L’OMPI organise une retraite à l’intention des États membres de l’OCI

Genève, 5 septembre 2007
PR/2007/507

Les représentants permanents à Genève des membres de l’Organisation de la Conférence islamique (OCI) ont pris part à une retraite organisée par l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI), le 5 septembre 2007, en vue d’examiner de façon approfondie les questions d’actualité relatives à la propriété intellectuelle sur le plan international. La réunion a permis aux représentants du Groupe de l’OCI d’échanger leurs vues sur des questions présentant un intérêt particulier pour le développement économique, social et culturel de leurs pays.
 
En ouvrant la réunion, le Directeur général de l’OMPI, M. Kamil Idris, a évoqué les liens qui existent entre la propriété intellectuelle et le développement. Il a déclaré que l’utilisation stratégique de la propriété intellectuelle offre aux pays comme aux individus la possibilité de convertir leurs ressources créatives en atouts économiques capables de générer des richesses et de contribuer à un avenir plus sûr.  Un engagement national fort à l’égard du système de propriété intellectuelle permet de créer un climat propice à  l’épanouissement des capacités novatrices d’un pays. M. Idris a déclaré que l’OMPI a à cœur de poursuivre sa coopération avec les États membres de l’OCI. 
 
Prenant la parole au nom de l’OCI, Son Excellence l’Ambassadeur Masood Khan, représentant permanent du Pakistan et président en exercice du Groupe de l’OCI, a remercié le directeur général pour ses initiatives en faveur du développement. Il s’est félicité qu’un tel  événement permette à l’OCI, qui regroupe 57 États, d’encourager une meilleure connaissance de l’action de l’OMPI. Il a rappelé que le groupe de l’OCI à Genève reconnaît mieux la nécessité d’accorder plus d’intérêt aux questions économiques. “Dans la mesure où les économies des pays membres de l’OCI sont en transition vers des niveaux de développement plus élevés, il leur faut sensibiliser aux droits de propriété intellectuelle et à la manière dont ces droits influencent le commerce, l’industrie et l’investissement. Dans ce contexte, M. le directeur général, votre initiative est des plus opportune”.
 
L’Ambassadeur Masood a par ailleurs relevé que “l’OMPI a pris un certain nombre d’initiatives importantes au cours des dernières années. Aujourd’hui, l’Organisation est plus transparente, plus efficace, plus soucieuse des questions de développement et plus attentive aux besoins des pays en développement. Ces initiatives auront des répercussions profondes et durables sur la capacité des pays en développement à utiliser la propriété intellectuelle aux fins de leurs propres objectifs socio-économiques. L’OCI se doit d’assimiler et d’intégrer ces tendances dans les économies de ses membres”.
 
En écho à ces propos, l’observateur permanent de l’OCI à Genève, l’Ambassadeur Babacar Ba, a déclaré que cette rencontre était une magnifique occasion d’échanger des vues et de travailler à mieux comprendre les questions clés à l’ordre du jour de l’OMPI. Il s’est également dit satisfait de la coopération instituée entre les secrétariats de l’OMPI et de l’OCI.
 
Parmi les questions abordées au cours de la retraite figuraient le processus d’élaboration du plan d’action pour le développement, les questions de politique générale concernant les  régimes de propriété intellectuelle, le droit d’auteur et la fracture du numérique, les industries créatives, l’agriculture et la protection des variétés végétales, les expressions culturelles traditionnelles, les savoirs traditionnels et les ressources génétiques, les petites et moyennes entreprises, l’encouragement au développement par l’innovation, et les défis et opportunités  de l’application des droits de propriété intellectuelle. 
 
Dans son allocution de clôture, le représentant permanent adjoint de la République islamique d’Iran, M. l’Ambassadeur Seyed Mohammad Kazem Sajjadpour, a remercié le directeur général d’avoir organisé cette manifestation et déclaré que celle‑ci avait beaucoup aidé les pays membres à se concentrer sur des questions clés de propriété intellectuelle qui présentent une importance particulière pour le groupe.
Pour plus de renseignements, on peut s’adresser à la Division de l’information et des medias de l’OMPI:
  • Tél: (+41 22) 338 81 61 / 338 72 24
  • Mél