World Intellectual Property Organization

À propos du programme ARDI

Le programme d’accès à la recherche pour le développement et l’innovation (ARDI) vise à fournir aux organismes locaux à but non lucratif des pays les moins avancés un accès gratuit aux principaux périodiques scientifiques et techniques en ligne et aux offices de propriété industrielle de certains pays en développement un accès à coût abordable à ces mêmes périodiques scientifiques et techniques en ligne.

Le programme ARDI a été lancé en 2009 par l’Organisation Mondiale de la Propriété intellectuelle en collaboration avec 12 grands éditeurs (American Association for the Advancement of Science; American Institute of Physics; Elsevier; Institute of Physics; John Wiley & Sons; Oxford University Press; National Academy of Sciences; Nature Publishing Group; Royal Society of Chemistry; Sage Publications; Springer Science+Business Media; Taylor & Francis) et vise à promouvoir l’innovation et à aider les pays en développement à accéder aux connaissances.

L’accès à la littérature scientifique et technique est essentiel au processus d’innovation, car cette littérature représente une source importante de savoir scientifique et technique et qu’elle complète ainsi l’accès à l’information technique contenue dans les documents de brevet. Notamment dans des domaines tels que la biotechnologie et la chimie organique, une grande partie des informations les plus récentes et les plus pertinentes se trouvent dans les périodiques scientifiques et des publications similaires qui, par conséquent, sont indispensables pour bien comprendre l’état actuel de la technique.

L’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI) offre déjà un accès à une source précieuse d’informations scientifiques et techniques contenues dans les documents de brevet par l’intermédiaire de son service de recherche PATENTSCOPE. L’accès à l’information scientifique et technique contenue dans les périodiques et l’utilisation de cette information complètent et élargissent ces possibilités de recherche. En effet, dans certains domaines techniques tels que la biotechnologie, la médecine ou l’informatique, la plupart des informations les plus récentes et les plus pertinentes se trouvent dans les périodiques scientifiques et techniques.
Le programme aRDi a été mis au point en étroite collaboration avec des programmes similaires déjà mis en place par certaines institutions spécialisées de l’ONU dans leur domaine d’activité respectif :

En 2001, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a lancé, en collaboration avec six grands éditeurs, à savoir Blackwell, Elsevier Science, le Harcourt Worldwide STM Group, Wolters Kluwer International Health & Science, Springer Verlag et John Wiley, l’Interréseau Santé initiative d’accès aux recherches (HINARI), dont l’objectif est de permettre aux pays en développement d’accéder à la littérature dans les domaines de la médecine traditionnelle et de la santé. À ce jour, près de 90 éditeurs offrent un accès à plus de 6000 périodiques.

En 2003, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a emboîté le pas à l’OMS en lançant son propre programme intitulé “Système de recherche mondiale en ligne sur l’agriculture” (AGORA), relatif à la littérature du domaine agricole.

En 2006, le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) a lancé son programme d’Accès en ligne pour la recherche sur l’environnement (OARE) relatif à la littérature sur l’environnement. Ensemble, AGORA et OARE permettent aux pays en développement d’accéder à plus de 1300 périodiques.
 

Explorez l'OMPI