Le Directeur général de l'OMPI prononce une allocution devant les étudiants diplômés du Franklin Pierce Law Center

Genève, 20 mai 1999
Actualités UPD/1999/60

Le directeur général de l'Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI), M. Kamil Idris, a déclaré devant les étudiants diplômés du Franklin Pierce Law Center (FPLC) aux États-Unis d'Amérique que la propriété intellectuelle est un droit de l'homme consacré dans la Déclaration universelle des droits de l'homme.

Ces trois dernières années, le Franklin Pierce Law Center s'est classé parmi les meilleures facultés de droit aux États-Unis pour l'enseignement de la propriété intellectuelle. Cette école est bien connue également à l'étranger puisqu'elle accueille de nombreux étudiants venant de différents pays du monde. L'OMPI coopère déjà depuis quelques années avec le FPLC en parrainant chaque année un certain nombre d'étudiants de pays en développement dans le cadre de son programme d'enseignement de troisième cycle.

Lors de la cérémonie de remise des diplômes qui a eu lieu en mai, l'université a nommé le directeur général docteur en droit honoris causa. Dans une déclaration (dont le texte intégral est reproduit ci-après), le président de l'université située dans le New-Hampshire, M. Robert M. Viles, a indiqué que M. Idris avait servi la communauté internationale "avec une clairvoyance, une intelligence, une humanité et une habileté extraordinaires". Il a ajouté que M. Idris avait "encouragé, instruit et influencé de nombreuses personnes, en jetant une lumière sur les univers souvent complexes et abscons des affaires internationales et de la propriété intellectuelle".

Par ailleurs, le président du FPLC a rendu hommage à M. Idris pour sa prévoyance et ses qualités de dirigeant. "Vous vous êtes révélé remarquablement apte à considérer les problèmes selon tous les points de vue et à ouvrir une voie pour l'avenir", a-t-il déclaré en ajoutant que M. Idris avait déployé "une grande intelligence et une profonde humanité pour montrer le chemin et offrir une vision d'avenir dans un monde dont les conditions économiques, techniques, sociales et politiques connaissent des mutations rapides".

Dans son discours liminaire, M. Idris s'est exprimé sur le thème "Propriété intellectuelle et droits de l'homme". Il a noté que, lors de la célébration du cinquantième anniversaire de l'adoption de la Déclaration universelle des droits de l'homme, qui a eu lieu en décembre 1998 à Genève, la validité des dispositions de l'article 27.2) de la Déclaration universelle des droits de l'homme avait été réaffirmée par tous. En vertu de cet article, chacun a droit à la protection des intérêts moraux et matériels découlant de toute production scientifique, littéraire ou artistique dont il est l'auteur. M. Idris a indiqué que le droit à la protection de la propriété intellectuelle était un droit naturel et ne pouvait pas être retiré de façon arbitraire. Il a fait observer que les droits de propriété intellectuelle devaient être conciliés avec d'autres droits tels que le droit de participer librement à la vie culturelle d'une société donnée.

Lors de la cérémonie à laquelle un millier de personnes ont assisté, le directeur général a en outre souligné que la propriété intellectuelle revêtait une importance grandissante pour le commerce, la santé, la culture, la sécurité alimentaire et pour les techniques afférentes à la science, à l'industrie et à l'information. Il a indiqué que la propriété intellectuelle était un facteur décisif du développement économique, social et culturel des pays.

Au cours de sa visite, le directeur général a reçu les remerciements de hauts représentants de l'université pour le don de publications de l'OMPI qui a été fait à la bibliothèque de la faculté. À cet égard, M. Idris a expliqué que la bibliothèque de l'OMPI avait été rattachée à l'Académie mondiale de l'OMPI afin de mieux répondre aux besoins de renseignements des universitaires qui se rendent au siège de l'Organisation à Genève. Les débats ont par ailleurs porté sur d'éventuels domaines de coopération entre l'OMPI et le FPLC, notamment en ce qui concerne les activités de formation menées par l'académie.

Pour tous renseignements complémentaires, on est prié de s'adresser à l'OMPI, Section des relations avec les médias et avec le public :

Tél.: (+41 22) 338 81 61
Tlcp.: (+41 22) 338 88 10
Mél.: publicinf@wipo.int