L’OMPI inaugure sa nouvelle salle de conférence

Genève, 23 septembre 2014
PR/2014/767

Le Directeur général de l’OMPI, M. Francis Gurry, des hauts représentants des autorités suisses et genevoises et des membres de la communauté internationale de la propriété intellectuelle ont inauguré la nouvelle salle de conférence de l’OMPI lundi soir lors d’une célébration qui a transformé la tribune des orateurs en scène accueillant des musiciens de renommée mondiale.

Vidéo: Cérémonie d'inauguration Video | Morphing de la construction Video | Photos: Album sur Flickr | Brochure PDF, New Conference Hall

La nouvelle salle de conférence de l’OMPI de 1600 m2 (photos sur Flickr) comprend quelque 900 places, des installations ultramodernes pour l’interprétation et la projection et une structure toute en bois de pin et de chêne provenant essentiellement de Suisse.

(Photos: OMPI)

“La nouvelle salle de conférence a été saluée avec enthousiasme comme un nouveau bijou au sein de la Genève internationale,” a déclaré M. Gurry. “Elle semble flotter entre la tour originelle de l’OMPI et notre nouveau bâtiment.  Construite en porte-à-faux, elle exprime l’équilibre qui constitue la clé de la réussite du multilatéralisme.”

Les délégués des 187 états membres de l’OMPI étaient réunis à Genève à l’occasion des assemblées annuelles de l’Organisation qui ont lieu du 22 au 30 septembre 2014.

Les assemblées de l’OMPI se tiennent pour la première fois dans le nouveau centre de conférence, un événement remarqué sur la place des Nations de Genève, qui parachève les grands projets de construction de l’OMPI.  Lorsque la salle de conférence n’est pas utilisée pour les réunions de l’OMPI, elle pourra être mise à la disposition d’autres parties.

Parlant au nom du Gouvernement genevois, M. François Longchamp, président du Conseil d’État de la République et canton de Genève, a déclaré que l’OMPI s’imposait au regard et se distinguait par sa situation géographique et par “l’audace de ses choix architecturaux”.  “La salle de conférence que nous inaugurons aujourd’hui complète les atouts de la Genève internationale.”  Sa forme “n’est pas anodine” car la structure reliée au sol par un bras solide semble flotter en équilibre.  “L’image est parlante,” a-t-il relevé, ajoutant que l’architecture n’est pas seulement l’art de servir un usage mais “illustre aussi un esprit et traduit une ambition”.  M. Longchamp a souligné que cette salle de conférence n’était pas seulement au service de l’OMPI mais au service de tous.  “À ceux qui ont voulu cette salle de conférence, à ceux qui l’ont pensée et à ceux qui l’ont réalisée, le Gouvernement genevois adresse le message de sa profonde gratitude”.

“Nous sommes enthousiastes à l’idée de célébrer ensemble l’inauguration de la nouvelle salle de conférence de l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle,” s’est réjoui l’architecte qui a conçu cette nouvelle salle, M. Stefan Behnisch, du bureau d’architectes Behnisch Architekten (Allemagne).  “Cet événement met un point d’orgue à la réalisation de l’ensemble des bâtiments de l’OMPI.  La décision du client de bâtir une structure en bois aussi contemporaine témoigne d’une approche durable et responsable en vue de concevoir et de réaliser des bâtiments hautement fonctionnels”.

Le compositeur français de musique électronique, Jean-Michel Jarre, président de la Confédération internationale des sociétés d’auteurs et compositeurs (CISAC), a contribué à l’ouverture du nouveau centre en lançant un appel en faveur des créateurs.

“Les créateurs du monde entier sont tributaires des droits et des politiques qui protègent leurs intérêts et leur assurent une juste rémunération,” a-t-il expliqué. “L’OMPI est l’instance au sein de laquelle ces droits et ces politiques sont débattus et approuvés au niveau international. En tant que président de la CISAC, j’invite tous les États membres de l’OMPI à reconnaître l’importance de la créativité, non seulement pour notre culture, mais aussi comme un moteur du développement économique mondial.  L’heure est venue d’établir de nouveaux partenariats fructueux entre les créateurs, l’OMPI et ses États membres, aboutissant à des initiatives permettant d’assurer un avenir durable aux créateurs”.

Pérou : Susana Baca Video
Francis Gurry, Directeur général de l'OMPI
Sénégal : Ismael Lô Video

Après les discours d’ouverture, les délégués et les autres invités ont pu apprécier les interprétations musicales de la chanteuse péruvienne Susana Baca et de l’artiste sénégalais Ismael Lô, dont les orchestres ont transformé l’espace servant de tribune diplomatique en salle de concert résonnant de rythmes du monde entier.

“Nous sommes très heureux de la présence de Susana Baca et Ismael Lô à cette inauguration,” a déclaré M. Gurry. “Ces deux artistes ont été primés et s’engagent activement pour la promotion des droits des créateurs dans leur propre pays et à l’étranger.” “Ils reflètent tous deux la diversité culturelle du monde;  grâce à la fusion de leurs influences latino-américaine et africaine, cette soirée a rendu un bel hommage à cette nouvelle salle qui accueillera d’innombrables délibérations multilatérales”, a-t-il ajouté.

L’emploi de bois indigènes, l’exploitation efficace de la lumière naturelle, la ventilation hybride combinant moyens naturels et mécaniques, ainsi qu’un système de climatisation utilisantles eaux du lac Léman contribuent à la durabilité de la nouvelle salle de conférence.

Autour de la salle de conférence et dans son sous-sol, les nouvelles installations comprennent une salle de presse, une salle des télécommunications et tous les équipements nécessaires pour assurer le service des réunions dans la nouvelle salle. En outre, le projet prévoit la rénovation de plusieurs zones du bâtiment principal du siège, notamment la création de cinq salles de réunion supplémentaires pour les réunions de groupes et les réunions bilatérales, ainsi qu’un hall plus vaste afin de mieux accueillir les expositions et les spectacles d’artistes, ainsi que d’autres activités liées à la propriété intellectuelle organisées par des états membres de l’OMPI. Les travaux de construction ont débuté en août 2011.

À propos de l'OMPI

L'Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI) est au cœur des questions mondiales de politique, service, information et coopération en matière de propriété intellectuelle. En tant qu'institution spécialisée des Nations Unies, l'OMPI aide ses 191 États membres à élaborer un cadre juridique international de la propriété intellectuelle qui soit équilibré et en accord avec l'évolution des besoins de la société. Elle offre des services aux entreprises qui souhaitent obtenir des droits de propriété intellectuelle dans plusieurs pays ou qui souhaitent régler des litiges. Elle propose des programmes de développement des compétences afin d'aider les pays en développement à tirer parti de l'utilisation de la propriété intellectuelle. Enfin, elle permet d'accéder gratuitement à des bases de données uniques sur l'information en matière de propriété intellectuelle.

Pour plus de renseignements, on peut s’adresser à la Section des relations avec les médias (OMPI) :
  • Tél: (+41 22) 338 81 61 / 338 72 24
  • Tlcp: (+41 22) 338 81 40
  • Mél