Relance d’une entreprise grâce à une stratégie robuste de gestion de la propriété intellectuelle

Nom:Trikke Tech. Inc.
Pays / Territoire:Brésil, États-Unis d'Amérique
Droit(s) de P.I.:Brevets, Marques
Date de publication:4 décembre 2012
Dernière mise à jour:16 septembre 2015

Contexte


En 1998, Gildo Beleski, inventeur brésilien, a cofondé Trikke Tech Inc., fabricant et distributeur de véhicules légers à propulsion humaine à trois roues (Photo : TTI)

En 1988, Gildo Beleski, inventeur originaire du Brésil, a cofondé Trikke Tech Inc. (TTI), fabricant et distributeur de véhicules légers à propulsion humaine (VPH) à trois roues. Résidant dans l’État de Californie aux États-Unis d’Amérique, les VPH du Brésil sont devenus un moyen populaire et amusant pour les personnes de tout âge de pratiquer diverses activités sportives de loisir telles que la course sur route et le ski.

En outre, ces véhicules remportent un vif succès dans le cadre d’un certain nombre de programmes de conditionnement physique et de réadaptation. Après d’humbles débuts, l’entreprise est devenue un leader du marché : en 2012, elle occupait une position dominante dans le secteur de la fabrication de VPH, tout en remportant un vif succès commercial avec une marque renommée à l’échelle internationale.

Invention

À la fin des années 80, M. Beleski a essayé d’apprendre à faire de la planche à roulettes (skateboard) et du patin à roulettes, mais il perdait l’équilibre et tombait constamment, ce qui l’énervait beaucoup. Diplômé en physique et féru de descente sur patins, l’entrepreneur s’est appuyé sur son savoir-faire technique et son engouement pour les sports sur roues pour inventer des pièces de suspension et des trains de puissance (ensemble d’engrenages et de pièces connexes permettant de transmettre la puissance d’une source à un axe de commande).

Ces inventions ont ensuite été intégrées dans des VPH compacts, à trois roues. La technologie appelée “3 Cambering Vehicle” (3CV) est une invention qui permet à l’utilisateur d’un VPH à trois roues de le propulser en tenant le guidon et en se balançant de gauche à droite, grâce à un instrument sans chaîne ni pédale fixé aux deux roues arrière.

En 1988, MM. Gildo Beleski et Luiz Osorio Trentini, cofondateur de l’entreprise et titulaire d’un diplôme d’ingénieur, ont développé le premier prototype du VPH basé sur la technologie 3CV, semblable à un vélo traditionnel, mais avec trois roues.

Appelés Trikke, ces véhicules ont l’aspect d’un vélo BMX (abréviation de bicycle motocross, ou bicross) et empruntent le mouvement de prise de carre du skieur, appelé “carving” (virage coupé). La conduite du véhicule donne une sensation semblable à celle que donne le skateboard ou le ski.

Toutefois, l’utilisateur est debout au lieu d’être assis sur une selle comme lors de l’utilisation d’un vélo BMX. Par ailleurs, le véhicule est plus stable et plus maniable qu’un ski, en raison de son guidon placé à la hauteur de la poitrine et de ses trois roues de base.

Les utilisateurs n’ont pas besoin de poser le pied à terre pour avancer. Il leur suffit de se pencher dans la direction souhaitée et de tourner le guidon alternativement vers la gauche et la droite pour obtenir un mouvement de prise de carre dynamique et une force de propulsion.

Initialement conçu pour les courses de vitesse en descente, ce VPH continue à avancer sur terrain plat tant que l’utilisateur effectue les mouvements mentionnés ci-dessus, nécessaires pour le conduire.

Un utilisateur de VPH Trikke expérimenté peut atteindre une vitesse de 29 kilomètres/heure (km/h) sur une surface plane, parcourir 800 km en une journée ou monter une pente raide (après beaucoup de pratique). La propulsion du véhicule peut être éprouvante physiquement, mais avec une certaine expérience et des mouvements efficaces, sa conduite devient très agréable.

Ce VPH amusant à conduire mesure 1 à 1,5 mètre de long et peut être utilisé sur piste ou dans la rue. Ses trois roues de base de 15 à 20 cm environ, en polyuréthane solide, et son châssis en alliage d’aluminium assurent un mouvement stable. Il est toutefois recommandé de porter un casque lors de la conduite, car en cas d’humidité ou de surface inégale (couverte de feuilles ou de gros gravier), le véhicule risque de glisser ou de basculer.

Rapide et amusant tout en mettant à l’épreuve ses adeptes, l’invention de M. Beleski a provoqué une révolution silencieuse mais de plus en plus visible dans le monde des VPH.

Recherche-développement

En 1988, pour créer ce nouveau véhicule, MM. Beleski et Trentini se sont installés dans un atelier à Curitiba, capitale de l’État brésilien du Parana, puis ont démarré leurs travaux de recherche-développement. En 1991, l’inventeur et son collègue avaient déjà fabriqué un millier d’exemplaires du tricycle 3CV.

En 1992, suite à des difficultés à commercialiser ce produit et à tirer parti de ses débuts prometteurs, les deux partenaires ont abandonné le développement des premiers prototypes.


La technologie 3CV est un système qui permet à l’utilisateur d’un VPH à trois roues de le propulser grâce à un instrument sans chaîne ni pédale fixé aux roues arrière (Photo : TTI)

À la fin des années 90, face à l’enthousiasme avec lequel de nombreuses personnes utilisaient divers types de VPH sur les chemins du bord de mer à Miami Beach en Floride (États-Unis d’Amérique), M. Beleski a pensé qu’il ferait bien de sortir ses premières idées du placard pour les revoir. En 2000, motivé par le succès des VPH en bordure de plage, l’inventeur brésilien a développé un nouveau mécanisme de réglage du carrossage pour cette gamme de produits et a déposé une demande de brevet pour ce mécanisme.

Il a également établi un partenariat commercial avec John Simpson, investisseur et entrepreneur américain, et baptisé le produit “Trikke”. En 2003, M. Trentini les a rejoints et a commencé à commercialiser les nouveaux modèles brevetés au Brésil. Par la suite, MM. Beleski et Simpson ont établi TTI (Trikke Tech Inc. Buellton, à l’époque) dans de nouveaux locaux de recherche-développement situés à Marina Del Rey, en Californie.

Avec ses grands espaces et ses allées publiques remplies de fervents adeptes de la culture physique, la Californie était le terrain idéal pour ces entrepreneurs qui avaient décidé de développer et de lancer un nouveau VPH Trikke utilisant une technologie de pointe.

En 2004, dans les locaux ultramodernes de TTI, les entrepreneurs ont amélioré les premiers prototypes de Trikke en leur ajoutant des pneus gonflables d’environ 30 cm (à la place des modèles en polyuréthane solide), ainsi que des freins à disque, un système 3CV amélioré et un châssis pliant en alliage d’aluminium.

D’autres développements ont eu lieu, portant notamment sur la création de châssis dans différentes tailles et configurations adaptées aux diverses corpulences et aux différents groupes d’âge. Deux ans plus tard, une nouvelle génération de véhicules avait déjà été développée : le Trikke Skki (propulsé par la pesanteur), qui a remporté un succès immédiat auprès des amateurs de glisse. Basé sur le nouveau modèle de véhicule Trikke, le Trikke Skki est utilisé pour le ski alpin et les sports connexes.

Peu après cette innovation, en 2009, un autre produit a vu le jour : le Trikke électrique hybride, VPH de 27 km/h propulsé en partie par un moteur électrique situé dans la roue avant.

Installés dans des locaux de recherche-développement ultramodernes, les collègues de travail qui avaient arrêté le développement du premier VPH Trikke ont bénéficié d’un environnement plus propice pour le développement de nouveaux produits. Parallèlement à une bonne gestion de leur entreprise et à des investissements judicieux, les créateurs de Trikke ont mené à bien le développement de nouveaux modèles présentant diverses caractéristiques techniques et destinés à plusieurs applications.

Gestion de marques, commercialisation et accords de licence

Forte des enseignements tirés de l’échec d’une première tentative d’accès au marché très concurrentiel des sports de plein air, TTI a mis en œuvre des stratégies de marque et de commercialisation ingénieuses. L’entreprise a notamment lancé des campagnes dans les médias, conclu des accords de licence sur sa technologie et amorcé le développement de sa notoriété au niveau des populations locales dans le cadre de tournois et d’événements marketing innovants.

Par exemple, en 2002, la marque Trikke a attiré l’attention des médias internationaux suite à un article à son sujet publié dans le magazine Time, publication de renommée mondiale. L’entreprise mène également des campagnes sur les chaînes de télévision avec le concours de personnalités connues pour renforcer la crédibilité et l’intégrité de ses produits en vue d’attirer les clients potentiels.

Pour assurer sa compétitivité, TTI produit une large gamme de modèles qui sont fabriqués et commercialisés en tenant compte de la diversité des modes de vie des clients. En 2012, ses produits comprenaient sept modèles différents : Trikke T5 (pour les enfants), Trikke T12 Roadster (pour les utilisateurs experts), Trikke Skki (pour les skieurs), Trikke électrique hybride (pour les très jeunes adultes), Trikke T67 (pour les adolescents), trois types de Trikke T78 (modèle dont la polyvalence lui permet d’accompagner l’évolution de la capacité de l’utilisateur par le biais de diverses modifications) et Trikke Pon-E (véhicule hybride doté d’un moteur électrique).

Ces produits bien conçus sont disponibles dans plusieurs couleurs (dont bleu, rouge, jaune et vert), réglables en hauteur et recommandés pour les utilisateurs de plus de six ans. Outre ces nombreuses marques attrayantes, l’entreprise crée plusieurs accessoires pour ses VPH, tels que le Tribred.


3CVWSF organise des courses et des événements Trikke officiels, parallèlement à la promotion et au soutien d’événements non officiels locaux tels que des randonnées collectives, des promenades pour amateurs et des ballades organisées par des clubs sur le Trikke (Photo : TTI)

Le Tribred, kit de conversion électronique proposé en option, est un moteur de moyeu de roue alimenté par une batterie de 36 volts. Il s’intègre dans le moyeu de la roue avant du véhicule (sur les modèles T8, T12 et T78). Le Tribred étant équipé d’un régulateur de motocycle, il est possible de régler sa vitesse. En outre, les Trikke Skins, autocollants amovibles et réutilisables (supports en plastique ou papier sur lesquels une image transférable est imprimée), permettent aux utilisateurs de personnaliser les VPH de l’entreprise à des fins personnelles ou commerciales (par exemple, en y ajoutant un logo d’entreprise).

Par ailleurs, M. Simpson a lancé une série de campagnes marketing ingénieuses, articulées autour de compétitions et de démonstrations dans le cadre desquelles des utilisateurs chevronnés du Trikke démontrent la polyvalence du produit afin de susciter l’intérêt d’un large public pour ce VPH. Cette stratégie a permis à l’entreprise de mobiliser l’attention du public. Comme l’a déclaré l’entrepreneur, “le surf des neiges, le patin à roulettes… tout cela a souvent démarré de façon non traditionnelle”.

En effet, pour élaborer une stratégie en vue de redéfinir le Trikke en tant que sport, l’entreprise a embauché Ulf Kappler, entrepreneur allemand qui a joué un rôle clé dans le lancement du patinage à roulettes de descente en tant que sport de compétition en Europe. Le premier événement Trikke, appelé Trikkathlons, a été organisé en 2004 à Munich, en Allemagne, et a réuni des coureurs provenant de divers pays européens.

L’entreprise organise ces événements (et d’autres incluant des équipes itinérantes d’experts, des concurrents et des démonstrateurs) pour susciter l’intérêt du public et créer une “culture du Trikke” au travers de cérémonies associées. Une fois l’intérêt du public éveillé en attisant sa curiosité, les clients intéressés (ou les curieux) sont dirigés vers des revendeurs spécialisés disposant de formateurs internes capables de présenter les composants de base et les applications des produits.

La mobilisation de vendeurs compétents a permis à Trikke d’apporter de la valeur ajoutée à ses clients par le biais d’un service client de qualité et de conseils. L’entreprise a ainsi fidélisé et développé sa clientèle. En outre, les Trikkathlons se sont avérés constituer d’excellents instruments de sensibilisation et de commercialisation.

Après l’événement organisé à Munich, la Fédération sportive mondiale 3CV (3CVWSF) a été créée dans le but de “développer et promouvoir les sports 3CV à l’échelle mondiale, et organiser et lancer régulièrement des compétitions et événements sportifs 3CV”. 3CVWSF organise également des courses et des événements de Trikke officiels, parallèlement à la promotion et au soutien d’événements non officiels locaux tels que des randonnées collectives, des promenades pour amateurs et des ballades organisées par des clubs sur le Trikke.

Ces événements comprennent des centres Trikke où des formateurs Trikke spécialisés expliquent la fonction et les applications de l’appareil aux propriétaires inexpérimentés et aux clients potentiels du VPH. Des événements similaires comprennent des randonnées collectives ludiques ou visant à lever des fonds pour des causes humanitaires ou des projets communautaires.


Les véhicules Trikke ont l’aspect d’un vélo BMX et empruntent le mouvement de prise de carre du skieur, appelé “carving” (virage coupé) (Photo : TTI)

En outre, en 2009, des amateurs de Trikke expérimentés ont participé au Goodwood Roller Marathon à Chichester, Royaume-Uni, dans le but de parcourir la distance d’un marathon sur les VPH de l’entreprise. Par la suite, des Trikkathlons ont eu lieu en Allemagne, aux Pays-Bas, ainsi qu’au Portugal, en Suisse et en République de Corée.

Des promenades collectives ont également été organisées dans de grandes villes aux États-Unis d’Amérique, et des visites guidées Trikke ont eu lieu à Paris, capitale de la France, ainsi que dans d’autres lieux touristiques à travers le monde.

La popularité du Trikke n’a cessé de croître. Ce VPH est compatible avec de nombreuses applications, y compris des activités de loisir (par exemple, les promenades des animaux de compagnie), les cours d’éducation physique dans les écoles et les patrouilles de sécurité (par exemple, dans les aéroports et les lieux touristiques). En outre, l’appareil a été déployé avec succès pour les visites guidées, la réadaptation physique, les sports (ski et conduite sur route) et les activités professionnelles (par exemple, pour la livraison de journaux).

En 2012, après avoir attiré l’attention du public avec des produits colorés et amusants présentés lors d’événements sportifs captivants et dans des clubs sportifs, les VPH Trikke ont été fabriqués en Chine. Au cours de la même année, TTI a bénéficié d’accords de partenariat et de licence portant sur sa technologie 3CV, notamment avec Razor USA LLC, fabricant de trottinettes électriques et manuelles destinées aux enfants, basé à Cerritos, en Californie.

Par la suite, les VPH Trikke ont été vendus dans des magasins spécialisés, tels qu’Austin Trikke Skki, et par l’intermédiaire de revendeurs généralistes connus, tels que WalMart, Modells et Target) dans plus de 30 pays.

Marques et brevets

TTI s’appuie sur le système de la propriété intellectuelle pour accroître la valeur difficilement acquise de ses actifs incorporels associés à son produit et protéger le cœur de cette technologie.

En 2002, 2003 et 2004 l’entreprise a déposé une demande d’enregistrement en tant que combinaison textuelle et graphique aux États-Unis d’Amérique, l’un de ses marchés les plus rentables, auprès de l’Office des brevets et des marques des États-Unis d’Amérique (USPTO). En outre, TTI a décidé de protéger deux de ses nombreuses marques en déposant une demande d’enregistrement de marque pour le chiffre huit, en tant que combinaison textuelle et graphique, ainsi que pour3CV, en tant qu’image et texte, auprès de l’USPTO (2003).


Le Trikke électrique hybride, VPH de 27 km/h propulsé en partie par un moteur électrique situé dans la roue avant, a vu le jour en 2009 (Photo : TTI)

Dans le cadre d’une stratégie globale de protection de sa dénomination sociale sur un autre grand marché pour les VPH, à savoir l’Union européenne, l’entreprise a déposé une demande d’enregistrement de marque (2003) auprès de l’Office de l’harmonisation dans le marché intérieur. Elle a été enregistrée en tant que texte et image.

Par ailleurs, avant de lancer la fabrication à grande échelle de son VPH, l’entreprise a protégé les titres de propriété intellectuelle au cœur de son produit en déposant une demande de brevet internationale pour un “véhicule et mécanisme de carrossage” (2002) dans le cadre du système du Traité de coopération en matière de brevets (PCT) géré par l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI).

En outre, TTI a déposé une demande de brevet pour un “véhicule avec mécanisme de carrossage, doté d’un guidon et de repose-pieds présentant des caractéristiques ergonomiques améliorées, d’un support pour les talons et d’un joint de carrossage” (2005), également dans le cadre du système du PCT. La protection de ses actifs par le système de la propriété intellectuelle sur tous ses marchés cibles lui a permis de se développer à partir de sa base en Californie dans plus de quarante villes et pays à travers le monde.

Santé publique

Les bienfaits du Trikke sur la santé de ses utilisateurs font partie intégrante de la réussite globale de TTI. Ce véhicule n’est pas seulement un produit agréable à utiliser. C’est également un appareil de conditionnement physique qui a démontré qu’il faisait travailler l’ensemble du corps.

En 2006, pour étudier les propriétés du Trikke bénéfiques pour la santé, l’entreprise a collaboré avec deux instituts des Pays-Bas : le Centre d’expertise de la technologie du mouvement de l’université de La Haye et l’Institut des sciences fondamentales et cliniques du mouvement humain de l’université d’Amsterdam.

Parmi leurs nombreuses découvertes, les chercheurs ont constaté que la conduite du VPH de l’entreprise faisait travailler activement les muscles des cuisses, des fesses, des bras et des épaules, sans forcer sur les articulations.

Lors d’une comparaison avec d’autres sports de loisir, les chercheurs ont constaté qu’en conduisant un Trikke pendant une heure à une vitesse moyenne de 15 km/h, l’utilisateur brûlait 500 kilocalories (kcal, mesure de la quantité d’énergie consommée), contre 450 kcal brûlées dans un cours de gymnastique rythmique d’une heure. En outre, il a été constaté que la conduite d’un Trikke était comparable au patin à roulettes, au jogging et au ski de fond.

Les VPH attirent non seulement les personnes qui s’intéressent à la santé, mais également les utilisateurs sensibles à l’environnement. Le Trikke est un moyen de transport alternatif respectueux de l’environnement pour ceux qui aimeraient faire de courts trajets sans, par exemple, utiliser une voiture (dont l’empreinte carbone est plus importante).

Agréables à conduire, respectueux de l’environnement et bons pour la santé de leurs utilisateurs, les Trikke ont ajouté des produits polyvalents et compétitifs au secteur commercial des VPH.


Trikke is not only a fun to use product; the HPV is also a fitness device providing a proven full-body exercise regime (Photo: TTI)

Résultats de l’entreprise

Issue d’un petit atelier au Brésil, TTI a fait une embardée, a plongé et est ressuscité à l’avant-garde du monde des tricycles à propulsion humaine. Ayant trébuché au départ, l’entreprise a rebondi lorsqu’elle a remporté le prix de la meilleure invention (2002) décerné par le magazine Time. TTI a fini par trouver une base solide. Elle est devenue plus confiante et a vu ses ventes annuelles augmenter progressivement chaque année, de moins de 1 million de dollars É.-U. en 2002 à environ 30 millions de dollars É.-U. en 2004.

Forte de son succès, l’entreprise de VPH poursuit le développement de son portefeuille de marques et de ses campagnes de sensibilisation. En 2008, les premières courses nationales de Trikke contre la montre aux États-Unis d’Amérique ont eu lieu à Wolf Mountain Ski Resort à Eden, dans l’État de l’Utah.

TTI a ensuite lancé une nouvelle gamme de produits incluant Trikke Skki, élu meilleure extension de produit de l’année (2006) par Gizmag, publication en ligne renommée du secteur technologique.

L’entreprise a instauré une culture internationale du Trikke qui devient un pilier des sports de loisir d’été et d’hiver. En 2012, les VPH Trikke se vendaient à un prix situé entre environ 200 et 1000 dollars É.-U. Les véhicules de l’entreprise sont disponibles dans plus de 40 pays, y compris l’Australie, le Canada, la République de Corée et les pays de l’Union européenne.

Le tricycle 3CV franchit la ligne d’arrivée

M. Beleski a réussi à transformer ses malheurs constants sur une planche à roulettes en moment heureux d’invention. Rejoint par des partenaires commerciaux clés, l’inventeur a établi TTI dans de nouveaux locaux de recherche-développement et relancé l’entreprise sur la base d’une nouvelle marque exaltante.

Soutenue par des initiatives de développement ingénieuses et une stratégie globale de gestion de ses actifs de propriété intellectuelle, TTI a ensuite évolué : de l’échec d’une idée est né un leader mondial du marché. Grâce aux VPH Trikke, les férus de sports d’hiver et d’été peuvent s’amuser et entretenir leur forme physique d’une nouvelle façon, qui les met à l’épreuve, est bonne pour leur santé et ne nuit pas à l’environnement.