Les ministres partagent leurs expériences nationales en matière d’innovation, de croissance et de développement

Geneva, 20 septembre 2010
PR/2010/662

Quelque 70 ministres venus du monde entier qui participent au Segment de haut niveau des assemblées de l’OMPI dont l’ouverture s’est faite aujourd’hui ont confronté leurs expériences nationales en ce qui concerne le rôle que joue la propriété intellectuelle dans la promotion de l’innovation, de la croissance et du développement et ont réaffirmé leur engagement en faveur de la propriété intellectuelle en appuyant ces objectifs.

En ouvrant la réunion, l’Ambassadeur Alberto Dumont, président de l’Assemblée générale de l’OMPI et représentant permanent de l’Argentine auprès des Nations Unies et d’autres organisations internationales à Genève à dit que “personne ne doute de l’importance que revêt le savoir, et notamment la propriété intellectuelle pour l’humanité tout entière”. C’était là, selon lui, “un facteur clé qui a contribué à la création de nos cultures et de nos sociétés” et qui influe sur le quotidien de tous les citoyens.

Il a souligné la nécessité pour les délégués de collaborer de manière constructive afin de trouver des solutions créatives aux différences rencontrées et d’assurer ainsi une évolution équilibrée du système de la propriété intellectuelle à l’appui de l’innovation et de la créativité.

L’importance centrale que revêtent l’innovation et la créativité pour promouvoir la création de richesses et favoriser l’apparition de nouveaux secteurs de production était un thème récurrent dans les déclarations des ministres. Selon eux la propriété intellectuelle joue un rôle vital et central dans le développement économique.

De nombreux orateurs ont souligné combien il était important d’élaborer des stratégies nationales de propriété intellectuelle pour qu’ils puissent s’appuyer sur elles afin de gérer effectivement leurs actifs de propriété intellectuelle en faveur de la croissance et du développement. Les ministres ont mis en exergue le rôle important que joue la propriété intellectuelle dans la recherche de solutions aux nombreux problèmes, très divers, que rencontrent leurs pays et l’ensemble du monde.

Plusieurs ministres ont fait valoir qu’un système équilibré de propriété intellectuelle est un moyen de créer un environnement sûr pour les investissements en faveur de la créativité et de l’innovation. La propriété intellectuelle, ont‑ils dit, a un rôle essentiel à jouer dans la poursuite des Objectifs du millénaire pour le développement des Nations Unies et dans une mise en œuvre efficace des recommandations du Plan d’action de l’OMPI pour le développement.

Les ministres ont lancé un appel à l’OMPI pour qu’elle continue de soutenir les efforts tendant à renforcer les systèmes nationaux et régionaux de propriété intellectuelle afin de permettre aux pays d’ajouter de la valeur à leurs ressources. L’engagement pris par l’OMPI de réduire le déficit de connaissances et pour combler le fossé numérique grâce à ses programmes d’automatisation des offices et de bases de données était particulièrement bien venu à cet égard.

Dans leur description de leurs expériences nationales respectives en matière de propriété intellectuelle, les ministres ont fait observer qu’il fallait continuer de renforcer l’efficacité de leurs systèmes de propriété intellectuelle pour intégrer l’enseignement de ce domaine dans les programmes scolaires et pour sensibiliser le grand public à la propriété intellectuelle.

Dans ses remarques liminaires, le directeur général de l’OMPI, M. Francis Gurry, a, lui aussi, souligné l’importance centrale que revêt la propriété intellectuelle en matière d’innovation, de croissance et de développement économique et les changements notables apportés au paysage de l’innovation. L’auteur compositeur chanteur mondialement connu Stevie Wonder s’est également adressé au Segment de haut niveau et a exhorté la communauté internationale à assurer une meilleure accessibilité des œuvres protégées par le droit d’auteur aux déficients visuels.

Pour plus de renseignements, on peut s’adresser à la Section des relations avec les médias (OMPI) :
  • Tél: (+41 22) 338 81 61 / 338 72 24
  • Tlcp: (+41 22) 338 81 40
  • Mél