Le directeur général de l’OMPI s’entretient avec le président de la République kirghize

Genève, 20 juin 2008
PR/2008/555

Le directeur général de l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI), M. Kamil Idris, a rencontré le président de la République kirghize, M. Kourmanbek Bakiev, les 16 et 17 juin 2008, à l’occasion d’une visite officielle au Kirghizistan destinée à célébrer le quinzième anniversaire de l’ouverture de l’Office national des brevets de la République kirghize. M. Idris a également rencontré le premier ministre, M. Igor Choudinov ainsi que plusieurs hauts représentants du gouvernement et du monde universitaire.

Lors de son entretien avec le président kirghize, M. Idris a réaffirmé que l’OMPI continuerait d’apporter son soutien afin de renforcer le système de propriété intellectuelle du pays. Le directeur général s’est félicité de la résolution de la République kirghize à se doter d’un système national de propriété intellectuelle efficace et a souligné l’importance de la propriété intellectuelle comme moyen efficace de promouvoir le développement économique, notamment pour les pays qui évoluent vers une économie de marché. Il a déclaré que, de nos jours, dans une économie mondiale fondée sur le savoir, la volonté nationale d’utiliser le système de la propriété intellectuelle dans un souci d’efficacité et dans une perspective stratégique est une condition indispensable au bien-être économique. M. Idris a insisté sur l’immense potentiel humain et la richesse du patrimoine culturel et folklorique du peuple kirghize, qui sont des ressources précieuses susceptibles d’améliorer le bien-être économique.
 
M. Kourmanbek Bakiev a fait observer que le système de la propriété intellectuelle était une source de croissance économique. Il a reconnu que c’était un moyen important de développer le potentiel humain du pays et de tirer parti de la valeur de son patrimoine culturel pour assurer la croissance et le développement économique du pays. Le président a déclaré que son pays s’engageait à prendre les mesures nécessaires pour tirer pleinement avantage du système de la propriété intellectuelle.
 
Les discussions qui ont eu lieu entre le premier ministre, M Choudinov, et M. Idris ont porté sur les moyens d’étendre la collaboration ancienne et fructueuse entre l’OMPI et la République kirghize. Le premier ministre a remercié l’Organisation pour son soutien continu et a souligné l’importance que son pays accorde à la protection de la propriété intellectuelle comme moyen de développer une économie fondée sur l’innovation. 
 
Lors de ses rencontres avec les plus hautes autorités kirghizes, le directeur général s’est engagé à soutenir un projet d’étude approfondie sur la contribution économique des industries créatives kirghizes ainsi que la mise en place d’une bibliothèque numérique.
Il a également déclaré que l’OMPI était disposée à continuer d’apporter son aide au Kirghizistan dans plusieurs domaines prioritaires dont la modernisation de la législation en matière de propriété intellectuelle, la mise en valeur des ressources humaines en ce qui concerne la propriété intellectuelle et le renforcement de l’application des droits de propriété intellectuelle.
 
Durant ces deux jours, la délégation de l’OMPI a pris part à plusieurs manifestations destinées à célébrer le quinzième anniversaire de la création de l’Office national des brevets de la République kirghize. À Bishkek, M. Idris s’est adressé aux participants d’un colloque international accueilli par l’Université nationale de la construction, du transport et de l’architecture (KSUSTA). À l’ouverture de la réunion, le recteur de l’université, M. A. Abydykalykov, a décerné le titre de docteur honoris causa à M. Idris. Pendant le colloque, le directeur général de l’OMPI s’est entretenu avec des hauts fonctionnaires nationaux, des universitaires, des décideurs et des représentants des milieux d’affaires. 
 
La délégation de l’OMPI a également participé, à Cholpon-Ata, à un colloque international sur la propriété intellectuelle et les savoirs traditionnels organisé par l’OMPI en coopération avec l’Office national des brevets de la République kirghize (Kyrgyzpatent), dirigé par M. Nadyr Tourganbaev. La réunion a essentiellement porté sur les stratégies de renforcement des capacités en matière de gestion des droits de propriété intellectuelle dans les pays en transition. Elle a également été l’occasion d’examiner les enjeux actuels entourant le renforcement du système kirghize de propriété intellectuelle, notamment en ce qui concerne la protection efficace des savoirs traditionnels dans ce pays.
 
Le Kirghizistan, devenu membre de l’OMPI en 1994, est partie à 20 traités administrés par l’OMPI.
Pour plus de renseignements, on peut s’adresser à la Section des relations avec les médias (OMPI) :
  • Tél: (+41 22) 338 81 61 / 338 72 24
  • Tlcp: (+41 22) 338 81 40
  • Mél