World Intellectual Property Organization

WIPO GREEN : Un nouveau marché en ligne pour trouver des solutions écologiques au changement climatique

Genève, 28 novembre 2013
PR/2013/749

L’OMPI a lancé aujourd’hui un nouveau marché en ligne rassemblant un large éventail de parties à la recherche d’innovations partagées et de technologies respectueuses de l’environnement pour lutter contre le changement climatique.

La base de données et réseau WIPO GREEN met en présence les propriétaires de nouvelles technologies et les particuliers ou les entreprises qui cherchent à commercialiser, concéder sous licence ou distribuer d’une autre manière une technologie verte.  L’objectif est d’accélérer l’innovation et la diffusion des technologies vertes et de contribuer aux efforts déployés par les pays en développement pour lutter contre le changement climatique.

Le Directeur général de l’OMPI, M. Francis Gurry, a déclaré : “Les nouvelles technologies vertes ont un rôle important à jouer dans la lutte contre le changement climatique.  Notre objectif est de faire de WIPO GREEN une plate‑forme privilégiée d’accès aux technologies vertes, grâce à notre réseau croissant de partenaires et à des accords de collaboration novateurs avec les grandes bases de données mondiales de technologie.”

Directeur général Francis Gurry. (OMPI: WIPO)

Cette initiative s’articule autour d’une vaste base de données de technologies, inventions et brevets verts émanant d’un large éventail d’institutions, dont des petites et moyennes entreprises, des multinationales, des innovateurs et des universités du monde entier. 

WIPO GREEN a déjà reçu quelque 1000 contributions au cours d’une phase pilote, notamment dans le cadre des partenariats établis avec l’Association of University Technology Managers (AUTM) et l’East Africa Climate Innovation Network.  Le programme compte d’ores et déjà 35 partenaires.

M. Takeshi Ueno, président de l’Association japonaise pour la propriété intellectuelle (JIPA), partenaire de WIPO GREEN depuis le début du projet, a déclaré : “Le Japon est l’un des principaux innovateurs dans le domaine des technologies vertes, et WIPO GREEN offre aux entreprises japonaises la possibilité de se placer à l’avant‑garde des efforts mondiaux en matière de lutte contre le réchauffement climatique.  La JIPA met tout en œuvre pour permettre à ses affiliés de tirer parti de WIPO GREEN pour élargir leur audience.”

M. Sean Flanigan, président de l’Association of University Technology Managers, a indiqué ceci : “L’AUTM se réjouit d’être associée à cette ambitieuse initiative de l’OMPI.  Grâce au réseau WIPO GREEN et au Portail mondial des technologies de l’AUTM, il ne fait aucun doute que des milliers de technologies vertes mises au point dans les universités seront accessibles à des fins de prise de licences, de développement ou de partage et qu’elles apporteront une contribution significative aux économies des pays en développement comme aux efforts mondiaux de lutte contre le réchauffement climatique.”

M. Klaus Helmrich, membre du comité d’administration de Siemens (partenaire de WIPO GREEN) a déclaré ce qui suit : “Les technologies visant à réduire l’impact environnemental contribuent à la fois à la croissance économique et à l’amélioration du niveau de vie.  Nous favorisons donc leur diffusion.  WIPO GREEN est un vecteur prometteur pour la multiplication des transferts de technologies durables.”

Un représentant de l’organe qui dirige les efforts de l’ONU en matière de lutte contre le changement climatique s’est félicité du lancement de WIPO GREEN.  M. Mark Radka, du Programme des Nations Unies pour l’environnement et directeur par intérim du Centre et Réseau des technologies climatiques de la Convention‑cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC), a déclaré : “WIPO GREEN peut fournir aux pays en développement des informations cruciales sur les produits et services verts dont ils ont besoin à la fois pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et pour lutter contre les effets du changement climatique.  WIPO GREEN sert également de passerelle vers les différents services de propriété intellectuelle de l’OMPI, qui sont de précieux atouts dans la lutte contre le changement climatique.”

Francis Gurry, Directeur général sur WIPO GREEN.

À propos de WIPO GREEN

La base de données WIPO GREEN donne accès à un large éventail de produits, services et actifs de propriété intellectuelle verts et permet également aux particuliers et aux entreprises de faire part de leurs besoins en matière de technologies vertes.  L’accès est gratuit moyennant une inscription unique à l’adresse www.wipo.int/green.

  • La base de données offre aux fournisseurs de technologies vertes une meilleure visibilité pour leurs produits, services et actifs de propriété intellectuelle (inventions, brevets, technologies, savoir‑faire, etc.) qui sont à vendre ou à concéder sous licence, en les aidant à attirer des partenaires et des financements.
  • Elle met aussi en évidence les besoins technologiques, notamment en matière de technologies et d’actifs de propriété intellectuelle spécifiques, de financement, de formation et de services professionnels.
  • La liste des nouvelles technologies, actifs de propriété intellectuelle et experts qu’elle contient fait de cette base de données une ressource utile pour les investisseurs, les chefs d’entreprise et les responsables de la concession de licences qui souhaitent effectuer des transactions commerciales dans le domaine des technologies vertes.
  • Le réseau WIPO GREEN facilite les relations et les transactions commerciales en mettant en contact les fournisseurs et les utilisateurs de technologies vertes et en donnant accès à toute une série de services dans ce domaine.
  • Le réseau donne gratuitement accès à une liste en ligne de consultants et de prestataires de services en matière d’écotechnologies qui sont spécialisés dans des domaines tels que la gestion de la propriété intellectuelle, la concession de licences et l’investissement.
  • Le réseau sert également de passerelle vers des services en matière de propriété intellectuelle tels que ceux assurés par le Centre d’arbitrage et de médiation de l’OMPI.
  • Par l’intermédiaire du réseau, les membres peuvent rencontrer un large éventail de parties prenantes, telles que des PME, des multinationales, des organisations intergouvernementales, des investisseurs et des chercheurs, ouvrant ainsi de nouvelles opportunités de collaboration et de partenariat.

Partenaires

WIPO GREEN collabore étroitement avec ses partenaires officiels pour élaborer sa stratégie et ses activités.  Les institutions suivantes figurent notamment parmi les partenaires de WIPO GREEN :

  • Association japonaise pour la propriété intellectuelle (JIPA) (Japon)
  • Association of University Technology Managers (AUTM) (États‑Unis d’Amérique)
  • Bamboo Bikes Initiative (Ghana)
  • Banque asiatique de développement (BAsD) (Philippines)
  • CambridgeIP (Royaume‑Uni)
  • Centre international pour le commerce et le développement durable (ICTSD) (Suisse)
  • Chambre de commerce internationale (CCI) (France)
  • East Africa Climate Innovation Network (EACIN) (Kenya)
  • Ecomachines Incubator (Royaume‑Uni)
  • Fédération internationale des conseils en propriété intellectuelle (FICPI) (Suisse)
  • Forum national des gestionnaires de technologie (FORTEC) (Brésil)
  • GIVEWATTS (Suisse)
  • infoDev, Climate Technology Program (Banque mondiale) (États‑Unis d’Amérique)
  • Innovation Insights (Suisse)
  • Inovent Innovative Ventures (Turquie)
  • Institut brésilien de la propriété industrielle (INPI) (Brésil)
  • Intellectual Property for Sustainable Energy Ventures (IP*SEVA) (Allemagne/Japon)
  • Kenya Climate Innovation Centre (CIC) (Kenya)
  • Licensing Executives Society International (LESI) (États‑Unis d’Amérique)
  • Office des Nations Unies pour la coopération Sud‑Sud (UNOSSC) (États‑Unis d’Amérique)
  • Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) (Kenya);  y compris le Centre et Réseau des technologies climatiques (CTCN)
  • Public Interest Intellectual Property Advisors (PIIPA) (États‑Unis d’Amérique)
  • R20 Regions of Climate Action (Suisse)
  • Robin Paul Advisory LLP (Malaisie)
  • Sathguru Management Consultants (Inde)
  • Siemens (Allemagne)
  • SOLBEN (Mexique)
  • South‑South Global Assets and Technology Exchange (South‑South GATE) (Chine)
  • Strathmore University (Kenya)
  • The Innovation Hub (Afrique du Sud)
  • United Nations Global Compact (UNGC) (États‑Unis d’Amérique)
  • Université Sabanci (Turquie)
  • Villgro Innovations Foundation (Inde)
  • World Business Council on Sustainable Development (WBCSD) (Suisse)

Tous les partenaires de WIPO GREEN s’engagent à en respecter la charte PDF, charte de WIPO GREEN.

Pour plus de renseignements, on peut s’adresser à la Section des relations avec les médias (OMPI) :

  • Tél: (+41 22) - 338 81 61 / 338 72 24
  • Tlcp: (+41 22) - 338 81 40
  • Mél

Explorez l'OMPI