Classes de contribution des États membres de l'OMPI ou de l'Union de Paris ou de l'Union de Berne [1]

Situation le 15 juillet 2017

Afghanistan Ster   Ghana Sbis   Pakistan S
Afrique du Sud IVbis   Grèce VI   Panama S
Albanie IX   Grenade Sbis   Papouasie-Nouvelle-Guinée Sbis
Algérie IX   Guatemala S   Paraguay Sbis
Allemagne I   Guinée Ster   Pays-Bas III
Andorre IX   Guinée-Bissau Ster   Pérou IX
Angola Ster   Guinée équatoriale Ster   Philippines IX
Antigua-et-Barbuda Sbis   Guyana Sbis   Pologne VI
Arabie saoudite VII         Portugal IVbis
Argentine VIbis   Haïti Ster      
Arménie IX   Honduras Sbis   Qatar IX
Australie III   Hongrie VI      
Autriche IVbis         République arabe syrienne S
Azerbaïdjan IX   Îles Cook Sbis   République centrafricaine Ster
      Inde VIbis   République de Corée IVbis
Bahamas Sbis   Indonésie VII   République de Moldova IX
Bahreïn S   Iran (République islamique d') VII   République démocratique du Congo Ster
Bangladesh Ster   Iraq IX   République démocratique populaire lao Ster
Barbade Sbis   Irlande IV   République dominicaine S
Bélarus IX   Islande VIII   République populaire démocratique de Corée Sbis
Belgique IV   Israël VIbis   République tchèque VI
Belize Sbis   Italie III   République-Unie de Tanzanie Ster
Bénin Ster         Roumanie VIbis
Bhoutan Ster   Jamaïque Sbis   Royaume-Uni I
Bolivie (État plurinational de) Sbis   Japon I   Rwanda Ster
Bosnie-Herzégovine Sbis   Jordanie S      
Botswana Sbis         Sainte-Lucie Sbis
Brésil VIbis   Kazakhstan IX   Saint-Kitts-et-Nevis Sbis
Brunéi Darussalam S   Kenya Sbis   Saint-Marin IX
Bulgarie VIbis   Kirghizistan IX   Saint-Siège IX
Burkina Faso Ster   Kiribati Ster   Saint-Vincent-et-les-Grenadines Sbis
Burundi Ster   Koweït IX   Samoa Sbis
            Sao Tomé-et-Principe Ster
Cabo Verde Sbis   Lesotho Ster   Sénégal Ster
Cambodge Ster   Lettonie IX   Serbie [2] VIII
Cameroun Sbis   Liban S   Seychelles Sbis
Canada IV   Libéria Ster   Sierra Leone Ster
Chili IX   Libye IX   Singapour IX
Chine IVbis   Liechtenstein VIII   Slovaquie VI
Chypre S   Lituanie IX   Slovénie VII
Colombie IX   Luxembourg VII   Somalie Ster
Comores Ster         Soudan Ster
Congo Sbis   Madagascar Ster   Sri Lanka S
Costa Rica S   Malaisie VIII   Suède III
Côte d'Ivoire Sbis   Malawi Ster   Suisse III
Croatie VIII   Maldives Sbis   Suriname Sbis
Cuba S   Mali Ster   Swaziland Sbis
      Malte Sbis      
Danemark IV   Maroc S   Tadjikistan IX
Dominique Sbis   Maurice Sbis   Tchad Ster
Djibouti Ster   Mauritanie Ster   Thaïlande IX
      Mexique IVbis   Togo Ster
Égypte IX   Micronésie (États fédérés de) Sbis   Tonga Sbis
El Salvador Sbis   Monaco VII   Trinité-et-Tobago S
Émirats arabes unis IX   Mongolie Sbis   Tunisie S
Équateur S   Monténégro IX   Turkménistan IX
Érythrée Ster   Mozambique Ster   Turquie VIbis
Espagne IV   Myanmar Ster   Tuvalu Ster
Estonie IX            
États-Unis d'Amérique I   Namibie Sbis   Ukraine IX
Éthiopie Ster   Népal Ster   Uruguay S
Ex-République yougoslave de Macédoine VIII   Nicaragua Sbis      
      Niger Ster   Vanuatu Ster
Fédération de Russie IV   Nigéria IX   Venezuela (République Bolivarienne du) IX
Fidji Sbis   Nioué Ster   Viet Nam S
Finlande IV   Norvège IV      
France I   Nouvelle-Zélande VI   Yémen Ster
               
Gabon Sbis   Oman IX   Zambie Ster
Gambie Ster   Ouganda Ster   Zimbabwe Sbis
Géorgie IX   Ouzbékistan IX      

(Total: 190 États)

__________________________________

1 Le système de contribution unique établi à compter du 1er janvier 1994 a remplacé les systèmes de contribution distincts de l'OMPI et des six unions financées par des contributions; autrement dit, chaque État paye désormais une contribution, qu'il soit membre de l'OMPI ou d'une ou de plusieurs des unions financées par des contributions. Le système de contribution unique comporte les classes suivantes, qui correspondent au nombre d'unités de contribution indiqué entre parenthèses: I (25), II (20), III (15), IV (10), IVbis (7,5), V (5), VI (3), VIbis (2), VII (1), VIII (1/2), IX (1/4), S (1/8), Sbis (1/16) et Ster (1/32).

2 La Serbie est l'État assurant la continuation de la Serbie-et-Monténégro à compter du 3 juin 2006.