Francis Gurry a dirigé l’OMPI en qualité de Directeur général du 1er octobre 2008 au 30 septembre 2020.

Le nombre de femmes inventeurs citées dans les demandes de brevet a augmenté au cours des 20 dernières années mais les disparités homme-femme persistent

Genève, 15 novembre 2016
PR/2016/800

Une nouvelle analyse montre que 29% des demandes internationales de brevet déposées à l’OMPI en 2015 citaient au moins une femme inventeur, contre 17% en 1995, d’après une étude de l’OMPI.

S’exprimant à la conférence de 2016 tenue en Australie sur les “Statistiques de propriété intellectuelle pour les décideurs”, le Directeur général de l’OMPI, M. Francis Gurry, a décrit cette évolution sur 20 ans comme encourageante.  Mais il a appelé les décideurs du monde entier à donner la priorité à la promotion de l’innovation auprès de l’ensemble de la population, et plus particulièrement à la promotion des sciences, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques auprès des étudiantes.

“Ces nouvelles données à l’échelle du globe constituent un outil de référence pour mieux comprendre la répartition hommes-femmes des demandes internationales de brevet, qui est l’un des indicateurs utilisés dans l’évaluation des capacités d’innovation des pays”, a déclaré M. Gurry.  “Ces données montrent que l’écart entre les hommes et les femmes est une réalité, et il doit être comblé.”

Ces nouvelles statistiques de l’OMPI sont les premières du genre à l’échelle mondiale sur la place des femmes dans l’activité inventive telle qu’elle ressort des demandes de brevet déposées en vertu du Traité de coopération en matière de brevets (PCT) de l’OMPI, qui compte 151 États contractants à travers le monde.  L’analyse utilise des techniques de pointe qui se fondent sur une variété de dictionnaires des prénoms à la disposition du public.

Dépôts universitaires : on s’approche de la parité

Presque la moitié, soit 48%, des demandes internationales de brevets déposées par des établissements universitaires citent au moins une femme inventeur en 2015, contre 28% pour les entreprises, selon cette étude.

Les variations selon les pays

Le taux de participation des femmes de 29% au niveau mondial en 2015 masque des différences selon les pays.  La République de Corée (50%) et la Chine (49%) affichent une parité quasi parfaite en matière de dépôt de demandes de brevet selon le PCT en 2015, suivies de la Pologne (40%), de l’Espagne (35%) et de Singapour (34%).

Les écarts hommes-femmes les plus importants parmi les principaux pays d’origine du PCT sont observés en Allemagne (19%), au Japon (19%), en Italie (18%) et en Afrique du Sud (16%).

 

Industries différentes, résultats différents

Ces différences nationales peuvent en partie être expliquées par la spécialisation industrielle des pays, puisque la participation des femmes varie considérablement en fonction des domaines technologiques.

Par exemple, les femmes sont plus présentes dans les domaines liés à la biotechnologie (58% en 2015), au secteur pharmaceutique (55%), à la chimie organique fine (54%) et à la chimie alimentaire (51%).  Les technologies avec la plus faible représentation de femmes sont les éléments mécaniques (11%), le transport (13%), les machines-outils (14%) et les moteurs (15%).

 

À propos de l'OMPI

L'Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI) est au cœur des questions mondiales de politique, service, information et coopération en matière de propriété intellectuelle. En tant qu'institution spécialisée des Nations Unies, l'OMPI aide ses 193 États membres à élaborer un cadre juridique international de la propriété intellectuelle qui soit équilibré et en accord avec l'évolution des besoins de la société. Elle offre des services aux entreprises qui souhaitent obtenir des droits de propriété intellectuelle dans plusieurs pays ou qui souhaitent régler des litiges. Elle propose des programmes de développement des compétences afin d'aider les pays en développement à tirer parti de l'utilisation de la propriété intellectuelle. Enfin, elle permet d'accéder gratuitement à des bases de données uniques sur l'information en matière de propriété intellectuelle.

Pour plus de renseignements, on peut s’adresser à la Division de l’information et des medias de l’OMPI:
  • Tél: (+41 22) 338 81 61 / 338 72 24
  • Mél