Un guide de l’ultraféminité proposé par le génie de la mode

  • Nom: Elie Saab
  • Pays / Territoire: Liban
  • Droit(s) de P.I.: Marques
  • Date de publication: 10 juin 2011
  • Dernière mise à jour: 25 août 2021

Généralités


Portrait d’Elie Saab (photo : Galerie Elie Saab).

Elie Saab débute sa carrière de couturier à neuf ans en coupant des nappes et des rideaux. Il dessine de nouveaux modèles qu’il réalise pour ses sœurs, chez lui, à Beyrouth, République du Liban (Liban). Il s’exerce déjà à épouser les formes féminines. En 1982, alors qu’il n’a que 18 ans, ce styliste autodidacte ouvre sa première boutique de mode à Beyrouth.

Depuis ses modestes débuts sur la table de la cuisine, les robes élégantes de M. Saab au tombé fluide et recherché font le bonheur des célébrités dans tous les endroits à la mode à travers le monde, de Beyrouth à Hong Kong en passant par Londres, Los Angeles, Madrid, Moscou, New York, et Paris.

L’ascension fulgurante de cet entrepreneur qui est passé de l’ombre au statut de monstre sacré de la haute couture internationale et sa capacité apparemment sans limites à innover ont conduit les spécialistes du secteur à le considérer comme un “génie précoce”.

Recherche-développement

En 1981, M. Saab part à Paris pour étudier la mode, mais il rentre rapidement à Beyrouth pour ouvrir un an plus tard son premier atelier entouré de 15 employés. En dépit des problèmes que peut poser la guerre civile au Liban, le jeune styliste puise son inspiration créatrice dans les influences françaises de l’avant-guerre à Beyrouth, mais aussi auprès des libanaises elles-mêmes.

L’élégance libanaise s’incarne en particulier dans les robes du soir que portent les femmes, robes ultra-féminines, aux lignes fluides et épurées, entièrement brodées de paillettes. “La culture est dans la robe, dans la coupe et la forme, la superposition des étoffes et le mouvement. Les broderies aussi. Ce sont ces petits détails qui font la différence,” déclare Amine Jreissati, éditeur de mode pour Marie Claire Arabia, magazine de mode réputé.

Dans les vieux quartiers de Beyrouth, il existe tout un réseau complexe et florissant de petites boutiques de prêt-à-porter et de magasins de tissus. C’est au milieu de ces entrepreneurs de la confection que le jeune Elie Saab plonge dans le monde de la mode. “J’ai grandi entouré de belles femmes. La femme libanaise est toujours élégante …,” déclare M. Saab.


Prêt-à-porter par Elie Saab (photo : Galerie Elie Saab).

Les modèles d’Eli Saab se distinguent par leur mélange d’influences orientales et occidentales. Ce grand styliste préfère utiliser des matières nobles comme le taffetas (soie tissée), l’organza (également en soie), et le satin entrelacé de matières fluides (mousseline, dentelle). Les robes de M. Saab sont souvent incrustées de perles, de pierres semi-précieuses et de cristaux Swarovski (verre cristal au plomb finement taillé fabriqué par Swarovski AG, société établie en Autriche), qui subliment le corps des femmes.

Pour pouvoir répondre à la demande croissante de robes très chic, Elie Saab ouvre en 2005 son nouveau siège au cœur d’un quartier très branché au centre de Beyrouth.

Avec un département recherche-développement englobant un atelier de haute couture, un studio de création, une boutique et deux cent vingt personnes qualifiées et compétentes, M. Saab est très bien placé pour s’étendre dès 2011 à de nouveaux secteurs de la mode et de la création.

Création de marques, commercialisation et concession de licences

Inspiré par son environnement et les personnes qui partagent sa vie, M. Saab présente ses premiers modèles au Casino du Liban à Beyrouth au tout début des années 90. Cette exposition baptisée Elie Saab House Design and Art in Beirut remporte un incroyable succès et permet au créateur de faire connaître son nom en France, en Suisse et dans d’autres pays.

En 1997, Elie Saab est le premier grand couturier étranger à devenir membre de la prestigieuse Camera Nazionale della Moda, première association de promotion de la mode dans la république italienne (Italie). Dès 1998, la renommée de M. Saab est telle qu’il lance sa première ligne de prêt-à-porter à Milan. La même année, il présente sa collection dans la Principauté de Monaco.

À une époque où il connaît déjà la gloire en Italie, la réputation d’Elie Saab atteint de nouveaux sommets en 2002, le jour où Halle Berry décide de porter un de ses modèles pour recevoir l’Oscar de la meilleure actrice, devenant ainsi le premier créateur libanais à habiller une actrice primée par l’Académie des Oscars.

Alors que son nom figure déjà au Panthéon de la haute couture et que les spécialistes de la mode rendent hommage à son talent, la Chambre syndicale de la haute couture, instance dirigeante de l’industrie de la mode en France, invite M. Saab à rejoindre ses rangs en 2000. En juillet de la même année, le couturier présente sa première collection haute couture à Paris. Trois ans plus tard, il présente sa première collection de prêt-à-porter dans la capitale française, qui devient une vitrine permanente pour ses collections de prêt-à-porter.

Conscient du potentiel que représente la valeur d’un produit de marque en termes de marketing, Elie Saab possède tout un portefeuille de nouvelles marques destiné à attirer de nouveaux clients. De plus, le label Elie Saab se décline en trois grandes lignes de produits : Elie Saab-Haute couture, Elie Saab -Prêt-à-porter et Elie Saab-Accessoires. Sa ligne de robes de mariée est diffusée dans le monde entier par l’intermédiaire d’une société espagnole, Pronovias, sous la marque Elie by Elie Saab.

De plus, en 2009, Elie Saab annonce la signature d’un contrat de licence de 10 ans avec Beaute Prestige International (BPI), parfumeur de renommée mondiale, pour la création de parfums signés Elie Saab dès le début de l’année 2011. “La création de parfums est devenue une étape essentielle dans le développement de notre maison de haute couture. Nous avons choisi BPI, un partenaire capable d’incarner nos ambitions”, déclare M. Saab.


Prêt-à-porter par Elie Saab (photo : Galerie Elie Saab).

En 2010, Elie Saab élargit encore son portefeuille et signe un contrat avec la société Weyves International (WI), un armateur basé à Londres (Royaume-Uni). Il est chargé de dessiner les lignes extérieures et d’aménager l’espace intérieur d’une nouvelle gamme de yachts de luxe pour le compte de WI. “Concevoir un yacht et imaginer un certain art de vivre est une merveilleuse occasion d’exprimer l’univers de ma marque”, déclare M. Saab.

Dès 2011, les vêtements de prêt-à-porter du créateur sont distribués par un réseau de boutiques spécialisées à travers le monde. L’entreprise continue à élargir son portefeuille en s’appuyant sur son capital-marque pour se lancer dans de nouvelles entreprises commerciales

Marques

Même si Elie Saab est un nom de marque réputé, la société reconnaît les avantages qu’il peut y avoir à déposer ses marques.

Souhaitant se développer aux États-Unis d’Amérique et sur d’autres marchés internationaux, Elie Saab fait appel en 2002 au système de Madrid d’enregistrement international des marques près l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI) pour enregistrer la marque Elie Saab™.

En 2009, la société dépose une demande d’enregistrement de marque dans l’Union européenne (UE), l’un de ses plus importants marchés, également via l’OMPI.

Dès lors que son nom de marque est protégé par le système de propriété intellectuelle, le créateur peut élargir son portefeuille de marques et voit s’ouvrir devant lui de nouvelles perspectives commerciales.

Résultats commerciaux

Non content de recevoir les honneurs au niveau international, le créateur devient une célébrité nationale et son nom est synonyme de style et d’élégance au Liban. En reconnaissance de ses bons et loyaux services en faveur de la mode au Liban, le couturier se voit décerner en 2003 le titre de Chevalier de l’Ordre National du Cèdre par le gouvernement libanais.

Par ailleurs, Elie Saab ouvre en 2007 sa première boutique de prestige dans la capitale de la mode, au 1 Rond point des Champs-Élysées, Paris, France. Une année plus tard, la société ouvre sa première boutique à Londres, Royaume-Uni, chez Harrods, prestigieux grand magasin londonien. En 2010, il ouvre une nouvelle boutique dans le célèbre Mall de Dubaï aux Émirats arabes unis.

Les modèles de M. Saab surprennent et séduisent toujours autant sur tous les podiums de la planète, et sont fréquemment choisis par les plus grandes personnalités de ce monde, en particulier les têtes couronnées, notamment l’élégante reine Rania du Royaume hachémite de Jordanie.

Première coupe

Elie Saab s’introduit dans le monde de la mode en exécutant sa première coupe dans une cuisine de Beyrouth, alors qu’il n’est encore qu’un enfant. Depuis lors, le prodigieux talent de ce grand couturier en a inspiré plus d’un. En effet, il est la démonstration vivante que la création de vêtements aux formes ultraféminines peut conduire à une marque renommée qui vaut la peine d’être protégée.