World Intellectual Property Organization

Le forum interrégional sur l’administration de la propriété intellectuelle axée sur les services et le développement s’achève

Genève, 3 juillet 2008
PR/2008/557

Un forum interrégional de deux jours sur l’administration de la propriété intellectuelle axée sur les services et le développement, organisé par l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI), s’est tenu les 1er et 2 juillet 2008 et a été l’occasion pour ses participants d’échanger des vues approfondies sur les difficultés institutionnelles et les enjeux politiques liés à la propriété intellectuelle ainsi que sur les perspectives et les réformes dans le cadre de stratégies globales de développement national visant à contribuer de manière constructive et perceptible au développement social, culturel et économique. Ce forum a été le premier à examiner de manière détaillée la question des besoins et des attentes des administrations de propriété intellectuelle de tous les pays.

Le programme du forum comprenait 10 vastes thèmes d’un intérêt fondamental pour les administrations de propriété intellectuelle souhaitant relever les défis de la propriété intellectuelle et saisir les possibilités qui se dessinent dans ce domaine, rendant ces administrations plus sensibles aux objectifs de développement national et les invitant à être en harmonie avec ceux‑ci. Le programme est disponible à l’adresse suivante : http://www.wipo.int/meetings/fr/details.jsp?meeting_id=16003
 
Parmi les questions essentielles examinées dans le cadre de ce forum figurait la nécessité de renforcer la sensibilisation à la propriété intellectuelle et à son rôle fondamental dans la promotion du développement. Les participants ont aussi examiné l’importance de la dimension du développement dans la formulation des politiques et des stratégies de propriété intellectuelle, conformément au Plan d’action de l’OMPI pour le développement. Les questions relatives aux techniques de l’information aux fins de la gestion de la propriété intellectuelle et au rôle des administrations de propriété intellectuelle dans les négociations internationales ont aussi été abordées. Le forum a aussi souligné l’importance de la coopération sous‑régionale, régionale et internationale lorsqu’il s’agit, pour les institutions, de relever les défis posés par la création et la gestion des actifs de propriété intellectuelle.

Le forum a mis l’accent sur les mesures pratiques visant à améliorer et élargir l’éventail des services à valeur ajoutée à la disposition de toutes les parties prenantes, y compris le public, en vue d’établir des relations avec la communauté des utilisateurs de la propriété intellectuelle et de s’assurer que les administrations de propriété intellectuelle sont davantage à même d’atteindre les objectifs de développement national. Les participants ont aussi étudié de nouvelles solutions aux défis posés à ces administrations, en termes de charge de travail, d’efficacité organisationnelle et de prestations de services à valeur ajoutée.
 
Le forum a été organisé compte tenu des recommandations formulées dans le Plan d’action de l’OMPI pour le développement, dans les domaines de l’assistance technique et du renforcement des capacités. Il a permis de rassembler de hauts fonctionnaires de la propriété intellectuelle de pays développés, de pays en développement et de pays les moins avancés ainsi que de pays à l’économie en transition, d’organisations sous‑régionales et d’organisations régionales, et des représentants d’un certain nombre de missions permanentes à Genève.
 
M. Narendra K. Sabharwal, vice‑directeur général, a ouvert le forum au nom du directeur général de l’OMPI et s’est félicité de l’importante participation internationale, faisant observer que les administrations et les offices de propriété intellectuelle ont un rôle prépondérant à jouer dans la transformation du vaste potentiel de développement de la propriété intellectuelle en avantages concrets et tangibles pour les pays, tout en soulignant que la mission des offices de propriété intellectuelle n’a jamais été aussi déterminante qu’aujourd’hui et qu’elle revêtait un aspect bien plus complexe et stratégique qu’il y a simplement une décennie. Il a reconnu que les offices de propriété intellectuelle étaient maintenant confrontés à un double défi : ils doivent non seulement améliorer l’efficacité, la productivité et la rentabilité en tant qu’institutions techniques mais aussi assumer le rôle d’organismes chargés du développement. Il a réaffirmé la volonté de l’OMPI de renforcer la coopération avec tous les pays et avec toutes les organisations régionales en vue d’aider ceux‑ci dans les efforts qu’ils déploient pour que la propriété intellectuelle soit utilisée avec succès dans la création d’avantages de développement concrets.
 
Les États membres de l’OMPI et les organisations régionales ont présenté des exposés sur les perspectives nationales et mondiales, et échangé des informations très intéressantes sur les défis à relever et les solutions éventuelles permettant de servir les divers intérêts des administrations de propriété intellectuelle de certains pays.
 
Les participants se sont félicités de l’opportunité de ce forum, ont pris note des activités aussi nombreuses que diversifiées de l’OMPI et ont dit leur gratitude à l’OMPI pour l’appui fourni à des fins d’assistance technique et d’activités de renforcement des capacités. Les participants ont exprimé le souhait que cette assistance se poursuive et se développe dans l’avenir. Ils ont à l’unanimité reconnu l’utilité et les retombées positives de ces délibérations, qui permettront d’appuyer les efforts que déploient les administrations de propriété intellectuelle pour s’axer davantage sur le développement et les services.
 
Participant à la cérémonie de clôture, M. Francis Gurry, directeur général élu, a de nouveau confirmé que l’OMPI continuerait à appuyer les mesures de renforcement des capacités, et a souligné la nécessité pour l’OMPI d’être attentive aux besoins, à l’attente, aux politiques et aux stratégies spécifiques des États membres dans l’utilisation de la propriété intellectuelle aux fins du développement.  À ce propos, M. Gurry a qualifié le renforcement de la coopération de l’OMPI avec ses États membres et la mise en œuvre efficace du Plan d’action de l’OMPI pour le développement de domaines d’une priorité absolue. 

Pour plus de renseignements, on peut s’adresser à la Section des relations avec les médias (OMPI) :
  • Tél: (+41 22) - 338 81 61 / 338 72 24
  • Tlcp: (+41 22) - 338 81 40
  • Mél

Explorez l'OMPI