Le Cambodge adhère à la Convention de Berne

9 décembre 2021

Le 9 décembre 2021, le Directeur général de l’OMPI, Daren Tang, s’est félicité de l’adhésion du Cambodge à la Convention de Berne pour la protection des œuvres littéraires et artistiques.

“C’est un honneur d’accueillir le Cambodge au sein de la Convention de Berne.  Cette adhésion est particulièrement importante pour un pays comme le Cambodge qui possède un riche patrimoine culturel”, a déclaré M. Tang.  Et d’ajouter : “De la magie de la danse classique khmère et de la musique folklorique traditionnelle au label Baremy, qui promeut et diffuse de la musique cambodgienne originale, en passant par la génération montante de créateurs cambodgiens, comme le chef cuisinier Chan Kanha ou le sculpteur Chhim Sothy, l’économie de la création représente plus de 1,5% du PIB du Cambodge, et l’adhésion à la Convention de Berne va contribuer à la croissance de ce secteur”.

Adoptée en 1886, la Convention de Berne est l’un des piliers du système mondial du droit d’auteur.  Elle permet aux auteurs du monde entier de contrôler la manière dont leurs œuvres créatives et culturelles peuvent être utilisées, par qui et sous quelles conditions.

Le Directeur général de l’OMPI, Daren Tang, se félicite de l’adhésion du Cambodge à la Convention de Berne (Photo: Violaine Martin).

“Nous espérons que cette adhésion encouragera davantage de Cambodgiens à explorer leur talent artistique et qu’elle aidera les industries de la création et les créateurs à se remettre des perturbations causées par la pandémie”, a déclaré M. Tang.

Le document d’adhésion a été présenté au Directeur général par Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur Kemvichet Long, représentant permanent du Cambodge auprès de l’Organisation mondiale du commerce à Genève, à l’occasion d’une cérémonie à laquelle a également assisté virtuellement le ministre du commerce, M. Pan Sorasak.

“La protection de la propriété intellectuelle est un élément essentiel pour libérer le potentiel humain”, a déclaré M. Sorasak, ajoutant que le fait de devenir partie contractante de la Convention de Berne “encouragera les personnes talentueuses au Cambodge à produire des œuvres créatives qui aboutiront à la promotion et au développement des industries de la création”.

Il a en outre déclaré que cela “permettra de promouvoir les identités nationales, culturelles et traditionnelles ainsi que les œuvres littéraires, artistiques et scientifiques sur la scène internationale” et “sera une source de fierté inestimable pour le peuple cambodgien dans son ensemble”.

M. Sorasak a ajouté que le fait d’être partie à la Convention de Berne “ouvrira une nouvelle page pour les auteurs et les créateurs cambodgiens d’aujourd’hui, qui pourront bénéficier d’une protection réciproque pour leurs œuvres littéraires, artistiques et scientifiques, sans aucune discrimination de la part des parties contractantes de la convention”.

Le Cambodge devient ainsi la 180e partie contractante de la Convention de Berne.  La Convention de Berne entrera en vigueur à l’égard du Cambodge le 9 mars 2022.

Le Directeur général et M. Sorasak ont également signé un mémorandum d’accord visant à garantir que les activités d’assistance technique et de coopération de l’OMPI soient conformes aux politiques économiques nationales et aux priorités en matière de développement du Cambodge.

Cet accord aidera également à renforcer l’écosystème de la propriété intellectuelle au Cambodge par la modernisation des institutions de propriété intellectuelle, la mise à jour de la législation sur la propriété intellectuelle ainsi que le renforcement des capacités des créateurs cambodgiens, qui seront alors à même d’utiliser efficacement le système de la propriété intellectuelle pour commercialiser leurs créations.  Le plan sera adapté en permanence en fonction de l’évolution des besoins en matière de propriété intellectuelle et de développement du Cambodge.

En savoir plus

  • Adhésion du Cambodge à la Convention de Berne (photos sur Flickr)