PATENTSCOPE : une nouvelle fonction de recherche par sous-structure chimique

19 septembre 2019

La compréhension de la structure chimique des molécules est un facteur de réussite décisif dans le monde de la chimie, car ces connaissances servent de tremplin à l’innovation dans divers domaines tels que la santé, l’ingénierie et la protection de l’environnement. Afin de favoriser le développement de nouveaux produits efficaces, l’OMPI a mis au point un nouvel outil qui facilite la recherche par structure chimique.

La nouvelle fonction de recherche introduite dans la base de données PATENTSCOPE de l’OMPI permet d’effectuer une recherche par sous-structure chimique, ce qui rend la tâche plus facile aux chercheurs souhaitant trouver des molécules contenant tel ou tel fragment.

Une nouvelle fonction de recherche plus perfectionnée

Si PATENTSCOPE se limitait jusqu’ici à la recherche par structure complète, les chercheurs peuvent désormais effectuer une recherche à partir du dessin d’une sous-structure dans l’ensemble de la base de données PATENTSCOPE; celle-ci recense quelque 10 millions de structures qui peuvent à présent faire l’objet d’une recherche visant à établir si elles comprennent tel ou tel fragment.

Exemple de recherche effectuée à partir d’une sous-structure de l’atropine

Dessin de la sous-structure

portal_news_2019_0032_845_1

Mise en correspondance avec des structures complètes

portal_news_2019_0032_845_2

Apports de la nouvelle fonction

PATENTSCOPE permet de rechercher des entités chimiques selon divers critères, tels que les noms basés sur les conventions de dénomination de l’Union internationale de chimie pure et appliquée (UICPA), les noms commerciaux enregistrés, les dénominations communes internationales répertoriées par l’Organisation mondiale de la Santé, ou le dessin des structures chimiques. Jusqu’ici, la fonction de recherche par structure chimique permettait uniquement d’effectuer une recherche à partir du nom ou du dessin d’une structure complète; grâce au nouvel outil, les chercheurs peuvent accéder à un plus vaste éventail de résultats.

La documentation en matière de brevets contient un large ensemble de données sur la chimie, qui couvre une période de plus de 200 ans. L’accès aux données relatives à la chimie réduit les obstacles à la découverte de nouveaux médicaments, notamment à partir des molécules bioactives qui suscitent l’attention de l’industrie pharmaceutique. Le nouvel outil de recherche favorise la réalisation de travaux de recherche de premier plan.