Une communauté pour faire de l’innovation le levier de la croissance

5 septembre 2022

Tout est source de créativité.  Mais qui sont les individus qui feront de cette créativité le levier de la création d’emplois et de la prospérité?  Le monde a besoin de celles et de ceux qui auront la capacité de comprendre une idée et d’imaginer comment la mettre en œuvre et protéger son exploitation.  Des professionnels de talent capables de transformer le fruit de l’imagination en actifs de propriété intellectuelle et de participer activement à libérer le potentiel d’une économie fondée sur le savoir.

Photo: OMPI/Berrod

L’OMPI a élaboré son Programme international de formation à la rédaction des demandes de brevet en établissant un double objectif aux fins de la création d’un avenir axé sur l’innovation.  Le programme vise à renforcer les capacités en matière de rédaction de demandes de brevet et à créer une communauté de soutien aux nouveaux professionnels du domaine.  Le premier cours, qui a rassemblé des participants de 26 pays, a été le point de départ vers la réalisation de ces objectifs.  À l’issue d’un premier cours d’enseignement à distance présentant les bases de la rédaction des demandes de brevet, les participants se sont rencontrés à Genève en vue d’affiner leurs nouvelles compétences.

Photo: OMPI/Berrod

Durant une semaine, les participants se sont plongés dans la rédaction de revendications, qui leur permettront de valoriser au maximum les actifs de leurs clients.  Pour Anneta Smyrniotou, spécialiste principale de la propriété intellectuelle de Grèce, le cours lui a permis d’acquérir “énormément de connaissances pratiques qu’on ne trouve pas dans les manuels ou les lignes directrices”.  Quant à Emily Elhacham, chercheuse interdisciplinaire en sciences de l’environnement d’Israël, elle a trouvé que le cours “offrait une occasion unique d’améliorer les capacités et les connaissances rédactionnelles en travaillant étroitement avec les meilleurs spécialistes du domaine”.

Un certain nombre de participants ont pu être présents grâce à des bourses du Fonds fiduciaire mondial du Japon pour la propriété industrielle auprès de l’OMPI.

Un apprentissage par la pratique et le partage

Les participants sont formés par un groupe de formateurs de haut niveau, qui enseignent dans le cadre des programmes de rédaction des demandes de brevet de l’OMPI et au sein de la Fédération internationale des conseils en propriété intellectuelle (FICPI) depuis plus de 10 ans.  Plus de 1500 participants de 60 pays ont bénéficié du savoir-faire de ces formateurs.  Des professionnels expérimentés du domaine des brevets qui ne sont pourtant pas les seuls à enseigner, puisqu’une grande partie de l’enseignement provient des participants eux-mêmes.

“Les ateliers sont des moments révélateurs”, indique Mona Thoweek, spécialiste principale en développement de l’activité économique et de la propriété intellectuelle, qui assistait au cours depuis le Qatar.  “Il y a tant à apprendre, non seulement des formateurs et du contenu du cours, mais aussi de tous les participants.  Il est impossible de rendre compte de l’ampleur, de la variété et, de fait, de l’expérience d’apprentissage que peut procurer une telle formation.”  Ojeswini Bondalapati, mandataire en brevets de l’Inde, explique que “le travail se fait en groupes, ce qui permet d’apporter trois, voire quatre points de vue différents parmi les membres du groupe”.  Pour Mme Bondalapati, cela a changé sa perception de la rédaction des demandes de brevet : “cela m’a réellement aidée à améliorer ma façon d’écrire, en particulier dans le contexte des revendications”.

Photo: OMPI/Ortiz Guzman

Les travaux de groupe sont particulièrement importants pour le renforcement des capacités.  Selon Indre Jackune, conseil en propriété intellectuelle de Lituanie, “le travail en équipe offre une approche très différente de ce que l’on apprend habituellement en matière de rédaction des demandes de brevet.  Cela contribue grandement à renforcer nos compétences dans le cadre de notre travail avec les inventeurs, en apportant une autre façon d’appréhender les différents éléments d’une invention à interpréter”.

Créer une communauté de professionnels

Photo: OMPI/Berrod

Des liens se sont également créés entre ces nouveaux professionnels du domaine.  Créer une communauté est une composante importante du programme de formation.  Nombre de ces participants figurent parmi les rares, voire uniques spécialistes de la rédaction des demandes de brevet dans leur pays.  Le Programme international de l’OMPI en matière de formation à la rédaction des demandes de brevet offre à ces nouveaux participants la possibilité d’élargir leur réseau et d’échanger leurs idées avec leurs pairs pour se perfectionner.

Les participants ont pu continuer d’améliorer et de développer leurs écosystèmes locaux de l’innovation.  “J’ai appris énormément et je transmets aujourd’hui ce savoir à mes étudiants et à mes collègues”, explique Gerard Kevin Catagan, spécialiste de la propriété intellectuelle et des brevets des Philippines.  “Je suis heureuse de pouvoir partager les connaissances que j’ai acquises au cours des deux premières phases de la formation”, indique Sara Graiz, responsable de la propriété intellectuelle en Jordanie, “car cela permettra de développer et de renforcer l’écosystème de l’innovation dans notre région”.

Prochaine étape : le mentorat

Le mentorat constitue la prochaine étape du programme de formation.  Au cours des prochains mois, les participants devront se pencher sur différents exercices de rédaction et recevront des retours sur leur travail.  Ces exercices seront notamment axés sur des domaines techniques particuliers.  Il s’agit de la dernière étape avant l’évaluation finale en vue de l’obtention du certificat.

Une seconde édition du programme est prévue pour 2023 et les inscriptions seront ouvertes à la fin de l’automne 2022.

Consultez le site Web du Programme international de l’OMPI en matière de formation à la rédaction des demandes de brevet pour en savoir plus.