World Intellectual Property Organization

Premier anniversaire de WIPO Re:Search marqué par une croissance significative et d’excellentes perspectives

Genève, 30 octobre 2012
PR/2012/724

Une année après son lancement, WIPO Re:Search a doublé le nombre de ses membres et abouti à dix collaborations ou accords de recherche Video, WIPO Re:Search one year on Vidéo. WIPO Re:Search est un consortium dans lequel des organismes publics et privés partagent de précieux actifs de propriété intellectuelle et de précieuses compétences avec les milieux mondiaux de la recherche dans le domaine de la santé dans le but d’encourager la mise au point de nouveaux médicaments, vaccins et diagnostics pour traiter les maladies tropicales négligées, le paludisme et la tuberculose. Il est administré par l’OMPI, en partenariat avec BIO Ventures for Global Health (BVGH), une organisation non gouvernementale ayant son siège à San Francisco en Californie.

Les membres de WIPO Re:Search se réuniront aujourd’hui à Genève pour faire le point sur les progrès réalisés durant l’année et examiner les stratégies à mettre en œuvre pour tirer parti du succès de l’initiative. Le 29 octobre 2012, au soir, les représentants des institutions membres de WIPO Re:Search – M. Ellis Owusu Dabo, directeur scientifique du Centre Kumasi pour la recherche coopérative en médecine tropicale à l’Université Kwame Nkrumah (Ghana) et M. Dennis Liotta, professeur de chimie à l’Université Emory d’Atlanta (Géorgie) – ont parlé de la valeur que présentait WIPO Re:Search pour les scientifiques dans les pays en développement et les pays développés Vidéo, la valeur que présentait WIPO Re:Search pour les scientifiques dans les pays en développement et les pays développés Vidéo. M. Liotta a inventé et mis au point d’importants traitements antirétroviraux pour le VIH/SIDA.

“WIPO Re:Search est un élément essentiel du programme de l’OMPI visant à démontrer que le système de propriété intellectuelle fonctionne effectivement dans l’intérêt des pays, quel que soit leur niveau de développement”, a déclaré M Francis Gurry, Directeur général de l’OMPI. “Pour partager leurs recherches, leurs données et leurs innovations, les entreprises ont besoin d’un cadre sûr. La propriété intellectuelle offre ce cadre et contribue à la mise en place de plusieurs collaborations entre le secteur industriel, les universités et les instituts de recherche”.

“Il y a un an, WIPO Re:Search a été lancé par une coalition internationale constituée de chercheurs dans le domaine des maladies négligées, de groupes pharmaceutiques, d’établissements universitaires, d’organisations gouvernementales, d’ONG et d’autres parties prenantes. Aujourd’hui, WIPO Re:Search a lancé une série de collaborations pour la mise au point de produits permettant de traiter les maladies tropicales négligées qui, s’ils sont efficaces, permettront d’améliorer la santé dans les pays en développement. Nous espérons que des progrès continueront d’être enregistrés pour réunir les outils, les connaissances et les techniques permettant d’accélérer la recherche développement dans l’intérêt de ceux qui en ont le plus besoin”, a déclaré Don Joseph, président directeur général de BVGH.

Dans le cadre de WIPO Re:Search, des organisations acceptent de mettre leurs actifs de propriété intellectuelle (composés pharmaceutiques, technologie pour la découverte de médicaments, données réglementaires et savoir faire) à la disposition de chercheurs qualifiés partout dans le monde et ce sans redevance, à condition que la recherche porte sur les maladies tropicales négligées, le paludisme et la tuberculose. Tout produit résultant de cette recherche sera également vendu sans redevance dans les pays les moins avancés (PMA).

Depuis le lancement de l’initiative en octobre 2011, le nombre de membres a augmenté de manière significative – passant de 31 à 61 membres répartis sur les cinq continents – et, en particulier, le nombre de membres issus d’organisations africaines, dans lesquelles les établissements universitaires et les autres instituts de recherche disposent de moyens importants pour mener des travaux de recherche développement, aussi bien en laboratoire qu’en clinique, dans le but d’élaborer de meilleurs traitements pour les nombreuses maladies endémiques en Afrique.

En octobre 2012, cette initiative a abouti à dix collaborations ou accords de recherche entre les membres de WIPO Re:Search. Plusieurs accords supplémentaires se trouvent à un stade avancé de négociation entre les membres et d’autres idées de collaboration et accords ont commencé à être conçus.

Pour plus de renseignements, on peut s’adresser à la Section des relations avec les médias (OMPI) :

  • Tél: (+41 22) - 338 81 61 / 338 72 24
  • Tlcp: (+41 22) - 338 81 40
  • Mél

Explorez l'OMPI