Nouvelles collections nationales et informations figurant dans le dossier mondial consultables dans PATENTSCOPE

6 janvier 2021

Les collections nationales de brevets de la République tchèque, de l’ancienne Tchécoslovaquie, des Pays-Bas, de la Serbie, de la Slovaquie et de la Suède sont désormais accessibles via le système PATENTSCOPE de recherche en matière de brevets à l’échelle mondiale de l’OMPI.

Les collections de la République tchèque et de l’ancienne Tchécoslovaquie contiennent plus de 437 000 entrées;  la collection des Pays-Bas contient plus de 216 000 entrées;  la collection de la Serbie contient près de 15 000 entrées;  la collection de la Slovaquie contient plus de 33 000 entrées;  et la collection de la Suède contient près de 190 000 entrées.

Cela porte à 69 le nombre de collections nationales ou régionales qui peuvent être consultées dans PATENTSCOPE.  Les collections de l’Union soviétique et de la République démocratique allemande comptent désormais comme des collections individuelles : auparavant, elles étaient incluses, respectivement, dans les collections nationales de la Fédération de Russie et de l’Allemagne.  Cette nouvelle répartition vise à refléter les codes à deux lettres de ces deux anciens États qui figurent dans la norme ST.3 de l’OMPI.

Quatre millions de modèles d’utilité du Japon peuvent aussi être consultés désormais dans PATENTSCOPE.  Pour ce faire, saisissez la requête ci-après : CTR:JP and ( DTY:U OR DTY:Y OR DTY:U? OR DTY:Y?).

Les informations figurant dans le dossier mondial concernant l’Inde, la Nouvelle-Zélande et la République de Corée peuvent aussi être consultées désormais dans PATENTSCOPE.