Numérisation du secteur de la santé africain grâce à la technologie de la chaîne de blocs

Imodoye Abioro, chirurgien diplômé, fondateur
et PDG de Healthbotics Limited, s’est consacré
à la mise au point de solutions destinées à améliorer
les services de santé au Nigéria.
(Photo : avec l’aimable autorisation de IFMPA)

Imodoye Abioro se définit comme un innovateur et un entrepreneur en série. Il est également développeur autodidacte de logiciels IBM Cloud. Ce médecin nigérian de 27 ans conçoit des solutions novatrices pour optimiser les infrastructures de santé africaines. Au nombre de ces solutions figurent Lend An Arm, la première banque de sang intelligente du Nigéria, et Mediverse, le premier système de dossiers médicaux électroniques basé sur l’intelligence artificielle et reposant sur des chaînes de blocs.

Diplômé de l’Université d’Ibadan, Imodoye Abioro a débuté sa carrière dans le secteur de la technologie médicale, avec pour ambition de contribuer au développement d’infrastructures de soins de santé durables en Afrique au moyen de l’intelligence artificielle et des données.

Dans une interview accordée à Pan African Visions, Imodoye explique que son parcours d’innovation a commencé lorsqu’il a assisté impuissant à la mort de son meilleur ami, qui s’est vidé de son sang dans une salle des urgences où il travaillait. “Son décès m’a presque détruit et c’est ce qui m’a donné la volonté d’agir afin de résoudre certains des problèmes récurrents auxquels sont confrontés nos hôpitaux et notre système de santé”, raconte-t-il.

Cet événement tragique a renforcé sa détermination à sauver des vies par l’innovation et l’a incité à créer Healthbotics Limited, une start-up de technologie médicale qui s’engage à résoudre les problèmes d’accès aux soins de santé en Afrique par l’intermédiaire de solutions basées sur l’intelligence artificielle.

(Photo : avec l’aimable autorisation de IFMPA)

L’entreprise compte deux produits phares. Le premier, Lend An Arm, a pour objectif de fournir du sang et des produits sanguins aux patients dans le besoin. Imodoye en a eu l’idée à l’université. S’il ne s’agissait au départ que d’une initiative menée par des jeunes pour encourager les étudiants à donner leur sang, elle a aujourd’hui pris de l’ampleur et comprend désormais une application mobile qui utilise des algorithmes de géolocalisation pour mettre en relation les hôpitaux et les patients ayant besoin d’une transfusion sanguine avec les banques de sang. “Grâce à une application et à un assistant virtuel doté d’intelligence artificielle, nous aidons les hôpitaux dont les patients ont besoin d’une transfusion sanguine à obtenir du sang auprès des banques de sang”, déclare Imodoye.

L’initiative a été nommée à l’édition 2020 du Concours d’entrepreneuriat numérique, et a été l’une des innovations primées au World Summit Awards 2021 du SMSI de l’ONU.

La deuxième innovation phare d’Imodoye est Mediverse, le premier système africain de dossiers médicaux électroniques à commande vocale reposant sur la technologie de chaîne de blocs.

Mediverse permet aux professionnels de la santé, y compris à ceux qui se trouvent dans des zones reculées avec ou sans accès à Internet, de saisir et de récupérer les dossiers des patients sur n’importe quel appareil grâce à une commande vocale. “Nous voulions permettre aux médecins de dicter des notes sur leur PC, leur ordinateur portable, leur tablette ou leur téléphone. Grâce à Luku, notre assistant virtuel doté d’intelligence artificielle, c’est désormais possible”, explique Imodoye, précisant qu’avec Mediverse “les données des patients peuvent être saisies et actualisées hors ligne, même par SMS”.

Imodoye a été récompensé à de nombreuses reprises pour son travail. Il a notamment remporté le premier prix de l’African App Launchpad Cup 2020. Sa start-up médicale a également été récompensée lors de l’édition 2020 du Concours d’entrepreneuriat numérique. En 2021, il a raflé la troisième place du Prix des jeunes innovateurs africains pour la santé, programme phare de la Fédération internationale de l’industrie du médicament (IFMPA).


Vidéo : Lend An Arm révolutionne la livraison de sang et de produits sanguins au Nigéria.

Imodoye continue de transformer sa volonté d’améliorer le système de santé africain grâce au numérique en actions concrètes. Il a notamment pour projet d’étendre son travail au-delà du Nigéria, au Bénin, au Ghana et en Afrique du Sud en 2022. “Je pense constamment à l’avenir et à ce que nous pourrions faire différemment pour sauver la vie des gens”, déclare-t-il.

Le portrait d’Imodoye Abioro est disponible dans la Galerie des jeunes de la Journée mondiale de la propriété intellectuelle.