Francis Gurry a dirigé l’OMPI en qualité de Directeur général du 1er octobre 2008 au 30 septembre 2020.

Journée mondiale de la propriété intellectuelle 2010 – Innovation : lien entre les mondes

Genève, 23 avril 2010
PR/2010/637

Cette année, la Journée mondiale de la propriété intellectuelle, qui se tient le 26 avril 2010 et qui marque également le quarantième anniversaire de l’OMPI, est consacrée à la façon dont les technologies de l’innovation ont créé une société mondialisée et interdépendante.

La Journée mondiale de la propriété intellectuelle est une manifestation annuelle autour de laquelle les États membres de l’OMPI organisent une palette d’activités destinées à sensibiliser le public au rôle de la propriété intellectuelle dans la vie quotidienne, et à honorer les contributions inestimables des innovateurs et créateurs du monde entier.
 
Dans son message à l’occasion de cette journée, le directeur général de l’OMPI, M. Francis Gurry, souligne le rôle du système de propriété intellectuelle dans le développement et la diffusion de ces technologies Vidéo, Journée mondiale de la PI, Message du DG, nouvelle fenêtre Vidéo. Par exemple, grâce aux incitations inhérentes au système de propriété intellectuelle, un nombre croissant de personnes dans le monde, y compris celles qui se trouvaient auparavant dans des communautés isolées, ont désormais accès à des techniques de pointe en matière d’information et de communication. Celles‑ci facilitent l’accès à un large éventail de sources d’information et de services qui transforment et améliorent la vie de millions d’individus.
 
Le système de propriété intellectuelle est un élément essentiel du processus qui permet à l’innovation de relier le monde. Il facilite le partage des informations techniques, faisant en sorte que les deux éléments indispensables que sont le savoir‑faire et l’ingéniosité puissent être partagés avec d’autres personnes à la recherche de solutions, et fournit un cadre pour commercialiser et diffuser les technologies. Le système de propriété intellectuelle contribue également à structurer la collaboration nécessaire pour faire face aux formidables défis mondiaux qui doivent être relevés au niveau planétaire, tels que le changement climatique, la sécurité alimentaire et l’accès aux soins de santé.
 
La dixième Journée mondiale de la propriété intellectuelle coïncide aussi avec le quarantième anniversaire de l’entrée en vigueur de la Convention instituant l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle. Cette Convention a été élaborée dans le cadre d’une conférence de cinq semaines réunissant les États membres des BIRPI (le prédécesseur de l’OMPI, appelé Bureaux internationaux réunis pour la protection de la propriété intellectuelle), qui s’est tenue à Stockholm en 1967.
 
L’accord intervenu à cette époque, et matérialisé dans le texte de la Convention, a non seulement fondé l’OMPI, mais a aussi entraîné la révision des deux traités essentiels de l’Organisation – la Convention de Paris de 1883 pour la protection de la propriété industrielle (qui comptait alors 77 parties contre 173 aujourd’hui), et la Convention de Berne de 1886 pour la protection des œuvres littéraires et artistiques (58 parties au départ contre 164 aujourd’hui). Il a également modifié cinq arrangements particuliers établis en vertu de la Convention de Paris, portant principalement sur l’enregistrement et le classement des marques, l’enregistrement des dessins et modèles industriels et la protection des appellations d’origine.
 
Ces 40 dernières années, les six traités originaux administrés par les BIRPI se sont multipliés, parallèlement à l’évolution du paysage technologique. Ils sont désormais au nombre de 24, y compris la Convention instituant l’OMPI. L’Organisation compte actuellement 184 États membres.
Pour plus de renseignements, on peut s’adresser à la Division de l’information et des medias de l’OMPI:
  • Tél: (+41 22) 338 81 61 / 338 72 24
  • Mél