Stevie Wonder s’adressant aux États membres de l’ONU : Aidez d’autres à vaincre le sort comme je l’ai fait, adhérez au Traité de Marrakech

5 décembre 2016

La légende de la musique, Stevie Wonder, a invité, le 3 décembre 2016, lors de la Journée internationale des personnes handicapées, les États membres de l’ONU à adhérer au Traité de Marrakech.

S’adressant aux délégués au siège des Nations Unies à New York, M. Wonder a déclaré que le traité en faveur des “livres pour les aveugles” représentait une “promesse de transformer la vie” de centaines de millions de personnes souffrant de déficience visuelle dans le monde, principalement dans des pays à faible revenu.  “J’ai vaincu le sort”, a-t-il dit.  “Si d’autres comme moi avaient la possibilité de réaliser leur plein potentiel, on vivrait dans un monde meilleur.”

Vidéo : Stevie Wonder parle du Traité de Marrakech aux délégués réunis au siège des Nations Unies, lors de la célébration de la Journée internationale des personnes handicapées.

Déclarations de M. Stevie Wonder

“Lorsqu’on leur en donne la possibilité et les moyens, les personnes présentant un handicap ou ayant des aptitudes différentes ont beaucoup à offrir à la société.  Je suis la preuve vivante que quelqu’un qui est handicapé peut vaincre le sort.  C’est incroyable.  Imaginez que si d’autres comme moi avaient la possibilité de réaliser leur plein potentiel, on vivrait dans un monde meilleur.”

“Il y a tout juste deux mois, j’ai été heureux d’apprendre l’entrée en vigueur du Traité de Marrakech qui promet de mettre fin à la pénurie de livres pour de nombreux déficients visuels dans le monde.  Parmi les millions d’ouvrages publiés chaque année, 5% seulement ont été rendus accessibles aux personnes malvoyantes dans le monde.”

“Le traité va considérablement augmenter l’offre d’œuvres publiées dans des formats accessibles tels que le braille, les gros caractères et les livres audio.  Vingt-cinq États ont ratifié le traité, mais il faut que davantage de pays y adhèrent – en particulier, les principaux producteurs de livres dans des formats spéciaux – afin que les avantages qu’il offre puissent profiter à autant de personnes que possible à travers le monde.  Ce traité porte en lui la promesse de transformer la vie et représente une voie d’accès au savoir pour les déficients visuels.”

“Ratifier le Traité de Marrakech est une manière pour les pays d’être à la hauteur de leurs obligations découlant de la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées.  Cela comprend l’application des dispositions de l’article 21, à savoir la communication d’informations destinées au grand public aux personnes handicapées sous des formes accessibles et au moyen de technologies adaptées et celles de l’article 24 qui visent à assurer un système éducatif qui pourvoie à l’insertion scolaire à tous les niveaux.  Ces dispositions figurent parmi les droits fondamentaux énoncés dans la Convention que nous avons l’obligation de promouvoir et de protéger et nous sommes ici aujourd’hui pour nous rappeler notre devoir.”