World Intellectual Property Organization

Le patrimoine culturel indonésien au centre d’une manifestation organisée avec le soutien de l’OMPI

Genève, 17 avril 2008
PR/2008/549

Dans le cadre de ses efforts en faveur de la protection du patrimoine culturel immatériel, l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI) s’est associée à la Mission permanente de l’Indonésie à Genève, l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) et l’Office des Nations Unies à Genève (UNOG) pour soutenir un spectacle donné par le théâtre d’ombre Wayang, merveilleux témoignage du patrimoine vivant de l’Indonésie.
 
Plus de 400 personnes ont assisté au spectacle, expression de multiples talents, riche en symbolique et mettant en scène diverses légendes, qui s’est tenu au Palais des Nations, le 15 avril 2008. Ce spectacle a été monté par la Fondation Yayasan Redi Waluyo d’Indonésie, qui compte dans ses rangs un marionnettiste âgé de sept ans, l’accompagnement musical étant assuré par le gamelan Kyai Gandrung de Genève. 
 
Dans son discours liminaire, M. Francis Gurry, vice‑directeur général de l’OMPI, a noté que les expressions culturelles traditionnelles faisaient partie des actifs intellectuels et culturels de l’Indonésie et témoignaient directement d’une riche diversité culturelle. Le système de la propriété intellectuelle vise à créer un environnement dans lequel les musiciens, les artistes interprètes ou exécutants peuvent obtenir une rémunération et une reconnaissance justes de leurs efforts tout en permettant au public de profiter de leur génie artistique. Le patrimoine culturel immatériel étant l’expression d’une riche et remarquable créativité en constante évolution, des mesures convenablement équilibrées dans le domaine de la propriété intellectuelle peuvent aussi contribuer à sa préservation, sa promotion et sa protection.
 
Les discussions animées au sein du Comité intergouvernemental de la propriété intellectuelle relative aux ressources génétiques, aux savoirs traditionnels et au folklore témoignent de la volonté de l’OMPI et de ses États membres de mieux comprendre les complémentarités entre la protection de la propriété intellectuelle et la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, a déclaré M. Gurry. Ce travail réalisé au niveau de l’élaboration des orientations à suivre est complété par des initiatives concrètes, telles que le projet de l’OMPI relatif au patrimoine créatif qui aide directement les dépositaires du patrimoine culturel à déterminer et promouvoir leurs droits lorsque leurs expressions culturelles sont archivées et diffusées au‑delà du cercle traditionnel. Dans le souci de renforcer la coopération avec d’autres institutions, l’OMPI a été heureuse de collaborer avec l’UNESCO et l’Office des Nations Unies à Genève à l’organisation de cette manifestation.
 
Le directeur général de l’Office des Nations Unies, M. Sergei Ordzhonikidze, le représentant permanent adjoint à la Mission permanente de la République d’Indonésie auprès de l’Office des Nations Unies et des autres organisations internationales à Genève, M. I. Gusti Agung Wesaka Puja, et un représentant du directeur général de l’UNESCO, Mme Kerstin Holst, ont aussi pris part à la cérémonie d’inauguration.
 
Une exposition de photographies sur le théâtre Wayang indonésien prises par le célèbre photographe japonais Yoshi Shimizu se tient jusqu’au 23 avril 2008 au Palais des Nations.

Pour plus de renseignements, on peut s’adresser à la Section des relations avec les médias (OMPI) :
  • Tél: (+41 22) - 338 81 61 / 338 72 24
  • Tlcp: (+41 22) - 338 81 40
  • Mél

Explorez l'OMPI