Intelligence artificielle et politique de propriété intellectuelle

Les systèmes de propriété intellectuelle ont été conçus pour encourager l’innovation et la création humaines.  Jusqu’à très récemment, cette innovation et cette création étaient l’une des caractéristiques de l’espèce humaine.

L’émergence de l’intelligence artificielle en tant que technologie généraliste offrant un large éventail d’applications tant dans l’économie que dans la société soulève des questions fondamentales qui se trouvent au cœur des systèmes de propriété intellectuelle existants.  L’innovation et la création dans le domaine de l’intelligence artificielle ont‑elles besoin d’incitations en matière de propriété intellectuelle?  Comment définir un juste équilibre entre la valeur de l’invention et de la création humaines et l’innovation et la création découlant de l’intelligence artificielle?  L’avènement de l’intelligence artificielle nécessite‑t‑il d’apporter des changements aux cadres de propriété intellectuelle existants?

L’OMPI vise à offrir un cadre d’échange entre les différentes parties prenantes pour faire mieux comprendre les questions de propriété intellectuelle à prendre en considération dans la mise au point d’applications d’intelligence artificielle dans l’ensemble de l’économie et de la société et leur impact significatif sur la création, la production et la distribution de biens et de services économiques et culturels.

OMPI : intelligence artificielle et propriété intellectuelle, une expérience virtuelle

Prolongation jusqu'au 18 mars 2021

Visitez l’exposition

En raison des contenus multimédia inclus dans l'exposition virtuelle, il est préférable de la visionner avec une connexion à haut débit.

Dialogue de l’OMPI sur la propriété intellectuelle et l’intelligence artificielle

L’OMPI mène actuellement un Dialogue sur la propriété intellectuelle et l’intelligence artificielle réunissant des États membres et d’autres parties prenantes pour discuter de l’incidence de l’intelligence artificielle sur les politiques en matière de propriété intellectuelle, en vue de formuler collectivement les questions que devront poser les décideurs.

L’Organisation accorde actuellement la priorité à certains thèmes et élabore des considérations préliminaires sur les questions soulevées par l’incidence de l’intelligence artificielle sur les politiques en matière de propriété intellectuelle au regard de ces thèmes.  Elle publiera ces considérations préliminaires en temps voulu pour examen par ses États membres.


Centre d’information sur l’intelligence artificielle et la stratégie de propriété intellectuelle

L’intelligence artificielle constitue désormais une compétence stratégique pour les pouvoirs publics de nombreux pays à travers le monde.  Ceux-ci sont de plus en plus nombreux à se doter de stratégies de renforcement des capacités ainsi que de mesures de réglementation dans ce domaine.  Avec l’aide de ses États membres, l’OMPI a commencé à rassembler les principaux textes réglementaires concernant l’intelligence artificielle et la propriété intellectuelle.  Les États membres sont invités à informer l’OMPI de toute mise à jour de leurs politiques.

Note: Ces documents sont publiés sous leur forme et dans leur langue d’origine. Les avis qui y sont exprimés ne sont pas nécessairement ceux de l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle ou de ses États membres.

Thèmes et problématiques

(Photo : PhonlamaiPhoto/iStock/Getty Images Plus)

Intelligence artificielle et brevets

Dans un monde où l’intelligence artificielle joue un rôle sans cesse croissant, notamment dans les processus d’innovation et de création, le professeur Ryan Abbott évoque quelques-unes des difficultés que pose l’intelligence artificielle pour le système de propriété intellectuelle.

(PHOTO: RICK_JO / ISTOCK / GETTY IMAGES PLUS)

Intelligence artificielle et chaîne de blocs

Chaîne de blocs : transformer l’enregistrement des droits de propriété intellectuelle et renforcer la protection des droits de propriété intellectuelle non enregistrés.

(Photo : J. Walter Thompson Amsterdam)

Intelligence artificielle et droit d’auteur

L’informaticien d’origine britannique et éminent chercheur en intelligence artificielle Andrew Ng nous livre une analyse du pouvoir révolutionnaire de l’intelligence artificielle et des mesures qui s’imposent pour qu’elle profite à tous.