Changement climatique et OMD en tête de l’ordre du jour lors de la visite du Secrétaire général de l’ONU à l’OMPI

Genève, 18 novembre 2008
PR/2008/576

UN Secretary General and WIPO Director General

Le Secrétaire général de l’ONU et le directeur général de l'OMPI.

Au cours de sa toute première visite au siège de l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI) à Genève, le 18 novembre 2008, le Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki Moon, a déclaré que l’OMPI est une organisation unique qui a un rôle unique à jouer à l’égard des défis mondiaux auxquels est confronté le système des Nations Unies. 

Soulignant l’importance de la propriété intellectuelle pour ce qui est d’encourager l’investissement dans les nouvelles technologies et le développement économique, le secrétaire général a salué le travail de l’Organisation et le dévouement de son personnel. Il a ajouté : “L’OMPI peut être un champion en aidant à relever les Objectifs du Millénaire pour le développement; un champion en se joignant aux efforts déployés à l’échelle mondiale contre le changement climatique; un champion en aidant à lutter contre le prix élevé des ressources alimentaires et énergétiques”. 
 
Dans son allocution au personnel de l’OMPI, M. Ban Ki Moon a exposé ses points de vue sur la mission et le mandat de l’ONU, ainsi que sur le rôle de l’OMPI en tant qu’institution spécialisée. Il a ajouté que les défis à relever pour la planète et les espoirs fondés sur les Nations Unies pour trouver des solutions incitent à la modestie. Parmi ces défis, il convient de citer les conflits régionaux, les violations des droits de l’homme, la misère, un nombre incalculable de morts du VIH/SIDA, la tuberculose, le paludisme et les maladies rares. Les Nations Unies disposent de ressources limitées et ne parviendront à relever ces défis que si toutes les organisations du système œuvrent de concert. M. Ban Ki Moon a déclaré au personnel : “Nous devons mettre nos ressources et nos savoirs en commun pour ne faire qu’un”. “En ces temps de crise économique, il s’agit là d’un impératif tant pratique que moral,” a‑t‑il ajouté.
 
Rappelant son entretien le matin même avec le nouveau directeur général, M. Francis Gurry, auquel le président de l’Assemblée générale de l’OMPI, M. l’ambassadeur Martin Uhomoibhi, a également participé, le secrétaire général a chaleureusement salué l’engagement de la nouvelle administration de l’OMPI et l’a encouragée à participer plus intensément au système des Nations Unies. Il a souligné la détermination de M. Gurry et sa volonté d’impliquer activement l’OMPI dans des initiatives fondées sur la propriété intellectuelle pour soutenir le développement et la diffusion de technologies respectueuses de l’environnement. Il a également insisté sur la valeur de l’assistance en termes de renforcement des capacités, fournie par l’OMPI aux pays en développement et aux pays les moins avancés pour que ceuxci puissent tirer parti du système de propriété intellectuelle. M. Ban Ki Moon a indiqué que l’OMPI est unique parmi les organisations des Nations Unies, car elle finance elle‑même ses activités de développement par le biais de services internationaux de propriété intellectuelle qu’elle fournit au secteur privé. 
 
M. Gurry, qui a entamé un mandat de six ans en qualité de directeur général de l’OMPI le 1er octobre 2008, s’est clairement engagé à collaborer plus étroitement avec le système des Nations Unies pour relever des défis mondiaux comme la réduction du déficit de connaissances, le développement durable, le changement climatique, la désertification, l’accès aux soins de santé, la sécurité alimentaire et la préservation de la biodiversité. La proposition de programme et budget révisé du directeur général, publiée la semaine dernière aux fins d’examen par le Comité du programme et budget en décembre, place en tête des priorités la mise en œuvre efficace du Plan d’action de l’OMPI pour le développement. La proposition de programme et budget révisé comprend également un nouvel objectif stratégique pour l’Organisation concernant la propriété intellectuelle et les enjeux mondiaux. L’OMPI met actuellement au concours un nouveau poste de directeur chargé des défis mondiaux, qui aura pour tâche d’analyser les politiques et les initiatives pratiques pour atteindre cet objectif stratégique. 
 
M. Gurry a déclaré : “Les politiques de propriété intellectuelle qui visent à stimuler le développement et la diffusion des nouvelles technologies ont un rôle central à jouer dans les efforts collectifs de la communauté internationale pour trouver des solutions à certains des défis majeurs auxquels doit faire face l’humanité”. Il a ajouté : “Nous devons faire en sorte que la voix de l’OMPI soit entendue partout où ces enjeux mondiaux seront abordés et que nous jouions un rôle de premier plan dans la recherche de solutions fondées sur la propriété intellectuelle”.
Pour plus de renseignements, on peut s’adresser à la Section des relations avec les médias (OMPI) :
  • Tél: (+41 22) 338 81 61 / 338 72 24
  • Tlcp: (+41 22) 338 81 40
  • Mél