Foodics : Associer l’industrie alimentaire à la technologie

Qu’il s’agisse d’une pause rapide dans un fast-food local ou d’une soirée mémorable dans un restaurant haut de gamme, le plaisir de manger à l’extérieur est rendu possible par un travail considérable en coulisses et par une industrie de la restauration florissante.

Gérer un restaurant exige bien plus que préparer et servir des commandes. Il s’agit d’une entreprise complexe qui fait intervenir de multiples variables, de la logistique alimentaire à la création de menus et de plats spéciaux, en passant par la gestion et la coordination des différentes catégories d’employés qui jouent un rôle essentiel à chaque étape des opérations du restaurant.

En offrant des solutions de haute technologie en temps réel, Foodics fournit à ses clients un système de gestion de restaurant tourné vers l’avenir. (Photo : avec l’aimable autorisation de Foodics)

Fondée en 2014 par Ahmad Al-Zaini et Mosab Al-Othmani, aujourd’hui respectivement PDG et directeur technique de l’entreprise, Foodics est une jeune entreprise florissante basée en Arabie saoudite qui aspire à offrir une solution de gestion de restaurant à la fois innovante et simple.

La société propose actuellement aux restaurateurs plus d’une centaine d’applications qu’ils peuvent intégrer de manière transparente dans leurs opérations commerciales afin de réaliser des gains d’efficacité et des économies.

C’est à l’époque où ils étaient étudiants, alors qu’ils fréquentaient régulièrement les cafés locaux, qu’ils ont eu l’idée de créer un logiciel intelligent fondé sur l’informatique en nuage destiné aux restaurateurs.

“Nous avons senti qu’il était nécessaire de renforcer la numérisation dans le secteur de l’alimentation et des boissons, notamment dans le processus de commande. Les restaurants rencontraient également des difficultés pour modifier ou changer leurs menus imprimés. C’est pourquoi nous nous sommes mis à la recherche d’une solution innovante pour eux et avons imaginé des tablettes numériques pour les menus”, explique M. Al-Zaini.

“Nous voulons devenir un véritable guichet unique pour les restaurateurs, en leur offrant un moyen simple et efficace de gérer leurs opérations, de la commande de leurs fournitures à la gestion de la relation avec leurs clients, en passant par l’acceptation et l’exécution des paiements”, a-t-il ajouté.

Foodics propose un système intégré de gestion de restaurant et de point de vente fondé sur l’informatique en nuage, auquel les restaurateurs peuvent accéder depuis leur iPad rapidement et dans plusieurs langues. Grâce à une série d’applications iOS complémentaires, Foodics est aujourd’hui au service de milliers de restaurants, food trucks, cafés et chaînes de restauration rapide au Moyen-Orient.

La solution en nuage de l’entreprise a révolutionné tous les aspects de la gestion d’un restaurant – front of house (gestion du service), back of house (gestion de la cuisine) et back office (marketing, comptabilité et finances, ressources humaines, inventaire, création de menus) et bien plus encore.

Vidéo : Grâce à une série d’applications iOS complémentaires, Foodics est aujourd’hui au service de milliers de restaurants, food trucks, cafés et chaînes de restauration rapide dans toute la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord, avec des bureaux en Arabie saoudite, aux Émirats arabes unis, en Jordanie, en Égypte et au Koweït. (Photo : Avec l’aimable autorisation de Foodics)

Naviguer dans l’industrie hôtelière à l’ère du COVID-19

Le secteur de l’alimentation et des boissons déploie des efforts considérables pour investir dans l’innovation numérique. Nous sommes fiers de voir nos clients sortir de la pandémie de Covid-19 plus forts que jamais.

Ahmad Al-Zaini et Mosab Al-Othmani, cofondateurs de Foodics

Si le secteur de l’hôtellerie et de la restauration a été durement touché par la pandémie de Covid-19, celle-ci a créé un débouché commercial pour la technologie alimentaire dans le secteur de la restauration. Les mesures de santé publique ont eu un impact considérable sur la façon dont les gens accèdent à l’industrie hôtelière et la vivent, avec des options de plats à emporter et des services de paiement numérique qui gagnent en popularité. Dans le même temps, l’évolution du secteur vers la numérisation s’est accélérée et de nombreux restaurants et bars se sont tournés vers le commerce électronique pour conserver leurs clients et leurs revenus.

Pour répondre à la demande, Foodics a soutenu activement les entreprises de restauration tout au long de la pandémie grâce à l’élaboration et à l’installation de l’application Foodics PAY. Ce nouveau produit permet aux restaurateurs d’accéder à une solution intégrée de paiement au point de vente qui leur permet d’accepter les cartes et les paiements numériques en toute sécurité.

“Nous avons assisté à une accélération significative de la numérisation des opérations dans les secteurs du commerce de détail et de l’alimentation et des boissons. Les entreprises ont dû créer ou renforcer leur présence en ligne pour suivre l’empreinte de leurs clients et leur offrir une expérience client optimale”, a déclaré M. Al-Zaini.

Foodics a tiré de précieux enseignements de la pandémie de coronavirus. L’entreprise s’engage à faire en sorte que ses clients restent concentrés sur leur activité, tandis que Foodics élabore des outils, des données et des connaissances pour les aider à prendre les bonnes décisions et à gérer leur activité sur le plan numérique. “Nous avons fortement investi dans une présence locale afin d’être en contact étroit avec nos clients et le secteur de l’alimentation et des boissons pour obtenir un appui concret, et nous nous sommes efforcés d’attirer et de retenir les meilleurs talents dès le départ”, est-il indiqué sur le site Web de la société.

Foodics propose plus d’une centaine d’applications destinées à fournir des solutions aux restaurateurs qui intègrent une technologie de pointe dans leurs activités commerciales. (Photo : avec l’aimable autorisation de Foodics)

Une innovation qui s’appuie sur la protection de la propriété intellectuelle

En plus de leur capacité d’innovation et de leur aptitude à élaborer des produits utiles et pratiques apportant une valeur ajoutée aux restaurateurs, Ahmad Al-Zaini et Mosab Al-Othmani ont réalisé que sans une protection adéquate de la propriété intellectuelle leur investissement serait menacé.

Chez Foodics, nous essayons de favoriser un environnement qui encourage l’innovation et l’esprit d’entreprise, en fournissant à nos employés les outils nécessaires pour développer leurs idées au sein du secteur. Mais nous nous sommes vite rendu compte qu’au cours du processus de création, ces innovations pouvaient être volées et que les droits de propriété intellectuelle pouvaient nous aider à protéger notre travail.

Ahmad Al-Zaini et Mosab Al-Othmani, cofondateurs de Foodics

L’entreprise est désormais résolument tournée vers la propriété intellectuelle. Elle a enregistré un certain nombre de marques et a mis à jour ses contrats pour s’assurer qu’ils contiennent des clauses relatives à la propriété intellectuelle. “Foodics opère sur un marché hautement concurrentiel où les besoins de l’industrie évoluent quotidiennement. C’est pourquoi il est si important pour nous de protéger l’investissement financier que nous faisons dans le développement de nos innovations par la propriété intellectuelle”, a indiqué Ahmad Al-Zaini.

“Les jeunes entreprises comme Foodics sont souvent fondées sur l’innovation et il est donc fondamental que les offices nationaux de propriété intellectuelle mettent les informations sur la propriété intellectuelle à la disposition des petites entreprises. La mise en place d’une stratégie efficace en matière de propriété intellectuelle est essentielle pour des entreprises comme Foodics, car elle nous permet de protéger nos actifs incorporels, augmente la valeur de notre entreprise et nous rend plus attrayants pour les investisseurs potentiels”, a ajouté M. Al-Zaini.

Nous conseillons donc aux entreprises comme la nôtre d’enregistrer l’ensemble de leurs nouvelles idées, dessins et modèles et innovations, car cela paie!