Des normes internationales, de la protection des marques et de la réussite au niveau planétaire

Nom:Laboratorios Paill
Pays / Territoire:El Salvador
Droit(s) de P.I.:Marques
Date de publication:15 décembre 2010
Dernière mise à jour:11 juillet 2012

Généralités

Paill Laboratorios (ci après dénommée “Paill”) est une entreprise pharmaceutique de pointe dont le siège est à San Salvador, capitale d’El Salvador, pays abritant le troisième marché pharmaceutique le plus important d’Amérique centrale. Créée en 1992, elle fabriquait et commercialisait dès 1993 des produits pharmaceutiques stériles dont l’efficacité et la qualité lui ont permis de pénétrer les marchés de l’Amérique centrale dès 1997.


San Salvador (photo : Erik Torner)

Recherche développement

Paill fabrique toute une série de produits en vente libre ou délivrés sur ordonnance, relevant de deux grandes catégories : les produits stériles et les produits non stériles. Parmi les produits stériles les plus connus qu’elle fabrique, on peut citer les médicaments parentéraux en ampoules et en flacons (ces solutions sont injectées et non imbibées), les onguents et les solutions oculaires. Paill fabrique et conditionne aussi des produits non stériles tels que des comprimés, des crèmes, des solutions orales, des gélules et des poudres.

L’élément qui joue un rôle crucial dans la réussite de Paill et dans sa culture d’entreprise est sa gestion astucieuse de ses actifs humains et physiques.

L’entreprise est très attachée à ses employés, car elle est convaincue que le capital humain est essentiel au maintien de son avantage concurrentiel et du progrès. Encourageant l’innovation dans son unité de recherche développement (R D) grâce à son programme de mise en valeur des idées, Paill s’est assuré le concours d’une soixantaine de professionnels qualifiés dans ses laboratoires. Faisant appel à des techniques de pointe, le personnel de l’entreprise met au point des médicaments et des remèdes de pointe dans chaque secteur. Le département chargé de l’assurance qualité, par exemple, s’est doté de moyens d’analyse complexes, d’une très grande précision, lui permettant de procéder à toutes sortes d’essais conformément aux normes industrielles applicables aux médicaments.

Paill sait aussi qu’il est impératif d’investir dans une infrastructure moderne de recherche développement pour pouvoir fabriquer des médicaments de bonne qualité qui vont retenir l’attention des consommateurs et permettre d’augmenter les bénéfices. En 2000, l’entreprise a construit sa deuxième usine de fabrication de produits pharmaceutiques. Ses laboratoires sont désormais équipés d’instruments de pointe pour l’élaboration, le développement et l’amélioration de toute une variété de produits pharmaceutiques protégés par une marque, tels que Ultra-Neuraxin Anti Estres, médicament permettant de lutter contre la fatigue et le stress, Suero Oral, médicament de prévention de la déshydratation et Sernox, à prendre en cas de douleurs gastriques et intestinales.

Afin que son département de recherche développement soit en mesure de fabriquer des médicaments et des produits satisfaisant aux normes industrielles et à la demande des consommateurs, Paill consulte régulièrement des fournisseurs de produits pharmaceutiques et applique des normes industrielles permettant de moderniser ses processus d’offre et de demande.

Les laboratoires de l’entreprise sont dotés d’installations de fabrication et de conditionnement stériles, conformément aux bonnes pratiques de fabrication strictes applicables à l’industrie, système de contrôle de la qualité mis en œuvre par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) aux fins de la fabrication et de la mise à l’essai des produits pharmaceutiques actifs. Le système de gestion de la qualité de l’entreprise vise, entre autres choses, à garantir le respect et la mise en œuvre des bonnes pratiques de fabrication. Bien que les entreprises puissent avoir des bonnes pratiques de fabrication différentes, il existe des conditions minimales auxquelles elles doivent toutes satisfaire. Paill a mis au point ses propres pratiques de fabrication qui incluent des équipements adéquats pour les procédés de fabrication, des auto inspections planifiées et l’installation d’un système de documentation efficace, dans l’unique but d’éviter des erreurs et des contaminations croisées tout en permettant la traçabilité de tous les processus et la mise en place d’un cycle de qualité dans tous ses laboratoires.

Afin de gagner la confiance des consommateurs, d’améliorer sa renommée au niveau international et de maintenir son avantage concurrentiel sur ses rivaux, Paill a opté pour des normes de certification internationales reconnues par les professionnels pour ses produits.

En 2004, Paill Laboratorios est devenue la première entreprise pharmaceutique salvadorienne à obtenir la certification ISO 9001. Les normes ISO faisant désormais partie intégrante de ses processus de fabrication, le laboratoire offre aux consommateurs et à ses clients un large éventail de médicaments homologués. Grâce à sa certification ISO 9001:2000, Paill est en mesure de proposer d’autres services en tant que maquiladora, c’est à dire qu’elle se charge de la fabrication pour le compte de clients d’autres pays.

Marques

L’élément le plus important de la philosophie d’entreprise de Paill est le fait de savoir que la croissance économique et la compétitivité sont indissociables de l’innovation. L’entreprise a compris que donner libre cours à l’imagination sert de tremplin à un avenir axé sur le système de propriété intellectuelle. Parce qu’elle utilise activement le système de propriété intellectuelle, Paill protège ses marques en déposant une demande d’enregistrement en El Salvador et dans d’autres pays de l’Amérique centrale, dont la République dominicaine et le Panama.

Afin de s’assurer la fidélité à la marque tout en préparant les investissements futurs et les innovations, l’entreprise dispose désormais d’un large éventail de produits protégés par une marque dans son portefeuille de propriété intellectuelle, dont Sudagrip™ (antihistaminique), Novular™ (contraceptif), Neuraxin™ (multivitamine) et Katafenac™ (analgésique).

San Salvador (Photo : Jorge Colindres)

Gestion de la propriété intellectuelle

Les progrès accomplis récemment dans le domaine du respect du droit de la propriété intellectuelle en El Salvador ont permis de renforcer l’efficacité de la culture de la propriété intellectuelle sur laquelle des entreprises telles que Paill peuvent s’appuyer. Tirant parti du nouvel environnement de propriété intellectuelle du pays, l’entreprise a créé, en interne, un département des services de santé et de la propriété intellectuelle, chargé de développer et d’enregistrer les actifs de propriété intellectuelle de Paill.

Parce qu’elle recourt fréquemment aux services de recherche de signes distinctifs des offices de propriété industrielle de l’Amérique centrale pour déterminer la viabilité de l’enregistrement de ses marques, l’entreprise évite les litiges de propriété intellectuelle injustifiés et les frais financiers qui peuvent en découler au cas où elle utiliserait des marques appartenant déjà à une autre entreprise.

Marque collective

Afin que le consommateur distingue ses services et son origine géographique de ceux des autres entreprises tout en renforçant sa compétitivité et sa renommée en tant qu’entreprise, au niveau international, Paill a conclu des partenariats avec d’autres entreprises pharmaceutiques (pour créer des marques collectives) et des organisations intergouvernementales (pour collecter des fonds destinés à faire enregistrer ses marques).

En 2008, l’entreprise est devenue membre fondateur du partenariat commercial Affluentes, S.A. de C.V. (ci après dénommé “Affluentes”), consortium composé de cinq laboratoires pharmaceutiques salvadoriens. Affluentes a pour objet d’encourager la collaboration entre ses membres pour dynamiser les exportations de produits pharmaceutiques – par exemple, en rassemblant des informations sur les circuits de distribution et les éventuels concurrents – vers les trois pays de la Communauté des Caraïbes (Caricom), à savoir Trinité et Tobago, les Bahamas et la Jamaïque.

D’entente avec l’Agence de promotion des exportations d’El Salvador (IT Exports) et l’United States Agency for International Development des États Unis d’Amérique (USAID), qui orchestre la répartition de l’aide civile à l’étranger pour le compte du Gouvernement des États Unis d’Amérique, ce consortium a pour objectif d’exporter les produits pharmaceutiques vers le Caricom, puis vers le reste du continent les années suivantes.

En novembre 2008, les cinq entreprises constituant le consortium ont commencé à exporter des médicaments vers les nouveaux marchés du Caricom, en commençant par Trinité et Tobago, sous une marque collective commune au caractère distinctif : Affluentes. La marque Affluentes est le symbole d’une image collective solide illustrant les ambitions et les services du groupe – à savoir facilité, qualité et variété – et leur région d’origine, à savoir l’Amérique centrale.

Partenariats

Paill a aussi une part dans des coentreprises avec des agences gouvernementales nationales et des partenaires internationaux afin d’obtenir les fonds qui lui permettront de financer ses coûts de certification et de révolutionner les rapports financiers entre les entreprises et les gouvernements en El Salvador.

En collaboration avec le Ministère des finances d’El Salvador, par l’intermédiaire de la Direction de la qualité et de la technologie (Dirección de Calidad y Tecnología (DCTec)), le système national d’innovation (el Sistema Nacional de Innovación) et la Banque interaméricaine de développement (BID), les directeurs de plusieurs entreprises d’El Salvador, dont Paill, ont commencé à répandre une nouvelle culture du contrôle de la qualité dans les petites et moyennes entreprises du pays. C’est ainsi que les certifications ISO des Laboratorios Paill, de Fardel et de Condusal ont coûté 1,2 million de dollars des États Unis d’Amérique, dont 700 000 dollars avaient été financés par la BID et 400 000 par le Gouvernement salvadorien.

San Salvador (photo : Rene Aguiluz)

Concession de licences

Grâce à la libéralisation progressive des marchés de l’Amérique centrale et de l’Amérique du Nord, Paill a augmenté le nombre de ses partenaires commerciaux et compte aujourd’hui dans son portefeuille de licences 36 grands clients de la région. Parmi les distributeurs de l’entreprise figurent Laaned Edmar en République dominicaine, Grupo de Haseth au Panama, Disprofar & CIA LTD au Nicaragua ainsi que d’autres au Honduras, au Costa Rica, au Guatemala et au Nicaragua. Paill ne se contente pas d’être une entreprise importante en El Salvador : son rayonnement commercial grandissant gagne les Amériques.

Résultats commerciaux

En raison de sa stratégie ambitieuse de protection et d’innovation de la propriété intellectuelle, de ses investissements dans le capital humain et les actifs physiques, de sa collaboration avec des partenaires industriels, gouvernementaux et internationaux, de nouvelles possibilités s’offrent à Paill. L’entreprise est en train d’asseoir son autorité dans le secteur de l’industrie pharmaceutique, acquérant, grâce à l’excellente qualité de ses produits, une réputation auprès de ses clients et des consommateurs, multipliant ses exportations vers l’Amérique centrale et l’Amérique du Sud tout en jetant les fondements de son expansion sur de nouveaux marchés en Amérique grâce à ses produits protégés par une marque ou par une marque collective, dans le respect des normes internationales.

En 2002, les Laboratorios Paill ont remporté le Trophée de l’OMPI pour les entreprises innovantes.

Aujourd’hui San Salvador, demain le monde!

Parce qu’elle a su se doter d’un personnel éminemment qualifié, investir dans l’infrastructure ou dans des équipements de pointe, mettre en place des programmes axés sur la créativité, adopter des normes reconnues au niveau international et mettre en œuvre des stratégies judicieuses de propriété intellectuelle, Paill peut continuer à offrir des produits de la meilleure qualité, devançant ainsi ses concurrents tout en renforçant sa renommée auprès des consommateurs.