Énergies autonomes au service du développement

Nom:Uncharted Play Inc.
Pays / Territoire:États-Unis d'Amérique, Nigéria
Droit(s) de P.I.:Brevets, Marques
Date de publication:28 mai 2014
Dernière mise à jour:29 mars 2018

Uncharted Play, États-Unis d’Amérique/Nigéria

Des entrepreneurs des quatre coins du monde ont conjugué l’envie de jouer des enfants, universelle, au désir de trouver des solutions pour relever des défis mondiaux impérieux tels que les difficultés d’accès à l’énergie durable. Cet objectif aussi noble qu’ambitieux est à l’origine de la création d’Uncharted Play, une entreprise spécialisée dans le développement de produits basée à New York (États-Unis d’Amérique).

Uncharted Play met au point des ballons de football, des cordes à sauter et d’autres produits innovants qui génèrent de l’électricité
pendant qu’ils sont utilisés (Photo : Uncharted Play)

Au départ, Uncharted Play a été créée pour mettre au point une invention simple et efficace : un ballon de football, dénommé SOCCKET, permettant de générer de l’électricité à partir de l’énergie cinétique accumulée pendant une partie de football. Cette énergie est ensuite convertie en électricité et emmagasinée et peut être utilisée pour recharger de petits appareils tels qu’une lampe de bureau ou un téléphone portable.

Outre le ballon SOCCKET, Uncharted Play a créé un certain nombre de produits ludiques, et toujours fonctionnels, parmi lesquels on trouve une corde à sauter qui elle aussi génère de l’électricité à partir de l’énergie qu’elle emmagasine et qui permet de recharger de petits appareils. En parallèle, la PME a mis au point une stratégie solide en matière de marque, de commercialisation, de financement et de partenariat et a eu recours au système de la propriété intellectuelle pour faire connaître et protéger ses idées.

La PME a ainsi obtenu des résultats commerciaux encourageants ainsi qu’une reconnaissance internationale en tant que pionnière de la création de produits ludiques, bons pour la santé et éducatifs qui génèrent de l’énergie par le jeu. Des millions de personnes vivant aux quatre coins de la planète (et en particulier dans des régions pauvres en ressources énergétiques) ont désormais accès à des solutions énergétiques durables, d’un coût abordable et indépendantes du réseau.

Invention

À l’intérieur du ballon SOCCKET, un générateur est couplé à un mécanisme gyroscopique comportant un aimant pour convertir l’énergie cinétique (créée lorsque l’on frappe dans le ballon) en électricité, laquelle est emmagasinée dans une batterie. Après seulement 15 minutes de jeu, le ballon peut emmagasiner et produire une quantité d’énergie suffisante (d’une puissance de six watts pour le premier prototype) pour alimenter une lampe de bureau pendant trois heures ou recharger un téléphone portable au moyen d’un adaptateur. SOCCKET est bien plus que le produit phare d’Uncharted Play; cette invention unique et opportune permet d’apporter de la lumière, de la joie et de l’espoir ainsi que d’améliorer les conditions de vie de millions de personnes qui n’ont pas accès à un approvisionnement durable en énergie.

Le ballon SOCCKET, prêt à l’emploi, auquel une lampe est attachée (Photo : Uncharted Play)

Recherche-développement

Le ballon SOCCKET – un mot-valise formé à partir de “soccer” (football) et “socket” (prise de courant) – a été créé en 2008 par quatre étudiantes de troisième année en lettres, sciences et sciences humaines de l’Université Harvard (États-Unis d’Amérique) : Jessica Matthews, Julia Silverman, Jessica Lin et Hemali Thakkar (ci-après les “inventrices”). L’idée à l’origine de ce ballon est apparue aux inventrices pendant un cours sur la santé dans le monde dont l’objet était d’inciter les étudiants à mener une réflexion sur un défi mondial impérieux et à proposer une solution faisant appel au design et à la science.

En se fondant sur leur connaissance de différentes régions pauvres en ressources énergétiques (Mme Matthews, par exemple, est d’origine nigériane), les étudiantes ont mis en évidence deux points centraux : premièrement, le football est un sport largement pratiqué dans le monde entier et, deuxièmement, de nombreuses personnes dans le monde n’ont pas accès à l’électricité durable. Les étudiantes ont établi un parallèle entre ces observations et la possibilité d’utiliser l’énergie cinétique emmagasinée par une balle en mouvement pour générer de l’électricité ultérieurement : l’idée à l’origine du ballon SOCCKET était née.

Le prototype original du ballon SOCCKET n’était toutefois pas composé d’une balle normale; il combinait une boule d’exercice pour hamster et une lampe-torche qui se rechargeait en la secouant et produisait de la lumière. En faisant rouler la boule pour hamster, ce qui agitait la lampe-torche placée à l’intérieur, les créatrices du ballon SOCCKET espéraient que le dispositif produirait de la lumière. Ce fut le cas.

Cette simple expérimentation avait démontré la viabilité de leur idée. Cependant, lorsque les inventrices présentèrent leur ballon de football potentiellement révolutionnaire aux étudiants en ingénierie d’Harvard, ces derniers accueillirent leur idée avec scepticisme. Les inventrices, qui n’avaient suivi aucune formation en ingénierie, ne se laissèrent pas décourager pour autant et allèrent de l’avant avec ce qu’elles considéraient être une bonne idée. Comme le dit Mme Matthews, “Innover est incroyablement facile lorsque l’on n’a aucune idée des conditions préexistantes”.

En effet, les inventrices avaient dû mener elles-mêmes leurs travaux de recherche-développement initiaux, sur l’Internet et dans des bibliothèques, quant aux principes fondamentaux de la physique et de l’ingénierie. Dans les semaines ayant suivi la création de leur prototype, les inventrices avaient acquis suffisamment de connaissances au sujet de leur idée pour pouvoir convaincre d’autres personnes de se joindre à elles, notamment des professeurs, des membres des services d’octroi de financement (qui avaient financé une partie du processus initial de recherche-développement) et des amis du département d’ingénierie d’Harvard.

Un an plus tard, grâce au soutien de mentors et de leurs pairs (et après avoir décroché quelques financements), les inventrices purent se lancer dans la phase suivante du développement du ballon SOCCKET : les essais sur le terrain pour démontrer la faisabilité de leur concept. Elles se rendirent donc dans certains pays d’Amérique latine et d’Afrique dans lesquels se trouvaient sans doute le plus d’utilisateurs potentiels de leur invention et où cette dernière aurait certainement le plus d’impact, et confièrent le prototype de SOCCKET à des enfants.

Dans l’un de ces pays, l’Afrique du Sud, les enfants essayaient le ballon avec la Coupe du monde de football (2010) – qui se tenait dans leur pays – comme toile de fond.

Au cours du processus de validation du concept, les inventrices ont obtenu des retours précieux de la part des enfants, notamment quant à leurs habitudes de jeu et aux différents types de terrain sur lesquels ils le pratiquaient (non seulement des terrains plats et recouverts d’herbe, mais aussi des terrains accidentés, souvent humides et boueux, ou secs et irréguliers). Le processus de validation du concept et les essais sur le terrain ont apporté d’autres enseignements importants. Le ballon devait notamment être résistant (le ballon SOCCKET est imperméable pour résister aux différentes conditions dans lesquelles il est utilisé) et d’un coût abordable (étant donné qu’un grand nombre d’utilisateurs vivent dans des pays à faible revenu). Les inventrices ont donc veillé à ce que les prototypes ultérieurs ne nécessitent pas d’être gonflés, car cela impliquait d’utiliser une pompe à air qui entraînait des coûts supplémentaires, potentiellement dissuasifs, et diminuait la durée de vie du ballon compte tenu du risque de crevaison.

Dans le cadre des essais menés aux fins de la démonstration de faisabilité, les inventrices ont également obtenu des retours d’information importants quant aux matériaux de fabrication optimaux, à l’emballage et à la conception du produit (si les prototypes originaux étaient neutres, les produits développés par la suite ressemblaient davantage aux ballons de football habituels). En outre, le processus de recherche-développement a débouché sur la création d’un produit supplémentaire : une lampe portable que les enfants peuvent brancher au ballon pour les éclairer sur le chemin de la maison lorsqu’ils rentrent chez eux à la nuit tombée.

Les travaux de recherche-développement menés par l’entreprise ont donné lieu à la création de produits complémentaires,
notamment de PULSE, une corde à sauter produisant de l’électricité pouvant alimenter de petits appareils (Photo : Uncharted Play)

Grâce à leurs travaux de recherche très poussés, les inventrices ont pu non seulement améliorer le mécanisme du ballon SOCCKET (les modèles suivants étaient dotés d’un gyroscope interne, un dispositif rotatif qui permet de générer de l’énergie à partir d’un objet en mouvement). Le processus de recherche-développement, qui était fortement centré sur les utilisateurs et accordait une grande importance à la culture ainsi qu’au mode de vie des utilisateurs et des consommateurs potentiels, était directement inspiré de deux des principes fondamentaux de l’entreprise : “Care and Embrace” (venir en aide et être ouvert).

“Venir en aide”, car l’entreprise est mue par les défis qui passionnent les inventrices, à savoir mettre au point des solutions alliant loisir, distribution d’énergie, santé, éducation et durabilité tant économique que sociale. “Être ouvert”, car la PME attache une grande importance au fait de mettre en avant les aspects positifs de la vie des utilisateurs (l’amour du sport par exemple) plutôt que de s’arrêter aux aspects négatifs tels que les difficultés d’accès à l’approvisionnement en énergie.

“Plutôt que de nous concentrer sur ce qui fait défaut aux utilisateurs, nous avons porté notre regard sur ce qu’ils aiment, comme le football. Nous nous sommes rendu compte que personne ne prêtait attention au jeu, à la joie et à l’idée de partir de ce loisir agréable pour faire de notre planète un monde meilleur”, déclare Mme Matthews.

En 2011, après avoir mené à bien les essais initiaux visant à démontrer la faisabilité du concept, créé un produit viable, défini les principes fondamentaux de l’entreprise et obtenu leur diplôme à Harvard, Mmes Silverman et Matthews (les autres inventrices ayant pris des chemins différents) se sont associées pour fonder Uncharted Play. L’entreprise a été enregistrée en tant que benefit corporation, l’équivalent aux États-Unis d’Amérique du statut de société d’utilité publique qui permet à des entités à but lucratif d’accorder la priorité aux retombées sociales et environnementales dans leur stratégie de développement commercial.

Un an après avoir créé Uncharted Play, les entrepreneuses se sont inscrites à la Harvard Business School et ont ainsi pu non seulement parfaire leurs connaissances dans le domaine de la gestion d’entreprise, mais aussi consolider leurs projets pour l’entreprise. En 2013, la PME avait vendu des dizaines de milliers de ballons SOCCKET à l’intention de milliers d’enfants vivant dans des pays pauvres en ressources énergétiques dans le monde entier, notamment au Brésil, au Nigéria, en Afrique du Sud et au Mexique. Au début de l’année 2014, Uncharted Play comptait une petite équipe d’employés motivés (et un portefeuille de produits de plus en plus étoffé) et avait ses quartiers à Soho (New York).

Financements et partenariats

L’étape de l’obtention de fonds a été essentielle dans le développement d’Uncharted Play. Au départ, les fondatrices de l’entreprise ont dû se tourner non seulement vers les services d’octroi de financement d’Harvard (les fonds ainsi obtenus étaient de l’ordre de 5000 à 10 000 dollars É.-U.), mais aussi vers des investisseurs informels (notamment des membres de leur famille et des amis) qui leur ont apporté financements et soutien.

Mmes Matthews (à gauche) et Silverman (à droite) ont remporté le
prix “Scientifiques de l’année 2012” décerné par Harvard
(Photo : Uncharted Play)

Par la suite, Uncharted Play a bénéficié d’un capital d’amorçage (un type de capital souvent recherché par les entreprises qui ne génèrent pas encore de recettes pour financer des étapes de développement clé) et a noué des partenariats avec des organismes du secteur privé et du secteur public, notamment des organismes sans but lucratif (OSBL) et des organisations non gouvernementales (ONG). La société s’est également tournée vers des plateformes de financement participatif pour lever des fonds.

En 2009, l’un des premiers soutiens d’Uncharted Play, la Clinton Global Initiative – un OSBL fondé par l’ancien président des États-Unis d’Amérique, Bill Clinton – a apporté un financement (400 000 dollars É.-U. répartis entre 78 bénéficiaires, parmi lesquels figurait Uncharted Play) aux fins de la création du prototype du ballon SOCCKET.

La PME s’est également tournée vers des plateformes de financement participatif sur l’Internet, telles que Kickstarter, un OSBL qui facilite le financement de projets de petite envergure, et Fundable, un organisme de financement participatif qui noue des partenariats avec de petites entreprises. Grâce à ces plateformes, Uncharted Play est parvenue à lever quelque 100 000 et 500 000 dollars É.-U. respectivement..

Outre les partenariats qu’elle a établis avec des OSBL et des plateformes de financement participatif, Uncharted Play a fait appel à des sociétés commanditaires afin d’obtenir un appui pour ses projets. Les fondatrices de la PME ont notamment reçu chacune 50 000 dollars É.-U. dans le cadre du prix “Mothers of Invention” de 2012 (au titre du programme Toyota Driving Solutions Grant financé par le constructeur automobile international Toyota).

Gestion de la marque

Tout en veillant à obtenir des financements essentiels, Uncharted Play a mis au point des marques et des produits ludiques et professionnels (outre SOCCKET) qui permettent à l’entreprise de se forger une image de marque sur un marché de niche dans le secteur de l’énergie durable. En parallèle, la PME s’est construit une image de marque en tant qu’entreprise œuvrant en faveur de l’éducation, de la santé et du développement social, nouant des partenariats avec des entités du secteur privé et d’autres entités telles que des organismes publics, des ONG et des OSBL, afin d’améliorer les conditions de vie des utilisateurs.

L’un des produits les plus reconnaissables d’Uncharted Play, LUDO (une combinaison des mots latins ludus, “jeu”, et dare, “donner”), est un ballon semblable au SOCCKET contenant une puce informatique (au lieu d’un mécanisme gyroscopique) qui enregistre la durée de jeu. Après avoir joué avec le ballon LUDO, l’utilisateur peut charger les données enregistrées par la puce (dénommées “unités de jeu”) sur le site Web de la PME dédié aux campagnes de financement, “Play Fund”.

Les unités de jeu peuvent être converties en dons monétaires sur le site Play Fund (le coût est couvert par le prix du ballon LUDO et par des commanditaires) et allouées à des projets soutenus par Uncharted Play, qui visent notamment à donner des fournitures scolaires, telles que des livres, et des bureaux ainsi que des médicaments tels que des vaccins. Grâce aux ballons SOCCKET et LUDO ainsi qu’à d’autres marques (parmi lesquelles figure la corde à sauter PULSE qui produit de l’électricité et peut également faire office de chargeur), Uncharted Play a diffusé de manière créative une image de marque ludique et fonctionnelle qui permet aux utilisateurs de se divertir tout en soutenant des causes sociales importantes.

Comme le dit Mme Silverman : “On a souvent tendance à croire que le seul don possible est de nature financière, ce qui est totalement faux. Même les enfants peuvent, tout en jouant, donner et mener des actions bénéfiques au sein de leur communauté et je pense que nos produits illustrent ce principe de manière concrète”. En effet, la philosophie de l’entreprise, qui consiste à offrir aux personnes les moyens dont elles ont besoin, à donner et à jouer, est incarnée dans son slogan : “Play. Power. Give.” (Jouer. Produire de l’énergie. Donner.)

Grâce au ballon LUDO (en photo) la PME véhicule une image de marque ludique et fonctionnelle (Photo : Uncharted Play)

Parallèlement à la création de marques de produits sur un marché de niche, la PME a développé son image de marque et renforcé sa présence sur le marché en nouant des collaborations stratégiques d’association de marques avec des partenaires du secteur privé. À cet égard, elle a établi un partenariat avec le prestataire international de services financiers American Express et Take Part, une entreprise du secteur des médias numériques qui promeut l’entrepreneuriat social et l’activisme social.

Dans le cadre du projet en ligne mené conjointement par American Express et Take Part, le Members Project, les clients peuvent gagner des points en se portant volontaires auprès d’un organisme donné, tel qu’Uncharted Play, et peuvent ensuite convertir ces points en don monétaire. Uncharted Play s’est appuyée en partie sur le Members Project pour financer une série de coffrets comprenant un ballon SOCCKET et 10 lampes portables qui ont été donnés, avec l’aide d’ONG triées sur le volet, à des écoles et des centres socioculturels dans le monde entier.

Les commanditaires et les entreprises partenaires telles qu’American Express peuvent d’une part contribuer aux campagnes de financement en faveur des projets soutenus par Uncharted Play, et d’autre part associer leurs marques aux produits de la PME dans le cadre d’une stratégie d’association de marques plus large.

Afin de renforcer sa marque, Uncharted Play a non seulement créé des produits innovants et noué des partenariats avec le secteur privé et le secteur à but non lucratif, mais elle a aussi pu compter sur le soutien de personnes célèbres (des musiciens et des sportifs) et Mmes Silverman et Matthews sont toutes deux apparues à la télévision ainsi que dans les médias et sur d’autres plateformes pour faire mieux connaître leur entreprise auprès du public.

À titre d’exemple, les cofondatrices de la PME ont accordé des interviews à des journalistes de réseaux d’information renommés et ont promu leur marque sur des plateformes à la pointe de la technologie telles que TEDx, une conférence internationale pour entrepreneurs gérée de manière indépendante et conçue sur le modèle établi par l’OSBL TED (pour “Technology, Entertainment and Design” – technologie, divertissement et design) qui réunit une fois par année certains des innovateurs les plus influents au monde.

Grâce à ses activités de gestion de marque, d’association de marques et de promotion menées de manière énergique, en 2014 Uncharted Play faisait la une des journaux dans le monde entier. Qui plus est, l’image de marque et les produits de la PME étaient en bonne position pour connaître une croissance positive à l’échelle internationale.

Commercialisation

Comme la marque prenait de la valeur à l’échelle mondiale, Uncharted Play a mis en place un certain nombre de modèles de commercialisation destinés à faire en sorte que le plus grand nombre de clients et d’utilisateurs possibles puissent bénéficier de ses produits. À titre d’exemple, dans le cadre d’un programme permettant de faire don d’un produit pour tout produit acheté, les clients vivant dans des pays à revenu élevé, comme les États-Unis d’Amérique, ont la possibilité de faire don d’un ballon SOCCKET à une personne habitant dans un pays en développement, comme le Mexique ou le Nigéria, lorsqu’ils achètent l’un des ballons de football produits par la PME.

Pour les besoins de ce programme, dans le cadre duquel le prix du produit acheté est calculé de manière à compenser le prix du produit offert, Uncharted Play a noué des partenariats avec des entités du secteur public et du secteur privé (ainsi qu’avec des ONG et des OSBL) afin de faciliter la vente en gros de ses produits. À titre d’exemple, en 2012, la société est parvenue à obtenir le soutien de l’entreprise de services financiers State Farm Insurance, basée aux États-Unis d’Amérique, et de la Fundación Televisa, une ONG basée à Mexico (Mexique), afin de distribuer gratuitement des centaines de ballons SOCCKET dans des communautés pauvres en ressources énergétiques à Oaxaca (Mexique).

En collaboration avec des commanditaires et d’autres entreprises partenaires pour la distribution de ses produits, Uncharted Play a également créé un site Web de commerce électronique sur lequel il est possible d’acheter différents produits (dont le ballon SOCCKET et la corde à sauter PULSE) et accessoires (notamment des chaussettes et des t-shirts de la marque). En 2014, la PME cherchait à élargir ses perspectives commerciales en étoffant son portefeuille de produits (des vélos, skateboards, ballons de football américain et de basketball produisant de l’énergie étaient en cours de création) et en développant des réseaux de distribution, en collaboration avec des partenaires dans le commerce de détail.

Marques, brevets et noms de domaine

Dès le départ, les fondatrices d’Uncharted Play étaient pleinement conscientes des avantages qui pouvaient découler de la protection de leurs idées et de leurs marques ainsi que de leur image de marque en vertu du système de la propriété intellectuelle. “Bien souvent, ce sont nos idées, et uniquement elles, qui nous distinguent des grands groupes et, si elles n’étaient pas protégées par des brevets et des marques, notre entreprise ne serait pas en mesure d’être viable”, déclare Mme Matthews.

Protection des idées et des marques en vertu du système de la propriété intellectuelle (Image : PCT/US2012/049355,
système de recherche PATENTSCOPE®)

À cette fin, la PME a déposé une demande d’enregistrement de marque de services pour SOCCKET 2011) aux États-Unis d’Amérique, l’un des marchés sur lesquels elle était susceptible de réaliser des bénéfices, auprès de l’Office des brevets et des marques des États-Unis d’Amérique (USPTO). Après avoir obtenu l’enregistrement de sa marque phare, la société a déposé une demande de brevet pour un “dispositif de stockage d’énergie et procédé d’utilisation de ce dispositif” auprès de l’USPTO en août 2012. La demande déposée auprès de l’USPTO a constitué la base de la demande internationale déposée ultérieurement en vertu du Traité de coopération en matière de brevets (PCT), administré par l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI) afin d’élargir la protection de l’invention.

Outre ses idées et ses marques, la PME a pris des dispositions pour protéger son image de marque et préserver ses possibilités de développement à l’avenir sur l’Internet en enregistrant des noms de domaine. En 2014, Uncharted Play a enregistré le nom de domaine unchartedplay.com pour assurer sa présence en ligne.

En faisant protéger rigoureusement les actifs de propriété intellectuelle de leur entreprise, les jeunes fondatrices de la PME illustrent la façon dont une société peut préserver ses possibilités de développement à l’avenir tout en défendant des objectifs sociaux et écologiques. Comme l’a déclaré David Kappos, ancien directeur de l’USPTO : “[…] pour que des idées d’avant-garde [telles que celle du SOCCKET] puissent être mises sur le marché en temps voulu afin de répondre à des besoins sociaux, et pour que les entreprises puissent être viables, une protection efficace de la propriété intellectuelle est essentielle.”

Environnement et santé publique

Au début du 21e siècle, plus d’un milliard de personnes (environ 1 sur 4) vivaient dans des conditions de pauvreté sur le plan des ressources énergétiques, qui est définie comme l’absence d’accès à l’électricité (édition 2010 du rapport Perspectives énergétiques mondiales publié conjointement par l’Agence internationale de l’énergie, le Programme des Nations Unies pour le développement et l’Organisation des Nations Unies pour le développement industriel). En outre, d’après les prévisions, le nombre de personnes utilisant la biomasse traditionnelle pour leur approvisionnement en énergie (foyers à trois pierres et charbon pour la cuisson, lampes à kérosène pour l’éclairage, par exemple) devait augmenter et passer de 1,7 milliard en 2010 à 2,8 milliards en 2030 (Perspectives énergétiques mondiales 2010).

Conscients que la pauvreté en ressources énergétiques nuit à l’environnement et à la santé publique (les fours à kérosène polluent à la fois l’environnement et l’air à l’intérieur des habitations, ce qui entraîne des maladies – Perspectives énergétiques mondiales 2010), des organismes publics, des organismes internationaux et des entreprises, parmi lesquelles figure Uncharted Play, se sont efforcés de mettre au point des solutions de remplacement durables en gardant à l’esprit qu’elles devaient être d’un coût abordable puisque, d’après les données disponibles, absence d’accès à l’énergie et faible revenu par habitant sont corrélés. Une personne vivant avec moins de deux dollars par jour, par exemple, risque plus qu’une autre de se trouver en situation de pauvreté sur le plan des ressources énergétiques et de dépendre de techniques fondées sur la biomasse non rationnelles pour son approvisionnement en énergie et pour le fonctionnement des appareils ménagers (Perspectives énergétiques mondiales 2010).

Les produits d’Uncharted Play ont été conçus, au moment opportun, pour améliorer l’accès à l’énergie dans les régions qui en manquent, notamment en Afrique subsaharienne où le taux d’électrification (qui correspond au pourcentage de foyers ayant un point d’accès au réseau électrique) atteint péniblement 31% (Perspectives énergétiques mondiales 2010). En outre, les produits de la PME devraient faire reculer la dépendance à l’égard d’autres solutions énergétiques relativement onéreuses et nocives pour la santé utilisées dans les foyers (poêles à charbon ou lampes à kérosène), qui seraient à l’origine de 1,4 million de décès par année, souvent d’enfants, du fait de la pollution de l’air à l’intérieur des habitations et de maladies connexes (estimations de l’Organisation mondiale de la Santé, 2011).

Les produits mis au point par la PME sont conçus pour améliorer l’accès à l’électricité dans des régions pauvres en ressources
énergétiques (Photo : Uncharted Play)

Les produits d’Uncharted Play apportent des solutions énergétiques saines et d’un coût avantageux tout en améliorant la santé des utilisateurs grâce au pouvoir du jeu et en renforçant leur intérêt pour l’éducation, en particulier dans le domaine des sciences, des technologies et des mathématiques, une idée qui passionne les fondatrices de la PME. Uncharted Play a notamment établi des partenariats avec des organismes spécialisés tels que ChildFund International, un organisme international d’aide au développement axé sur la santé et l’éducation des enfants, et la Fundación Televisa, un organisme d’aide au développement social basé à Mexico.

Grâce à cette collaboration, des ballons SOCCKET ont pu être donnés à des enfants vivant dans des communautés pauvres en ressources énergétiques à Yohualichan, dans l’État de Puebla au Mexique, où le ballon a déjà des retombées concrètes. L’un des enfants vivant à Yohualichan a indiqué ce qui suit : “Nous pouvons faire nos devoirs en utilisant le [SOCCKET] […] alors qu’avant nous devions nous éclairer à la bougie”. Selon Mme Matthews, “Grâce à la collaboration avec ChildFund International, un mois après avoir distribué les ballons SOCCKET, nous avons découvert que nous avions réussi à faire reculer la consommation de carburants fossiles de 40%. Et il ne s’agit là que d’une seule communauté, d’un seul village, d’un seul pays.”

Ce ballon n’est pas uniquement synonyme de loisir et d’éclairage dans cette région (comme dans beaucoup d’autres), il améliore les conditions de vie des habitants et stimule l’intérêt porté aux sciences, aux technologies et aux mathématiques; en effet, ChildFund et la Fundación Televisa ont mis en place des programmes d’enseignement sur l’énergie durable au Mexique qui étaient en partie inspirés du développement du ballon SOCCKET. En 2014, Uncharted Play mettait au point un générateur portatif respectueux de l’environnement dont elle espérait qu’il améliorerait les conditions de vie des utilisateurs et permettrait à davantage de foyers de ne plus avoir recours aux carburants issus de la biomasse et aux appareils utilisant la biomasse.

Résultats commerciaux

La société Uncharted Play est née d’une idée apparue dans une salle de classe, qui a progressivement donné lieu à la création d’une entreprise dotée d’une stratégie de développement ingénieuse et ayant des retombées sociales et écologiques positives. Ce faisant, la PME et ses fondatrices ont rencontré un succès commercial et décroché de nombreux prix.

À titre d’exemple, le ballon SOCCKET s’est vu attribuer les prix Popular Mechanics Breakthrough Award – Next Generation Award (2010), Elle Gold Awards (2010), et Good Housekeeping Shine On Award for Innovation (2011).

Mmes Matthews et Silverman ont quant à elles remporté le prix “Scientifiques de l’année” décerné par Harvard en 2011, un témoignage important de reconnaissance de la part de leurs mentors et de leurs pairs. Au cours de la même année, Uncharted Play annonçait des recettes s’élevant à 2 millions de dollars É.-U. environ. En 2013, la PME comptait parmi les 25 sociétés les plus audacieuses d’après le magazine Inc.

S’éclairer grâce au jeu

Le jeu est une activité universelle dans laquelle différentes régions du monde peuvent se retrouver. En s’appuyant sur ce principe, Uncharted Play a ouvert de nouveaux horizons et est parvenue à faire converger les loisirs et les affaires, d’une part, et les défis sociaux et environnementaux, d’autre part. Ce faisant, la PME apporte de la lumière et de l’espoir et améliore les conditions de vie d’un nombre croissant de personnes dans le monde entier.

Cette étude de cas se fonde sur des informations provenant de: