Propriété intellectuelle et technologies de pointe

Les deux dernières décennies ont connu une explosion des technologies qui transforment notre façon de travailler et de vivre dans un monde numérique toujours plus interconnecté. L’émergence et la fusion des technologies de pointe sont au cœur de ce qui est parfois aussi appelé la quatrième révolution industrielle ou l’industrie 4.0. Les technologies de pointe changent notre manière de faire des affaires, d’innover et de créer, et le rythme du changement s’accélère de façon exponentielle.

Les technologies de pointe offrent des possibilités de croissance économique.  Afin d’exploiter ces possibilités dans l’intérêt de tous, nous devons garantir que le système de la propriété intellectuelle continue de stimuler l’innovation et la création, et que les systèmes relatifs à l’administration de la propriété intellectuelle évoluent.

Le domaine des technologies de pointe évolue rapidement et il n’existe aucune définition reconnue. Toutefois, les technologies de pointe présentent des caractéristiques communes. Elles se situent au croisement des progrès scientifiques radicaux et de la mise en œuvre concrète. Elles modifient en outre notre façon de communiquer, de résoudre les problèmes, de fournir des biens et des services, de créer et de faire des affaires

Les technologies de pointe comprennent :

  • les technologies numériques telles que l’Internet des objets, la chaîne de blocs, l’intelligence artificielle, les mégadonnées et l’informatique en nuage,
  • les technologies physiques telles que la conduite autonome, l’impression 3D et les innovations matérielles, et
  • les technologies biologiques telles que le génie génétique, l’augmentation humaine et l’interface cerveau-ordinateur.

Si l’intelligence artificielle est à l’heure actuelle la nouvelle technologie la plus prolifique en matière de nombre de demandes de brevet et de brevets délivrés, l’Internet des objets est considéré comme la technologie la plus importante en matière de taille de marché.  Il est suivi, toujours en matière de taille de marché, par les technologies des mégadonnées, la robotique, l’intelligence artificielle, l’impression 3D et les technologies mobiles de cinquième génération (5G).

Les données et les actifs intangibles constituent le fondement de notre nouveau monde numérique. La propriété intellectuelle acquiert rapidement une importance croissante par rapport aux actifs tangibles.

Le système de la propriété intellectuelle dont nous disposons aujourd’hui a été mis au point en mettant l’accent sur la création humaine et l’innovation, et dans le but d’encourager le développement de technologies permettant le processus de production et le commerce de produits physiques. Le système de la propriété intellectuelle a également été conçu à une époque où le rythme de l’innovation et de la création était bien moins important qu’aujourd’hui.

L’une des tâches majeures auxquelles nous sommes aujourd’hui confrontés est de faire en sorte que le système actuel de la propriété intellectuelle continue de promouvoir l’innovation à l’ère des technologies de pointe.

À l’OMPI, la Division de la propriété intellectuelle et des technologies de pointe vise essentiellement à faciliter le dialogue et le renforcement des connaissances entre les États membres et d’autres parties prenantes en ce qui concerne l’incidence des technologies de pointe sur la propriété intellectuelle, pour favoriser des choix politiques éclairés et proposer des orientations et des outils pratiques afin de tous nous aider à explorer les questions de propriété intellectuelle dans le nouveau monde numérique.

Le Dialogue de l’OMPI sur la propriété intellectuelle et les technologies de pointe constitue l’élément principal de cet engagement.

Nous élaborons également des orientations et des outils pratiques relatifs aux technologies de pointe et à la propriété intellectuelle, et appuyons le transfert de connaissances et l’adaptation technologique des plateformes et outils destinés à l’administration de la propriété intellectuelle qui utilisent des technologies de pointe.

Si vous souhaitez participer, inscrivez-vous à la prochaine session du Dialogue de l’OMPI.  L’enregistrement à la quatrième session du Dialogue de l’OMPI, qui aura lieu les 22 et 23 septembre 2021 sur le thème “Les données dans un monde totalement interconnecté – au-delà de l’intelligence artificielle”, est ouvert.

Vous pouvez également nous contacter et nous vous ajouterons à notre liste de diffusion afin que vous soyez informé de nos travaux.

L’enregistrement à la quatrième session du Dialogue de l’OMPI, qui aura lieu les 22 et 23 septembre 2021 sur le thème “Les données dans un monde totalement interconnecté – au-delà de l’intelligence artificielle”, est ouvert.

S’enregistrer

Dialogue de l’OMPI sur la propriété intellectuelle et les technologies de pointe

Le Dialogue de l’OMPI fournit une enceinte ouverte et inclusive pour engager et faciliter les discussions et le renforcement des connaissances parmi le plus grand nombre possible de parties prenantes en ce qui concerne l’incidence sur la propriété intellectuelle des technologies de pointe, notamment l’intelligence artificielle.  Le Dialogue offre aux parties prenantes un cadre d’échange de premier plan au niveau mondial afin d’examiner l’incidence des technologies de pointe sur les droits de propriété intellectuelle dans ce domaine complexe qui évolue rapidement.

L’OMPI tient généralement deux sessions du Dialogue par an dans un format permettant la participation du plus grand nombre possible de personnes au niveau mondial.  Les thèmes abordés dans le Dialogue comprennent les utilisations et applications des technologies de pointe pour aider les offices de propriété industrielle et les titulaires de droits de propriété intellectuelle, ainsi que des discussions plus conceptuelles fondées sur les politiques.

La quatrième session du Dialogue de l’OMPI doit se tenir les 22 et 23 septembre 2021 et mettra l’accent sur les “Les données dans un monde totalement interconnecté – au-delà de l’intelligence artificielle”.  En savoir plus.

Zoom sur la technologie

Voici quelques exemples qui illustrent les activités de l’OMPI en pleine expansion concernant la propriété intellectuelle et les technologies de pointe.

(Photo: OMPI)

Intelligence artificielle

Le développement de l’intelligence artificielle dans toute une série de domaines techniques suscite un certain nombre de questions de politique générale en ce qui concerne la propriété intellectuelle.  La question principale est de savoir s’il faut modifier le système de la propriété intellectuelle pour garantir une protection équilibrée des œuvres et inventions produites par des machines, de l’intelligence artificielle elle-même et des données sur lesquelles repose son fonctionnement.

(Photo: Rick_Jo / iStock / Getty Images Plus)

Technologie de la chaîne de blocs

Le Comité des normes de l’OMPI (CWS) a mis en place une équipe d’experts chargée de la chaîne de blocs en 2018 afin d’étudier, entre autres, la possibilité d’utiliser la technologie de la chaîne de blocs pour l’administration de la propriété intellectuelle, de recueillir des informations sur les initiatives des offices de propriété intellectuelle relatives aux chaînes de blocs et d’établir une proposition de norme de l’OMPI applicable à la chaîne de blocs.

Technologies d’assistance

Le rapport 2021 de l’OMPI sur les tendances technologiques renferme la première analyse de grande ampleur de l’évolution technique et des tendances en matière de brevets dans le domaine des technologies d’assistance.

En savoir plus sur les technologies de pointe

Articles, rapports, actualités ou autres, nous publions des informations sur les thèmes les plus souvent abordés dans le domaine de la propriété intellectuelle et des technologies de pointe.

(Foto: peterschreiber.media / Getty Images)

Sur le chemin vers la protection de la propriété intellectuelle, les chaînes de blocs et le stockage crypté sont vos meilleurs amis

Marco Barulli, fondateur et directeur général de Bernstein.io à Munich, en Allemagne, estime que les plateformes numériques reposant sur des chaînes de blocs publiques et le stockage de données cryptées peuvent répondre de manière efficace aux besoins quotidiens des innovateurs et des créatifs de notre époque.

(Foto: anyaberkut / Getty Images)

Le droit des marques est-il à la traîne sur l’intelligence artificielle?

Capable de toucher au moindre aspect de notre quotidien, l’intelligence artificielle fait actuellement l’objet d’une vive controverse. La plupart des observateurs étudient l’incidence de cette technologie sur le droit des brevets, le droit d’auteur et le droit des dessins et modèles, mais qu’en sera-t-il de ses effets sur les modes d’achat de produits et services, et quelles seront les conséquences de ce changement sur le droit des marques?

(Foto: Rick_Jo / iStock / Getty Images Plus)

Transformer l’enregistrement des droits de propriété intellectuelle et renforcer la protection des droits non enregistrés grâce à la chaîne de blocs

Hadeel Ayoub, inventrice saoudienne à la tête de BrightSign, une jeune entreprise de haute technologie établie à Londres, nous explique comment lui est venue l’idée de développer BrightSign, un gant révolutionnaire fondé sur l’intelligence artificielle qui permet aux signeurs de communiquer directement sans l’aide d’un interprète.