des chefs d’entreprises de technologie et des cadres de l’industrie de la musique, du cinéma et de l’édition.  Cette conférence est la deuxième Conférence sur le marché mondial des contenus numériques organisée par l’OMPI.  La première, tenue à Genève en 2016, visait un public mondial.

La déclaration liminaire lors de la première journée a été prononcée par l’auteur à succès Sangeet Paul Choudary.

“Nous devons repenser les politiques relatives à l’économie numérique non seulement sous l’angle de l’accès des consommateurs aux contenus, mais aussi des mécanismes par lesquels les créateurs sont récompensés correctement par les plateformes”, a déclaré M. Choudary.  Il a ajouté : “Plus que jamais, les décideurs doivent aujourd’hui réfléchir à la manière dont nous pouvons passer d’une économie favorisant les plateformes axées sur le profit à une économie favorisant les créateurs et les artistes qui mettent leur propriété intellectuelle à disposition sur ces plateformes.”

Au cours des deux jours de la conférence, les débats des experts porteront sur :

  • la musique – nouvelles chaînes et nouveaux modèles
  • l’édition de supports pédagogiques – conservation des contenus et produits éducatifs à l’ère du numérique
  • l’industrie cinématographique : soutenir l’industrie cinématographique dans l’environnement numérique
  • la radiodiffusion et la convergence des médias – du papier à l’écran
  • les droits et l’infrastructure numériques – considérations d’ordre général et diplomatie
  • l’inclusion numérique – comment la société dans son ensemble peut tirer profit des avantages de l’évolution numérique.

La conférence sera diffusée en direct.

À propos de l'OMPI

L'Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI) est au cœur des questions mondiales de politique, service, information et coopération en matière de propriété intellectuelle. En tant qu'institution spécialisée des Nations Unies, l'OMPI aide ses 192 États membres à élaborer un cadre juridique international de la propriété intellectuelle qui soit équilibré et en accord avec l'évolution des besoins de la société. Elle offre des services aux entreprises qui souhaitent obtenir des droits de propriété intellectuelle dans plusieurs pays ou qui souhaitent régler des litiges. Elle propose des programmes de développement des compétences afin d'aider les pays en développement à tirer parti de l'utilisation de la propriété intellectuelle. Enfin, elle permet d'accéder gratuitement à des bases de données uniques sur l'information en matière de propriété intellectuelle.

Pour plus de renseignements, on peut s’adresser à la Section des relations avec les médias (OMPI) :
  • Tél: (+41 22) 338 81 61 / 338 72 24
  • Tlcp: (+41 22) 338 81 40
  • Mél