Le programme conjoint OMPI-PRV de perfectionnement international sur la propriété intellectuelle et les ressources génétiques à l’appui de l’innovation accueille sa promotion 2020, constituée de participants de neuf pays asiatiques et africains.

21 octobre 2020

Le programme de perfectionnement international sur la propriété intellectuelle et les ressources génétiques à l’appui de l’innovation, une coopération entre l’Office suédois des brevets et de l’enregistrement (PRV) et l’OMPI, a commencé par la cérémonie d’ouverture virtuelle qui s’est tenue le 15 octobre 2020.

La cérémonie d’ouverture a commencé par un discours de politique liminaire de M. Fadjry Djufry, directeur général du centre indonésien pour la recherche et le développement en matière de biotechnologie agricole et de ressources génétiques (IAARD).

M. Djufry a relevé les retombées positives et la contribution du programme de perfectionnement concernant la gestion de la propriété intellectuelle de l’IAARD. Comme il l’a expliqué, depuis 2017, quatre générations de participants de l’IAARD ont pris part au programme de perfectionnement international qui n’est pas seulement profitable sur le plan individuel, mais aussi pour l’institution.

La collaboration et l’engagement entre l’IAARD, l’OMPI et le PRV doivent être poursuivis et renforcés. J’espère sincèrement que ce programme de perfectionnement international donnera naissance à de brillantes idées et suscitera une collaboration internationale susceptible d’apporter des solutions à des défis mondiaux liés à l’innovation en matière de propriété intellectuelle et de ressources génétiques.

M. Fadjry Djufry

M. Wend Wendland, directeur de la Division des savoirs traditionnels de l’OMPI, a accueilli les participants au nom du Directeur général de l’OMPI, M. Daren Tang. Cette année, le groupe du programme de perfectionnement international se compose de 27 participants issus de neuf pays d’Asie et d’Afrique (Bangladesh, Cambodge, Indonésie, Kenya, Malawi, Mozambique, Tanzanie, Ouganda et Zambie).

Je suis certain qu’il s’agira d’une excellente occasion de partager des connaissances et des expériences actuelles, et de sensibiliser à la façon d’utiliser la propriété intellectuelle comme un outil de soutien de l’innovation dans vos pays, au profit des petits cultivateurs et des exploitations commerciales, des institutions de recherche et de l’industrie locale. La participation de l’OMPI à ce programme est la preuve de notre ferme résolution à renforcer les capacités parmi les parties prenantes, afin d’utiliser efficacement le système de la propriété intellectuelle en faveur de l’innovation dans les sciences de la vie.

M. Wend Wendland

Le programme vise en premier lieu à renforcer les capacités quant à l’utilisation des systèmes de propriété intellectuelle en lien avec les ressources génétiques dans le meilleur intérêt des parties prenantes dans le domaine, et pour soutenir l’innovation en tant que facteur contribuant à une croissance économique accrue et à une réduction de la pauvreté. Chaque participant mettra en œuvre un projet à l’échelle locale ou nationale. Les principaux groupes ciblés par le programme de perfectionnement international sont les responsables politiques et leurs conseillers, ainsi que les décideurs du secteur public, les universités, les organismes de recherche, le secteur privé ou les organisations liées à l’agriculture concernées par des questions relatives à la propriété intellectuelle en lien avec des ressources génétiques. À compter de 2021, le contenu du programme s’élargira pour couvrir la propriété intellectuelle en lien avec les savoirs traditionnels.

Le programme est soutenu par la Swedish International Development Cooperation Agency (Sida) et implique également des partenaires suédois, à savoir l’Université suédoise des sciences agricoles (SLU), l’Initiative suédoise de réseau agricole international (SIANI) et We Effect.

Pour en savoir plus, abonnez-vous aux mises à jour de l’OMPI sur les savoirs traditionnels.