La Commission européenne et l’OMPI lancent un projet de modernisation du système de propriété intellectuelle du Bangladesh

Genève, 4 novembre 2008
PR/2008/573

Le 2 novembre 2008, la Commission européenne et l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI) ont lancé un projet visant à moderniser le système de propriété intellectuelle du Bangladesh et à aider ce pays à tirer le plus grand profit de la protection de la propriété intellectuelle. À l’aide de diverses mesures de renforcement des capacités, ce projet est destiné à promouvoir une gestion efficace et une utilisation stratégique du système de propriété intellectuelle afin de soutenir la création de richesses ainsi que le développement social et cultural. Il répondra aux défis auxquels fait face le Bangladesh pour se conformer à ses obligations internationales et fera en sorte que le système national de propriété intellectuelle évolue conformément aux objectifs de développement du pays.  

Deux principaux groupes d’activités seront mis en place dans le cadre de ce projet. Le premier groupe a pour objectif de contribuer à la modernisation de la législation du Bangladesh en matière de propriété intellectuelle et de renforcer les systèmes d’administration de la propriété intellectuelle afin d’améliorer la prestation des services, ce qui nécessitera une rationalisation, une simplification et, le cas échéant, une automatisation des fonctions administratives au sein des offices de propriété intellectuelle. Le second groupe devra maximiser l’utilisation de la propriété intellectuelle en tant que moteur de développement économique, social et culturel. Le projet inclura un programme de sensibilisation du public en vue de faire mieux connaître la propriété intellectuelle dans des secteurs‑clés, notamment les universités, les instituts de recherche‑développement, les petites et moyennes entreprises (PME), les industries créatives et les milieux d’affaires. Il encouragera également l’enseignement de la propriété intellectuelle et l’éducation en la matière en créant des bourses de recherche, en mettant au point des cours et en établissant des liens avec les cours d’enseignement à distance de l’OMPI.
 
Les objectifs primordiaux du projet sont le développement et le renforcement du système de propriété intellectuelle afin de mettre en œuvre avec efficience et efficacité une culture de l’innovation et de la créativité et de promouvoir cette culture. Ce projet est également censé favoriser la mise en place d’un environnement attractif pour les investissements étrangers et propice au transfert de technologie et contribuer ainsi à la réalisation des objectifs que s’est fixés le Bangladesh en matière d’économie et de développement.
 
Le succès de ce projet permettra aux utilisateurs du système de propriété intellectuelle du Bangladesh – y compris les milieux d’affaires, les chercheurs, les inventeurs, les auteurs, les artistes et les musiciens – d’acquérir et de protéger leurs droits plus facilement et plus efficacement.
 
Le projet a été lancé à Dacca le 2 novembre 2008, en présence de Mme Rasheda K. Choudhury, conseillère au Ministère des affaires culturelles, de M. Debapriya Bhattacharya, ambassadeur et représentant permanent, Mission permanente de la République populaire du Bangladesh auprès de l’Office des Nations Unies et des autres organisations internationales ayant leur siège à Genève, et de M. Stefan Frowein, ambassadeur et chef de la délégation de la Commission européenne au Bangladesh. Ont également assisté à la cérémonie M. Sheikh Enayet Ullah, secrétaire du Ministère des industries ainsi que d’autres hauts fonctionnaires du Gouvernement du Bangladesh.
Pour plus de renseignements, on peut s’adresser à la Division de l’information et des medias de l’OMPI:
  • Tél: (+41 22) 338 81 61 / 338 72 24
  • Mél