World Intellectual Property Organization

L’actualité en bref

Avril 2011

Un aperçu de l’univers “nanoscopique”

Une équipe de chercheurs britanniques a récemment dévoilé le microscope optique le plus puissant au monde : ils ont utilisé de minuscules perles de verre pour saisir et canaliser des “ondes évanescentes” vers une optique classique, offrant ainsi aux scientifiques un aperçu de l’univers “nanoscopique”. Cette nouvelle technique, exposée dans la revue Nature Communications, permet aux chercheurs de simplement se pencher sur un microscope pour voir de leurs propres yeux des détails qui, en temps normal, ne sont visibles qu’à l’aide de méthodes indirectes comme la microscopie à force atomique ou la microscopie électronique à balayage. Il s’agit selon l’équipe d’une innovation riche de promesses pour la recherche biologique, notamment en ce qui concerne l’étude des activités des cellules, des bactéries et des virus à l’échelle nanométrique.

______________________

Le Maroc lance un nouveau fonds en faveur de l’innovation

Le Gouvernement marocain prévoit un fonds de USD56 millions en faveur de l’innovation et de la création de partenariats entre les universités et instituts de recherche et les milieux d’affaires. Cette initiative a été annoncée par le ministre marocain en charge de l’industrie, du commerce et des nouvelles technologies, M. Ahmed Reda, à la seconde Conférence sur l’innovation organisée à Skhirat, au Maroc, le 1er mars 2011. Ce fonds sera lancé dans le cadre d’un plan national complet visant à encourager la recherche et l’innovation dans l’intérêt du développement économique.

______________________

L’Union européenne inscrit une 1000e dénomination au registre des produits alimentaires de qualité

Le 15 février 2011, la Commission européenne a inscrit une 1000e dénomination au registre des produits alimentaires de qualité : le Piacentinu Ennes, un fromage de brebis italien produit dans la province d’Ennae, en Sicile. Depuis 1992, la CE tient deux registres contenant les dénominations de produits agricoles et de denrées alimentaires : le registre des appellations d’origine protégées (AOC) et des indications géographiques protégées (IGP) d’une part et le registre des spécialités traditionnelles garanties (STG) d’autre part. L’inscription de ces produits de qualité vise à lutter contre la fraude et l’imitation. Sur les mille produits inscrits, 506 correspondent à des AOC, 465 à des IGP et 30 à des STG. Selon une étude de la CE, les produits AOC et IGP représentaient en Europe un chiffre d’affaires estimé à quelque 14,2 milliards d’euros en 2007.

______________________

Un nouveau centre d’autorisation simplifie la procédure d’affranchissement des droits

Basé aux États‑Unis d’Amérique, le Copyright Clearance Center, Inc. (CCC), un organisme à but non lucratif jouant un rôle de chef de file en matière de solutions pour la concession de licences, vient de lancer sa “Rights Delivery Platform”. Pour la première fois, par le biais de la plate‑forme “copyright.com”, les utilisateurs pourront effectuer des recherches et obtenir l’autorisation d’utiliser et de partager le contenu de grands titres de la presse mondiale dans tout un éventail de domaines dont la science, la technologie, la médicine, les lettres, l’information, les affaires et la finance. “Nous gardons pour objectif de simplifier la procédure d’obtention d’autorisations en matière de droits d’auteur”, a déclaré Mme Diane Pierson, vice‑présidente de la division marketing du Copyright Clearance Center. “Plus riche que jamais, notre portail à guichet unique renferme désormais des millions de droits supplémentaires”. Cette plate‑forme propose également un système de recherche avancée par type de publication ou par langue et permet à des clients du monde entier de payer au moyen de leur carte de crédit dans leur monnaie locale.

______________________

Signature d’un accord entre YouTube et les artistes polonais

YouTube et l’Association des auteurs et compositeurs polonais (ZAIKS) ont récemment conclu un contrat de licence. Celui‑ci a pris effet le 1er janvier 2011 et vise à protéger les droits d’auteur des artistes polonais et à garantir le paiement de redevances pour les clips vidéo dans lesquels ils apparaissent sur YouTube.

En vertu de cet accord, les artistes polonais membres de la ZAIKS percevront un pourcentage non divulgué des recettes que YouTube tire des publicités qui accompagnent les clips vidéo.

M. Artur Waliszewski, directeur commercial de Google (Pologne) et propriétaire de YouTube, a déclaré que cet accord constituait un pas décisif pour les artistes polonais en ce sens qu’il leur offrait à la fois des possibilités de promotion et une rémunération.

YouTube a conclu plus de 10 000 accords de ce type avec différents organismes en charge des droits d’auteur dans le monde.

http://www.petosevic.com/resources/news/2011/02/000588
 

Explorez l'OMPI