La responsable du Secteur des brevets et de la technologie de l’OMPI nommée première championne de l’égalité des sexes dans le domaine de la propriété intellectuelle au sein de l’Organisation

4 octobre 2021

Lisa Jorgenson, vice-directrice générale de l’OMPI, a été désignée pour diriger une nouvelle initiative visant à encourager la participation des femmes au système de la propriété intellectuelle et sera la première championne de l’égalité des sexes dans le domaine de la propriété intellectuelle au sein de l’Organisation, a annoncé le Directeur général Daren Tang.

pct-news-organizations-first-ip-and-gender-champion-845

Après une longue carrière dans le secteur privé, Mme Jorgenson a pris la tête du Secteur des brevets et de la technologie de l’OMPI en 2020, supervisant un domaine qui comprend l’administration du Traité de coopération en matière de brevets (PCT), sur lequel repose le système international des brevets.

Mme Jorgenson est la première femme chargée du Secteur des brevets et de la technologie et sa nomination a envoyé un message fort sur l’importance que nous attachons à l’inclusivité, ayant été une fervente avocate des femmes et de la réduction des inégalités entre les sexes dans le domaine de la propriété intellectuelle et de la technologie pendant plus de 30 ans. Cette nomination apportera un nouvel élan à notre action en faveur de l’égalité des sexes dans l’écosystème mondial de la propriété intellectuelle,

a déclaré M. Tang.

Mme Jorgenson apporte à son nouveau rôle plus de 30 années d’expérience dans la promotion des opportunités pour les femmes et la lutte contre les inégalités entre les sexes dans les secteurs de la technologie et de la propriété intellectuelle.  “En tant que responsable, je suis profondément engagée dans la promotion des femmes dans les secteurs de l’innovation et de la créativité.  Œuvrer en faveur d’un système de propriété intellectuelle plus équilibré et plus équitable est l’une de mes principales priorités”, a déclaré Mme Jorgenson.

Le défi est de taille : en 2020, seuls 16,5% des inventeurs cités dans les demandes internationales de brevet (PCT) étaient des femmes, selon les statistiques préliminaires de l’OMPI.  Au cours de la dernière décennie, cette part a augmenté de 3,8 points de pourcentage mais, si les chiffres vont dans la bonne direction, les progrès restent lents.  L’OMPI estime que, au rythme actuel, la parité entre les inventeurs et les inventrices cités dans les demandes selon le PCT ne sera atteinte qu’en 2058.

Les demandes internationales de brevet déposées par l’intermédiaire du PCT constituent une mesure essentielle de l’activité innovante dans l’économie mondiale.  Elles donnent également une idée de la capacité des inventeurs – entreprises, particuliers et organisations – de tirer parti de la protection de leurs idées.  La faible représentation des femmes dans les demandes internationales de brevet est préoccupante, indiquant que le potentiel d’innovation des femmes est largement sous-exploité.

Au titre de cette nomination, Mme Jorgenson dirigera l’élaboration et l’exécution des programmes relevant de l’initiative de l’OMPI sur la propriété intellectuelle et l’égalité des sexes.  Dans le cadre de ses fonctions, Mme Jorgenson supervisera également la sélection d’un nouveau conseiller principal ou d’une nouvelle conseillère principale chargé de mettre en œuvre l’objectif stratégique de l’OMPI consistant à promouvoir et encourager la participation des femmes dans le domaine de la propriété intellectuelle moyennant divers programmes d’éducation, de recherche et de renforcement des capacités.

“L’une de nos priorités dans la création de ce rôle est de recenser et de créer des opportunités pour les femmes dans les sciences, les technologies, l’ingénierie et les mathématiques et dans d’autres domaines à forte intensité de propriété intellectuelle. Nous pensons que l’OMPI est particulièrement bien placée pour contribuer à la réalisation de ces objectifs compte tenu de sa capacité de promouvoir et encourager la prise en considération de la problématique hommes-femmes dans les législations, politiques et programmes de propriété intellectuelle du monde entier”, a-t-elle déclaré.

Le 13 octobre, Mme Jorgenson présidera une session organisée par l’OMPI et la coalition “Invent Together”, basée aux États-Unis d’Amérique, sur les politiques générales et l’écart entre les sexes dans le domaine de la propriété intellectuelle, qui n’est que l’un des nombreux événements et initiatives qui jalonneront son mandat et qui visent à améliorer l’accès des inventrices, innovatrices, créatrices et entrepreneuses au système de la propriété intellectuelle.

Mme Jorgenson prendra officiellement ses fonctions de championne de l’égalité des sexes dans le domaine de la propriété intellectuelle à partir d’octobre 2021.

Renseignements supplémentaires