L’OMPI conçoit un outil de traduction à la pointe de la technologie pour les documents de brevet

Genève, 31 octobre 2016
PR/2016/799

L’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle a mis au point un outil de traduction novateur fondé sur l’intelligence artificielle pour les demandes de brevet, qui offre aux innovateurs du monde entier ce qu’il y a de mieux en matière d’accès aux informations sur les nouvelles technologies.

WIPO Translate est désormais équipé d’une technologie de traduction automatique neuronale de pointe qui permet de traduire dans une autre langue des documents de brevet hautement techniques et d’obtenir une traduction qui respecte davantage le style et la syntaxe de la langue d’arrivée, ce qui en fait un outil beaucoup plus performant que les outils de traduction fondés sur les technologies précédentes.

Cette nouvelle technologie est conçue pour traduire vers l’anglais les documents de brevet établis en chinois, en coréen ou en japonais.  Les demandes de brevet établies dans ces langues représentaient près de 55% des dépôts de demandes de brevet dans le monde en 20141. Les utilisateurs peuvent dès à présent tester la fonction de traduction chinois-anglais sur la plateforme bêta accessible au public.

“Un des objectifs du système des brevets est de rendre la technologie accessible à chacun.  La langue constitue un obstacle à la réalisation universelle de cet objectif.  Ce nouvel outil va permettre aux innovateurs qui souhaitent effectuer des recherches dans les dossiers de brevets pour y puiser l’inspiration ou exploiter le savoir-faire existant d’accéder plus facilement à une collection toujours plus riche de documents de brevet”, a déclaré M. Francis Gurry, Directeur général de l’OMPI.  “Si l’on observe la tendance actuelle dans le monde, on constate que le nombre de demandes de brevet déposées dans des langues d’Asie orientale, notamment le chinois, ne cesse de croître.  Grâce à WIPO Translate, les connaissances les plus récentes créées dans ces langues pourront être partagées plus largement et plus rapidement.”

Très précis

Le niveau de précision élevé obtenu dans la traduction du chinois vers l’anglais résulte de la capacité d’apprentissage de l’outil de traduction automatique neuronale, qui a comparé 60 millions de phrases tirées des documents de brevet établis en chinois, fournis par l’Office d’État de la propriété intellectuelle de la République populaire de Chine pour alimenter la base de données PATENTSCOPE de l’OMPI, aux traductions déposées auprès de l’Office des brevets et des marques des États-Unis d’Amérique.

L’OMPI prévoit d’étendre ce service de traduction automatique neuronale aux demandes de brevet établies en français, ainsi qu’à d’autres langues ultérieurement.  La base de données PATENTSCOPE intègre d’autres moteurs de traduction accessibles gratuitement sur l’Internet et continue d’utiliser la technologie de traduction automatique statistique existante dans les langues pour lesquelles l’outil de traduction fonctionne bien. L’OMPI a partagé son logiciel de traduction avec d’autres organisations internationales, notamment le Service de la gestion des conférences de l’ONU, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture, l’Union internationale des télécommunications, l’Organisation maritime internationale, l’Organisation mondiale du commerce et le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme. “L’ONU suit avec beaucoup d’intérêt les progrès réalisés dans le domaine de la traduction automatique neuronale à l’OMPI, qui est notre partenaire dans ce secteur innovant”, a déclaré Mme Cecilia Elizalde, directrice de la Division de la documentation de l’ONU.  “Notre système de traduction intègre la version statistique de WIPO Translate, que les traducteurs trouvent très utile.  Nous attendons avec intérêt de pouvoir passer à la version neuronale dans les mois à venir.” 

Technologie nouvelle

La traduction automatique neuronale est une technologie nouvelle.  Elle repose sur des modèles de réseaux neuronaux gigantesques dont l’apprentissage se fait au moyen de phrases préalablement traduites.  La spécificité de la traduction automatique neuronale (par rapport aux méthodes statistiques précédentes fondées sur des segments de phrases) réside dans sa capacité de respecter davantage l’ordre naturel des mots, notamment en ce qui concerne les paires de langues dites éloignées, comme le japonais et l’anglais ou le chinois et l’anglais.

Lors d’un essai réalisé récemment avec des paires de langues éloignées, la qualité de la traduction obtenue au moyen de la fonction de traduction automatique neuronale de WIPO Translate était nettement supérieure à celle obtenue au moyen du précédent modèle statistique ou d’autres outils tiers.  Comme cet outil est alimenté uniquement avec des documents de brevet, plutôt qu’avec un large éventail de textes, le résultat obtenu est de bien meilleure qualité.

L’OMPI a su créer son propre logiciel sur la base de logiciels et de bibliothèques libres et ouverts (Nematus – Theano, AmuNMT) tout en tirant parti de son savoir-faire interne pour ce qui est de la gestion des grands volumes de données. 

1Selon les données disponibles les plus récentes.

Note à l’intention des éditeurs:

La base de données PATENTSCOPE permet d’accéder aux demandes internationales selon le Traité de coopération en matière de brevets (PCT) en texte intégral le jour même de leur publication, ainsi qu’aux documents de brevet des offices de brevets nationaux ou régionaux participants.  Les recherches peuvent être effectuées par mots clés, par noms de déposants, par catégories de la classification internationale des brevets et au moyen de nombreux autres critères de recherche dans différentes langues.  La base de données compte près de 58 millions d’entrées.

À propos de l'OMPI

L'Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI) est au cœur des questions mondiales de politique, service, information et coopération en matière de propriété intellectuelle. En tant qu'institution spécialisée des Nations Unies, l'OMPI aide ses 192 États membres à élaborer un cadre juridique international de la propriété intellectuelle qui soit équilibré et en accord avec l'évolution des besoins de la société. Elle offre des services aux entreprises qui souhaitent obtenir des droits de propriété intellectuelle dans plusieurs pays ou qui souhaitent régler des litiges. Elle propose des programmes de développement des compétences afin d'aider les pays en développement à tirer parti de l'utilisation de la propriété intellectuelle. Enfin, elle permet d'accéder gratuitement à des bases de données uniques sur l'information en matière de propriété intellectuelle.

Pour plus de renseignements, on peut s’adresser à la Division de l’information et des medias de l’OMPI:
  • Tél: (+41 22) 338 81 61 / 338 72 24
  • Mél