Organisation en Zambie d’un séminaire sur la propriété intellectuelle à l’intention des enseignants

12 décembre 2018

Un séminaire international en présentiel de quatre jours sur l’enseignement de la propriété intellectuelle à l’intention des enseignants s’est tenu à Lusaka (Zambie) du 27 au 30 novembre 2018.  Ce séminaire était organisé conjointement par l’Académie de l’OMPI, l’Association coréenne de promotion des inventions (KIPA), l’Office coréen de la propriété intellectuelle (KIPO) et le Bureau zambien d’enregistrement des brevets et des sociétés (PACRA).

Ce séminaire international s’inscrit dans le cadre du déploiement du service IP4Youth&Teachers en Afrique, dont le but est de favoriser la production de connaissances dans la région.

Quel était le programme?

Le séminaire visait à fournir aux enseignants les outils nécessaires à l’intégration de la propriété intellectuelle dans leurs programmes scolaires. Il était composé de plusieurs ateliers pendant lesquels des plans de cours sur la propriété intellectuelle, des objectifs d’apprentissage et des modèles ont été élaborés à l’intention des enseignants pour être utilisés en classe.

Le séminaire était composé d’une série de conférences suivies d’ateliers sur les thèmes suivants :

  • L’enseignement de la propriété intellectuelle dans le secondaire;
  • Les politiques d’enseignement de la propriété intellectuelle;
  • La formation des enseignants à l’élaboration de dossiers d’analyse aux fins de l’enseignement de la propriété intellectuelle;
  • L’importance de la propriété intellectuelle pour les jeunes créateurs et inventeurs et les étudiants en science, en technologie, en ingénierie et en mathématiques;
  • La formation des enseignants comme stratégie de mise en valeur des ressources humaines dans le domaine de la propriété intellectuelle;
  • Exercices pratiques de ludification;
  • Études de cas sur la sagesse des aînés et les savoirs traditionnels en Afrique.

Les fonctionnaires d’offices de propriété intellectuelle et de ministères de l’éducation qui ont participé au séminaire ont travaillé de concert et ont élaboré un plan d’action pour un enseignement adapté au contexte local sur le rôle de la propriété intellectuelle dans l’innovation et la créativité.

À propos des participants

Participants at Distance Learning Seminar
(Photo: Yoo/KIPA)

En tout, 57 enseignants, éducateurs et décideurs venus de 14 pays en développement ou pays les moins avancés ont participé à cette édition du séminaire international sur l’enseignement de la propriété intellectuelle.

Témoignages des participants

Les participants se sont dits très satisfaits de la première édition du séminaire.

Je suis heureux d’avoir participé à ce cours sur la propriété intellectuelle. Ce fut une belle expérience, j’ai beaucoup appris sur le rôle de la propriété intellectuelle dans l’enseignement et j’ai hâte de mettre en application dans mon pays ce que j’ai appris ici. J’ai appris que la propriété intellectuelle était importante pour les nouvelles générations.

Janet Langat Chebet (Kenya)

La créativité et, surtout, l’innovation c’est ce que je transmettrai aux enseignants avec lesquels je collabore en tant que conceptrice de programmes d’enseignement. Ce que nous avons appris aidera notre corps de métier à promouvoir et à intégrer des méthodes créatives d’enseignement qui nous permettront de façonner de futurs esprits novateurs. C’est conforme à notre politique d’éducation nationale intitulée “Instruire pour l’avenir”.

Prisca Silupumbwe Musonda (Zambie)

Cette formation en présentiel m’a beaucoup éclairé sur la nécessité d’enseigner la propriété intellectuelle à toutes les étapes de la scolarité. J’en ai conclu que les connaissances en matière de propriété intellectuelle n’étaient pas seulement un enjeu juridique, mais aussi un enjeu éducatif. Je souhaite profiter du rôle qui m’a été confié pour intégrer au plus vite l’enseignement de la propriété intellectuelle dans le système éducatif ougandais.

Jonathan Mugenyi (Ouganda)

Ce programme a changé ma vie et ma façon de voir les choses. La propriété intellectuelle doit en effet à tout prix être intégrée à nos programmes d’enseignement afin de mettre davantage l’accent sur la créativité et l’innovation lorsqu’on s’adresse aux apprenants. Ce séminaire était excellent.

Sam Sichalwe (Zambie)

Pour en savoir plus