Encourager l’innovation des femmes dans les pays arabes

30 mai 2018

Les directeurs des offices de propriété intellectuelle des pays arabes souhaitent renforcer leur coopération avec l’OMPI afin de promouvoir l’innovation et la créativité des femmes.

À l’occasion des tout premiers débats sur le sujet qui ont eu lieu dans le cadre de la réunion de coordination régionale à l’intention des directeurs des offices de propriété intellectuelle, du 10 au 12 avril 2018, l’ensemble des directeurs participant ont appelé à approfondir la coopération des pays arabes avec l’OMPI afin de promouvoir l’innovation et la créativité des femmes.

Photo: Participants discuss in groups
Les participants se sont répartis en différents groupes afin d’examiner les bonnes pratiques existantes, ainsi que la voie à suivre pour promouvoir l’innovation et la créativité des femmes dans les pays arabes. (photo : OMPI)

La réunion était organisée par l’OMPI et la Ligue des États arabes (LEA), en coopération avec l’Office égyptien des brevets (EgPO) et l’Académie égyptienne pour la recherche scientifique et la technologie (ASRT).

M. Mario Matus, vice-directeur général de l’OMPI chargé du secteur du développement, et Mme Maha Bakhiet Zaki, directrice du Département de la propriété intellectuelle et de la concurrence de la Ligue des États arabes, ont chacun prononcé une déclaration d’ouverture de la session intitulée “Encouraging Innovation and Creativity of Women in the Arab Region” (“Encourager l’innovation et la créativité des femmes dans la région des pays arabes”).

Tous deux ont expliqué qu’il était impératif de soutenir l’innovation et la créativité des femmes et ont donné des exemples d’avancées et d’initiatives conduites partout dans le monde, ainsi que dans les pays arabes.

Dépôt fréquent de demandes de brevet par des femmes

initiatives de l’OMPI dans ce domaine, et communiqué les dernières statistiques dans les pays arabes en termes de demandes de brevet déposées en vertu du Traité de coopération en matière de brevets (PCT) citant au moins une inventrice.  Mme Saito a souligné que les femmes participaient activement au dépôt de demandes de brevet dans plusieurs pays arabes.

Ainsi, aux Émirats arabes unis et au Maroc, le pourcentage de demandes déposées en vertu du PCT citant des inventrices est respectivement de 29,1% et 27,3%, soit bien davantage que dans la majorité des 20 principaux pays déposants selon le PCT.

Part des demandes selon le PCT citant des inventrices dans les pays arabes avec plus de 100 demandes déposées entre 2011 et 2016

Origine Part
Émirats arabes unis 29.1%
Maroc 27.3%
Arabie saoudite 17.3%
Qatar 15.8%
Égypte 10.7%

Part des demandes selon le PCT citant des inventrices parmi les 20 principaux pays déposants en 2016

 

Chart showing Share of PCT applications with women inventors for the top 20 origins, 2016

Les femmes auteurs d’inventions étaient représentées dans une part importante des demandes déposées en vertu du PCT en République de Corée et en Chine.

Les pourcentages élevés de demandes citant des inventrices aux Émirats arabes unis, au Maroc et en Arabie saoudite peuvent en partie s’expliquer par le fort pourcentage de demandes selon le PCT déposées par des universités dans ces pays.  Selon une étude de l’OMPI intitulée “Déterminer la part des inventeurs et des inventrices dans le contexte du PCT”, les universités et les établissements publics de recherche ont tendance à avoir une proportion élevée de demandes déposées en vertu du PCT par des inventrices en comparaison avec les entreprises.

Répartition des demandes selon le PCT par type de déposant, 2011-2016

Chart showing distribution of PCT applications by applicant type, 2011-16

Perspectives

Dans le résumé des accords issus de la session, les participants ont appelé à davantage de coopération avec l’OMPI, reconnaissant le rôle incontournable des femmes qui inventent et qui créent pour développer plus avant les économies nationales.  Ils ont également salué l’OMPI pour ses efforts pour encourager les femmes inventrices et créatrices, et notamment pour avoir choisi comme thème de la Journée mondiale de la propriété intellectuelle de 2018 : “Innovation et créativité : les femmes, moteur du changement”.  Les participants ont également rappelé avec satisfaction la coopération entre l’OMPI et la LEA visant à soutenir les femmes dans le domaine de l’innovation en 2017.

Il est clairement apparu à l’issue des échanges animés qui ont eu lieu lors de la session que, si les pays arabes ont déjà mis en place un certain nombre de bonnes pratiques pour favoriser l’innovation et la créativité des femmes, il reste encore beaucoup à faire.  L’OMPI s’engage à poursuivre ses travaux avec ses États membres dans ce domaine essentiel.