L'ARIPO donne au bâtiment abritant le nouveau Centre régional de formation à la propriété intellectuelle le nom de M. Kamil Idris

Genève, 20 février 2006
Actualités UPD/2006/266

L'Organisation régionale africaine de la propriété intellectuelle (ARIPO) a inauguré le 15 février 2006 un centre régional de formation à la propriété intellectuelle et, à cette occasion, a donné au bâtiment abritant le centre le nom de M. Kamil Idris, directeur général de l'Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI), pour son rôle d'exception dans la promotion de la propriété intellectuelle en tant qu'instrument du développement. M. Idris s'est aussi entretenu avec M. Robert Mugabe, président de la République du Zimbabwe, de l'importance de la propriété intellectuelle dans le développement et la création de richesses.

Lors de la cérémonie d'inauguration, Mme Joice Mujuru, vice-présidente de la République du Zimbabwe, a déclaré que ce nouveau centre de formation constituait "un tournant important dans l'histoire" de l'ARIPO et qu'il serait "un centre d'excellence pour l'enseignement, la formation et la mise au point de compétences dans le domaine de la propriété intellectuelle". Rendant hommage à M. Idris et aux autres personnalités éminentes mises à l'honneur lors de la cérémonie, la vice-présidente a dit au directeur général de l'OMPI : "vos efforts incessants pour asseoir la croissance de l'Organisation et le développement de systèmes de propriété intellectuelle en Afrique sont vivement appréciés. C'est mon souhait le plus sincère que vos extraordinaires aptitudes à l'exercice du pouvoir et vos réalisations exceptionnelles continuent d'inspirer les générations à venir".

M. Idris a remercié l'ARIPO de l'honneur qui lui a été rendu, à lui et à l'OMPI, en donnant son nom au centre de formation. Il a fait l'éloge des membres de l'ARIPO pour leur détermination à utiliser la propriété intellectuelle comme instrument stratégique du développement et de la création de richesses. Il a déclaré que le centre de formation constituait "une admirable déclaration d'intention de la part de l'ARIPO de recourir à la propriété intellectuelle pour promouvoir le développement en Afrique". M. Idris a réaffirmé la volonté de l'OMPI d'appuyer le développement de l'ARIPO et de poursuivre cette coopération instaurée depuis maintenant 30 ans entre les deux organisations. L'ARIPO, créée en 1976, se consacre à l'harmonisation des procédures de propriété intellectuelle, à la sensibilisation à la propriété intellectuelle et à la gestion de droits de propriété intellectuelle pour ses 16 États membres, à savoir le Botswana, la Gambie, le Ghana, le Kenya, le Lesotho, le Malawi, le Mozambique, la Namibie, l'Ouganda, la République-Unie de Tanzanie, la Sierra Leone, la Somalie, le Soudan, le Swaziland, la Zambie et le Zimbabwe.

Ont également assisté à la cérémonie d'inauguration M. Simbarashe Mumbengegwi, ministre des affaires étrangères, M. P. A. Chinamasa, ministre de la justice et des affaires juridiques et parlementaires, M. Godfrey Chidyausiku, juge et président de la Cour suprême, d'autres hauts fonctionnaires ainsi que des ministres et des ambassadeurs d'États membres de l'ARIPO. La cérémonie a été suivie du lancement officiel du système d'automatisation IPAS de l'OMPI à l'office zimbabwéen de la propriété intellectuelle. Ce système est une solution d'automatisation complète destinée aux offices de propriété intellectuelle de petite taille et de taille moyenne des pays en développement, mise au point par l'OMPI et continuellement enrichie de nouvelles fonctions et de services à valeur ajoutée compte tenu des réactions des offices de propriété intellectuelle. Le système d'automatisation IPAS permet de simplifier les procédures de travail et d'assurer la gestion de bout en bout des marques, des brevets et des dessins et modèles industriels pendant toute la durée de leur cycle de vie. Il constitue une solution technique utile offrant un bon rapport coût-efficacité, et est suffisamment souple pour pouvoir être personnalisé et adapté en fonction des besoins particuliers de chaque office national de propriété intellectuelle. Il a été installé dans des offices de propriété intellectuelle de toutes les régions où il fait partie intégrante du travail journalier. L'office zimbabwéen de la propriété intellectuelle est le 29e office de propriété intellectuelle à mettre en place le système d'automatisation IPAS.

Lors d'une réunion avec le président Mugabe, M. Idris a abordé la question de la coopération entre l'OMPI et le Gouvernement de la République du Zimbabwe. Il a réaffirmé la volonté de l'OMPI de poursuivre la coopération technique avec ce pays, notamment d'appuyer le développement ultérieur de l'infrastructure de propriété intellectuelle de la République du Zimbabwe. M. Idris a souligné la nécessité d'une coopération régionale et internationale pour promouvoir la création d'une culture de la propriété intellectuelle et faire mieux reconnaître le rôle de la propriété intellectuelle en tant qu'instrument d'orientation du développement. Il a rappelé que c'est à cette condition que l'innovation sera encouragée, que le système de propriété intellectuelle sera utilisé efficacement et que le développement se réalisera.

Pour plus de renseignements, on peut s'adresser à la Section des relations avec les médias et avec le public (OMPI) :

  • Tél. : (+41 22) 338 81 61 ou 338 95 47
  • Tlcp. : (+41 22) 338 88 10
  • Mél. : publicinf@wipo.int