L’Azithromycine : l’un des antibiotiques les plus vendus au monde

  • Nom: Pliva d.d.
  • Pays / Territoire: Croatie
  • Droit(s) de P.I.: Brevets, Marques
  • Date de publication: 28 juillet 2009
  • Dernière mise à jour: 25 août 2021

Généralités

Pliva est une société pharmaceutique croate dont le siège est à Zagreb. À la fin des années 70, une équipe de chercheurs de Pliva a découvert un antibiotique baptisé Azithromycine. Les premiers essais ont révélé que l’Azithromycine était un antibiotique extrêmement efficace capable de rester plus longtemps dans les tissus cellulaires des animaux que d’autres antibiotiques analogues.

Au terme de plusieurs années de recherche, Pliva était parvenue à élaborer un très bon médicament au potentiel thérapeutique et commercial énorme. Cependant, Pliva était à l’époque loin derrière les grandes sociétés pharmaceutiques de renommée internationale et ne disposait pas des fonds nécessaires pour commercialiser son produit dans le monde et récolter tous les fruits de ses recherches.


L’Azithromycine est l’un des antibiotiques les plus vendus au monde.

Brevets et concession de licences

En 1981, Pliva a déposé une demande de brevet pour l’Azithromycine dans l’ex Yougoslavie et elle a ensuite breveté cet antibiotique dans le monde entier, y compris aux États Unis d’Amérique où il faisait encore l’objet d’essais en vue de son approbation définitive par les autorités sanitaires compétentes.

La protection par brevet de l’Azithromycine s’est avérée être la clef de son succès commercial : des scientifiques de la multinationale pharmaceutique Pfizer Inc. sont tombés par hasard sur le brevet de Pliva alors qu’ils compulsaient des documents dans la base de données de l’Office des brevets et des marques des États Unis d’Amérique (USPTO) et ont découvert l’énorme potentiel de l’antibiotique. Comptant parmi les principaux laboratoires pharmaceutiques d’Amérique et possédant une chaîne de distribution dans le monde entier, Pfizer était à même d’offrir à Pliva une filière idéale pour la commercialisation de son antibiotique.

En 1986, les discussions engagées entre les deux compagnies ont débouché sur la conclusion d’un accord de licence aux termes duquel elles pouvaient, ainsi que le public, profiter de la commercialisation de ce puissant antibiotique. L’accord stipule que Pfizer a le droit de vendre l’Azithromycine dans le monde entier. En revanche, Pliva conserve le droit de vendre le produit en Europe centrale et orientale et de percevoir des redevances sur les ventes de Pfizer.

Marques

En 1988, Pliva a lancé l’Azithromycine en Europe centrale et orientale sous sa marque internationalement enregistrée Sumamed®. Ayant pris conscience des avantages présentés par l’enregistrement de la marque Sumamed à l’échelle internationale, Pliva a ensuite enregistré plus de 20 autres marques pour protéger d’autres produits en vertu du Système de Madrid.

Résultats commerciaux

Avec un volume total de ventes atteignant 2 milliards de dollars É. U. en 2005, Zithromax – nom commercial donné à l’Azithromycine par Pfizer – est devenu l’un des antibiotiques de marque les plus vendus aux États Unis d’Amérique et dans le monde, avant de commencer à régresser à la suite de la perte de la protection par brevet en 2006 et de la concurrence entre génériques qui en est résultée. Toutefois, la position forte et reconnue de Zithromax sur le marché lui a permis de contrôler la perte de ces parts de marché.

Pour une compagnie pharmaceutique comme Pliva qui possède des petites structures comparativement à son preneur de licence Pfizer, l’accord de licence s’est traduit par un accroissement spectaculaire du chiffre d’affaires annuel de l’entreprise, qui lui a permis de financer son expansion en Europe et aux États Unis d’Amérique.

Pliva est devenue la plus grande entreprise pharmaceutique de Croatie et l’une des plus grandes d’Europe centrale et orientale en termes de vente. En 2006, Pliva a perdu ses droits et est devenu le bras européen de Barr Pharmaceuticals Inc. pour les génériques, créant une société pharmaceutique de réputation mondiale. À la fin 2008, Pliva s’est intégrée dans la société Teva Pharmaceutical Industries Ltd.

La protection par brevet : une porte ouverte sur la concession de licences et la commercialisation internationale

Cet exemple montre clairement dans quelle mesure une compagnie pharmaceutique de taille relativement petite peut tirer parti d’une forte protection par brevet en l’associant à une politique commerciale avisée. Les entreprises qui consentent des investissements importants dans la recherche développement trouvent dans le système de la propriété intellectuelle un instrument utile pour commercialiser le fruit de leurs recherches, leur ouvrant ainsi la route vers des marchés éloignés qui pourraient leur paraître inaccessibles.