World Intellectual Property Organization

L’actualité en bref

Août 2012

Singapour se considère comme une plaque tournante de la propriété intellectuelle en Asie

M. K. Shanmugam, ministre des affaires juridiques de Singapour, a récemment annoncé la volonté de son pays de faire de Singapour la plaque tournante de la propriété intellectuelle en Asie pour répondre à la hausse potentielle de la demande de services de propriété intellectuelle dans cette région.

L'élaboration du programme de propriété intellectuelle qui permettra de déployer cette initiative incombe au Comité directeur présidé par M. Teo Ming Kian, président de la société MediaCorp Pte Ltd. "Singapour est le pays le mieux placé pour devenir la plate‑forme de la propriété intellectuelle en Asie compte tenu de ses infrastructures financières et juridiques et de son puissant régime de propriété intellectuelle" a déclaré M.Teo Ming Kian. "La croissance du secteur de la propriété intellectuelle dans notre pays ne pourra qu'accélérer notre transition vers une économie axée sur l'innovation et fondée sur les connaissances, et créer plus d'opportunités d'emplois de haut niveau. Les entreprises et les inventeurs de Singapour et de la région auront plus facilement accès un large réseau de fournisseurs mondiaux de propriété intellectuelle, ce qui ne pourra qu'attirer davantage de fournisseurs de services et favoriser la création de nouvelles inventions et innovations". Le Comité directeur vise à finaliser ses recommandations pour les remettre aux pouvoirs publics courant 2012.

Le Pakistan lance une initiative de PME.

En avril 2012, l'Office pakistanais de la propriété intellectuelle et l'Autorité de développement des petites et moyennes entreprises (SMEDA) du Pakistan ont lancé une initiative visant à soutenir les PME lors de leur utilisation du système de propriété intellectuelle. C'est ce que déclare un rapport du journal The Balochistan Times. Une telle action implique la création dans le pays de centres clés visant à fournir aux entreprises et aux établissements les informations requises pour protéger leur propriété intellectuelle. Le directeur général de I'Office pakistanais de la propriété intellectuelle a déclaré qu'un des principaux objectifs du programme de sensibilisation du public à la propriété intellectuelle mis en œuvre par son office consistait à promouvoir l'utilisation de la propriété intellectuelle parmi les PME. Comme le fait remarquer le président directeur général du SMEDA, M. Yousuf Naseem Khokhar, les PME qui représentent plus de 90% de l'activité commerciale du pays, jouent un rôle vital dans le développement économique du Pakistan.

INTA dévoile sa campagne de lutte contre la contrefaçon

En mai 2012, l'Association internationale pour les marques (INTA), qui rassemble les plus grandes marques de mode et de produits de consommation a dévoilé sa campagne "attention aux faux!" dont l'objectif est de sensibiliser les adolescents à la valeur des marques et aux conséquences négatives que peut avoir l'achat de contrefaçons.

Cette initiative de sensibilisation est lancée par le biais des réseaux sociaux dont Facebook, des médias traditionnels et de l'organisation de manifestations particulières, par exemple, des visites dans les écoles. Elle comprend également une série de clips vidéo sur YouTube dans laquelle des adolescents partagent des expériences de la vraie vie lors d'achats de copies qui ont des conséquences dramatiques pour eux. Cette campagne est essentiellement axée sur les États‑Unis d'Amérique mais sera également mise en œuvre dans d'autres pays par la suite.

Les études initiales menées par l'INTA auprès de jeunes pour déterminer la manière dont ils perçoivent la contrefaçon illustrent clairement que s'ils ont, certes, conscience de l'existence de fausses marques et de vraies marques, ils ne comprennent pas bien le mal potentiel que la contrefaçon peut provoquer.

Comme l'explique le Directeur exécutif de l'INTA, Alan C. Drewsen, la campagne "attention aux faux!" est un moyen d'éduquer les adolescents aux problèmes de la contrefaçon mais aussi de les sensibiliser à la valeur de la propriété intellectuelle et au rôle majeur que jouent les marques dans notre vie quotidienne et dans l'économie. Le pouvoir d'achat des adolescents ne va aller qu'en augmentant et ils représenteront bientôt la prochaine génération de consommateurs. Pour cette raison, il s'agit là d'une excellente opportunité pour l'INTA de transmettre autant d'informations que possible aux adolescents pour les armer contre tous les risques économiques, sociaux et sur la santé que les produits de contrefaçon peuvent impliquer. Nous formons le vœu que ces informations influent sur leur décision d'achat la prochaine fois qu'ils se verront proposer des copies par un vendeur ou un site Internet. "

Explorez l'OMPI