Francis Gurry a dirigé l’OMPI en qualité de Directeur général du 1er octobre 2008 au 30 septembre 2020.

Le directeur général de l’OMPI met en exergue le lien existant entre innovation et développement

Genève, 20 septembre 2010
PR/2010/660

Vidéo, en anglais, Le directeur général de l’OMPI met en exergue le lien existant entre innovation et développement, septembre 2010, nouvelle fenêtreVidéo

Le rôle de l’innovation pour promouvoir la croissance économique et la compétitivité, ainsi que les importants changements dans le paysage dynamique de l’innovation mondiale ont été au centre des observations que le directeur général de l’OMPI a formulées dans sa déclaration d’ouverture aux réunions annuelles des États membres de l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI), qui se tiennent du 20 au 29 septembre 2010. M. Gurry s’est adressé à quelque 70 ministres qui se pencheront sur le thème “Innovation, croissance et développement : le rôle de la propriété intellectuelle et les expériences des États membres à l’échelon national” durant les deux jours de segment ministériel de haut niveau.

“L’innovation est un facteur clé de la croissance économique et de la création d’emplois de meilleure qualité. Elle est également essentielle à la compétitivité des pays, des industries et des entreprises. L’innovation consiste à élaborer des solutions pour relever les défis sociaux et économiques”, a déclaré M. Gurry aux ministres. Il a relevé que l’innovation est également “la raison d’être de la propriété intellectuelle” qui fournit les incitations nécessaires à l’important “investissement en termes de temps, d’efforts et de ressources humaines et financières” associé au processus d’innovation et à ses nombreux avantages.

M. Gurry a souligné la complexité croissante “du trajet entre l’idée et la réalité commerciale qui a permis d’élargir la compréhension de ce qui constitue l’innovation. Outre la technologie, il est de plus en plus largement admis que le savoir faire en matière d’organisation, de commercialisation et de conception est essentiel pour la réussite de l’innovation. La propriété intellectuelle joue aussi un rôle central dans ces autres dimensions de la notion élargie d’innovation”.

Le directeur général a fait ressortir l’évolution qui marque la géographie de l’innovation dans le paysage dynamique de l’innovation mondiale. “Tant la géographie de l’innovation que les moyens par lesquels elle se produit changent, bouleversant dans une large mesure nos suppositions et nos attentes”, a t il noté en précisant que “les nouvelles tendances en matière de croissance économique et la structure des investissements dans l’éducation et la recherche développement font clairement apparaître que des modifications à l’échelle continentale se produiront dans le monde de l’innovation et que la carte de l’innovation continuera d’évoluer”. M. Gurry a également attiré l’attention sur l’émergence d’une “innovation ouverte, dans laquelle les entreprises et les institutions se tournent vers l’extérieur afin de satisfaire leurs besoins en matière d’innovation” – tendance qui a été encouragée par une “économie de plus en plus en réseau et connectée”.

Ces changements intervenus dans le paysage de l’innovation, a t il précisé, “ont donné une importance accrue au rôle joué par l’OMPI dans le développement et la coordination de l’infrastructure mondiale”, qui a constitué une dimension “de plus en plus propice” à la mise en place d’une coopération internationale efficace. Cette coopération offre une occasion de renforcer la participation des pays les moins avancés et des pays en développement à l’innovation mondiale et à réduire les inégalités en matière d’accès au savoir. Elle peut aussi constituer un “moyen très approprié d’améliorer à la fois l’efficacité du travail des offices de brevet en faveur de l’innovation, et la qualité de leurs résultats”, a ajouté M. Gurry. L’OMPI a réalisé des progrès considérables en matière d’amélioration de l’accès au savoir et de contributions à la mise en place d’une infrastructure technique mondiale. Le directeur général a cité une série de partenariats publics privés avec des éditeurs et des fournisseurs de bases de données commerciales à des conditions préférentielles. Il a également relevé que, dans le cadre de la Plate forme des parties prenantes, appuyée par des éditeurs et l’Union mondiale des aveugles, des progrès significatifs ont aussi été réalisés en ce qui concerne les plans relatifs à un ambitieux programme de diffusion d’œuvres publiées dans des formats accessibles aux déficients visuels.

M. Gurry a souligné la nécessité de continuer à améliorer les “services essentiels d’aide à l’innovation mondiale” que l’OMPI offrait par l’intermédiaire de ses systèmes mondiaux de propriété intellectuelle – le Traité de coopération en matière de brevets (PCT), le système de Madrid concernant l’enregistrement international des marques, le système de La Haye concernant l’enregistrement international de dessins et modèles industriels et le système de Lisbonne pour l’enregistrement international des appellations d’origine. De plus, “la protection d’une part croissante de l’innovation mondiale s’effectue dans le cadre de ces systèmes dont le nombre et l’augmentation des parties en font des exemples de coopération internationale réussie”. Le directeur général s’est félicité des “efforts importants déployés par les États membres au sein des groupes de travail qui s’occupent de ces systèmes pour leur insuffler un nouvel élan et élargir leur audience”. Ces services sont également des actifs stratégiques qui génèrent plus de 90% des recettes de l’Organisation et lui permettent d’offrir un large éventail de services de renforcement des capacités et d’autres services en faveur du développement.

Eu égard aux progrès réalisés dans l’élaboration du cadre juridique international, M. Gurry a noté que, grâce à la large participation à ces délibérations, “si le chemin est encore long, il existe des possibilités réelles d’accomplir des progrès concrets dans un certain nombre de domaines, y compris l’accès des déficients visuels aux œuvres publiées, les interprétations ou exécutions audiovisuelles, la radiodiffusion, le folklore et les savoirs traditionnels, les dessins et modèles et les marques sur l’Internet”. Le directeur général a ajouté que le succès d’une telle coopération permet, dans une certaine mesure, d’évaluer l’adéquation de l’Organisation et du multilatéralisme à l’évolution rapide dans le monde de l’innovation.

M. Gurry a conclu en faisant observer les progrès accomplis dans le programme de réorientation stratégique de l’Organisation et a rendu hommage aux membres du personnel de l’OMPI pour “leur dévouement et leur travail”.

Pour plus de renseignements, on peut s’adresser à la Division de l’information et des medias de l’OMPI:
  • Tél: (+41 22) 338 81 61 / 338 72 24
  • Mél